Conseils Véto > Hygiène et entretien du chat comparé au chien

Hygiène et entretien du chat comparé au chien

Lorsqu’on désire prendre un chien ou un chat à la maison ou en appartement, on peut se demander si la présence de notre animal de compagnie posera des soucis d’hygiène, de mauvaises odeurs ou encore s’il faudra le nettoyer régulièrement.

Il existe une différence notable entre le chat et le chien côté hygiène.
En effet, le chat est un animal plus « soigneux » et attentif à sa propreté et ainsi qu’à celle de son environnement direct.

Les chats sont ainsi capables de se toiletter quasiment sur l’ensemble de leur corps et ne manquent pas de le faire tout au long de la journée alors que le chien, moins contorsionniste et moins maniaque, aura plus besoin de votre intervention si vous désirez le garder propre en intérieur.

Côté besoins naturels, le chat aura, grâce à la litière, plus d’autonomie pour ses besoins hygiéniques que le chien qui nécessitera que vous le sortiez ou que vous le laissiez sortir (jardin, cour en herbe…)

Mais voyons ensemble avec notre vétérinaire, les points particuliers de l’hygiène du chien et du chat auxquels vous devrez vous attacher.

Le toilettage de votre animal de compagnie

L'entretien du chat

Le chat est un animal très autonome côté toilettage et demande moins d’entretien qu’un chien. Grâce à sa langue râpeuse et couverte d’une sorte de peigne naturel, il peut se «brosser» et se nettoyer seul.

Les chats peuvent ainsi passer de longues heures chaque jour à se lécher ou se mordiller pour démêler leur pelage, enlever les amas de poils et le laver.

Vous verrez assez souvent le chat humidifier ses pattes avant avec sa langue puis se les passer sur le visage et derrière les oreilles dans le même but.

Les points à surveiller :

  • Un chat qui ne se toilette pas peut signifier qu’il n’est pas en forme et qu’il a peut-être un souci de santé.

  • Chez les chats obèses, la capacité à se toiletter diminue avec l’incapacité à se contorsionner. Il est important de les brosser et vous pouvez aussi utiliser des shampooings secs que vous pourrez trouver chez votre vétérinaire.

  • Un chat qui se lèche trop jusqu’à perdre du poil peut être le signe d’un inconfort mental et mérite une attention particulière. Pensez à en parler avec votre vétérinaire pour ne pas passer à côté d’un stress ou mal être de votre animal.

  • Comme nous le verrons un peu après, un chat qui perdrait trop de poils pourrait en avaler en quantité importante et perturber son transit du à l’accumulation de pelotes dans son tube digestif, c’est ce qu’on appelle les « boules de poils » (ou trichobézoards pour crâner et utiliser un terme plus barbare)

  • Enfin, il vous faudra tout de même passer le peigne dans le pelage de votre chat si celui-ci possède un poil long afin d’éviter les « catons » de poils qui peuvent être très inconfortables pour lui.

L'entretien du chien

Rares sont les races de chiens qui se toilettent autant que les chats mais cela ne signifie pas que le chien ne fait pas sa toilette.

Vous constaterez assez régulièrement que votre chien se lèche les pattes, l’abdomen et les parties intimes afin de retirer les saletés du quotidien.

Mais le chien est moins souple que le chat et ne peut atteindre toutes les zones de son corps.

Il est donc plus fréquent de brosser un chien, de le laver avec des shampooings humides ou secs voire de l’amener chez le toiletteur pour une coupe au poil comme chez le coiffeur.

Les points à surveiller

  • Le brossage, surtout chez des chiens à poil long, est important car il permet de retirer le poil mort, de laisser respirer la peau et d’éviter les « bourres » qui peuvent piéger des corps étrangers avec le risque de blessures cutanées.

  • Le toilettage réalisé par un(e) professionnel(-le) est aussi un confort que vous lui apportez pour sa mobilité et son confort en cas de chaleur l’été.
Le brossage et les caresses sont aussi des occasions de vérifier l’absence de blessures ou de parasites comme les puces et les tiques sources potentielles de maladies invalidantes chez votre animal.
entretien chien lavage shampooing

Gérer les besoins naturels (pipis, cacas) de votre animal

Vous allez vous en rendre compte, il est assez simple de gérer la propreté quotidienne de votre chien ou chat côté besoins hygiéniques.
Cependant, le chat et le chien n’ont pas les mêmes habitudes et leur gestion diffère quelque peu.

Gestion des besoins hygiéniques du chat

Le chat, comme cela a déjà été remarqué, est un animal très propre et exigent.
Il en va de même lorsqu’il s’agit d’aller aux toilettes.

Un chat qui vit dehors n’a pas besoin d’être géré. Nous allons donc parler du chat qui vit en partie ou en permanence à l’intérieur.

Si vous désirez que tout se passe au mieux et qu’il y ait le moins d’accident possible (pipis ou crottes en dehors de la caisse), nous vous recommandons de suivre ces conseils :

  • Mettre la litière dans un endroit calme

  • Si vous avez plusieurs chats, disposez un nombre de caisses égal au nombre de chats + 1

  • Le chat est très territorial et aime les espaces dédiés. Il ne vous viendrait pas à l’idée de manger votre repas à côté de la cuvette des toilettes ? Et bien votre chat n’aime pas ça non plus !
    Séparez autant que possible les espaces repas, toilettes et sommeil pour son confort.

  • Nettoyez régulièrement la caisse en retirant les crottes mais en changeant la litière également.
    Il est préférable de mettre une couche plus fine de litière et de la changer tous les jours plutôt que d’utiliser la litière dite « longue durée » qui peut les perturber au bout de quelques jours.

  • Notez qu’un bon nombre de chats n’aiment pas les caisses à capot. Veillez à ce que ça ne  gêne pas le vôtre qui pourrait choisir de faire ses besoins ailleurs.

  • Choisissez une litière qui ne fait pas de « poussière ». Les litières pulvérulentes ne sont pas très appréciées des chats et peuvent occasionner des soucis respiratoires chez certains

En respectant ces règles, vous ne devriez pas avoir de pipis ou selles hors de la caisse ni d’odeurs perceptibles.

Important : Si votre chat fait ses besoins hors de la caisse, ce n’est pas pour vous embêter ou se « venger ». Il y a souvent un souci associé qui peut venir de l’hygiène ou de la disposition de la caisse voire d’un problème de santé chez votre animal.
Parlez-en donc à votre vétérinaire si cela arrive.

hygiène propreté chat litière

Gestion des besoins hygiéniques du chien

Le chien a besoin de vous, le plus souvent, pour la gestion des besoins hygiéniques.

On n’en parlera pas ici de l’éducation à la propreté du chiot qui mérite un article à part entière mais de la gestion quotidienne des besoins naturels de votre toutou.

Si votre chien vit dehors ou qu’il vit dedans et fait ses besoins dans le jardin faite en sorte qu’il puisse y aller régulièrement (minimum 3 à 4 fois par jour).

Il est alors important de bien ramasser les selles afin de limiter le parasitisme, la coprophagie (chien qui mange ses crottes) et, accessoirement, de marcher dedans et d’en ramener dans la maison.

Pour les chiens d’intérieur, les sorties hygiéniques sont indispensables et doivent être, idéalement, au nombre de 3 à minima. L’une de ces sorties doit prendre plus de temps pour qu’il puisse s’aérer, se dégourdir et se dépenser.

Il est fortement déconseillé de laisser son chien se retenir de longues heures car cela peut entraîner des problèmes urinaires (cystites, infections,…) ou des soucis de constipation.

Ne le précipitez pas pour son confort et pour éviter qu’il ne fasse à l’intérieur.

Enfin, pensez à ramasser dans l’espace public. Si vous ne le faites pas pour les autres, faites le pour votre chien car plus il y a de crottes accessibles, plus les chiens se contaminent (parasites, virus, bactéries…)

Les odeurs du chien et du chat

Les odeurs peuvent être une crainte pour les personnes n’ayant jamais vécu avec un animal de compagnie. Certains vous diront qu’un animal à la maison ça pue !

Là encore, derrière des idées reçues, il y a des règles de soins et d’entretien à connaître pour éviter tout souci lié aux odeurs corporelles de nos poilus.

Mise en garde : N'utilisez jamais de parfum sur votre chien ou votre chat. Vous risquez de l'intoxiquer, de le gêner (odorat) ou de provoquer des réactions allergiques sur sa peau.

Est-ce qu'un chat sent mauvais ?

Les chats ne sentent pas mauvais et ont rarement des odeurs corporelles perceptibles sauf lorsqu’ils ont un problème de santé, des difficultés à se toiletter en lien avec l'âge, la maladie ou l'obésité.

Dans ces cas précis, il peut s’agir d’un poil qui se salit et devient gras ou alors de matières fécales ou d’urine qui se collent aux poils situés autour de leurs parties intimes. Cela reste rare et nécessite un accompagnement de votre animal dans son toilettage.

Notez qu’un chat ne transpire que très peu car il a un nombre de glandes sudoripares limitées et essentiellement situées au niveau de ses coussinets. Les odeurs de transpiration n’existent donc pas chez le chat.

Côté hygiène urinaire et fécale, si vous changez régulièrement la litière comme cela est recommandé alors vous ne percevrez aucune odeur désagréable chez vous.

Est-ce qu'un chien sent mauvais ?

Les chiens ont une odeur plus spécifique mais il ne s’agit pas pour autant d’une mauvaise odeur.

Là encore, il n’y pas d’odeur de transpiration chez le chien qui, comme le chat, ne transpire que très peu et plutôt sous les pattes dans certaines circonstances.

L’odeur d’un chien peut provenir, du fait d’un toilettage moins abouti que chez le chat, au graissage naturel de son pelage et l’accumulation de certaines sécrétions et squames cutanés.

Cela étant dit, un chien brossé et/ou lavé régulièrement ne sentira pas mauvais, même en intérieur.

Les mauvaises odeurs corporelles sont le plus souvent liées au chien qui s’est roulé dans une matière malodorante, au chien qui présente un problème de peau ou une maladie par exemple.

Une exception cependant, la vidange des glandes anales :

Ces 2 petites glandes situées de part et d’autre de l’anus, et également présentes chez le chat, se vident naturellement lors de l’émission des selles.
Il arrive cependant qu’accidentellement ou à la faveur d’un engorgement anormal de celles-ci, leurs sécrétions soient émises et là, effectivement, une odeur nauséabonde caractéristique peut être sentie.

Si cela arrive, il est judicieux d’en discuter avec votre vétérinaire qui pourra contrôler leur remplissage et l’éventuelle nécessité de les vidanger naturellement en consultation.

odeur chien sent pas mauvais

Faut-il laver souvent son chien ou son chat ?

Vous l’aurez compris, il est plus rare de laver un chat qui se toilette à longueur de journée.

Chez le chien, il peut être utile de le faire MAIS ATTENTION l’épiderme de nos animaux de compagnie étant plus fin et moins protégé que le notre en surface, il est déconseillé de laver trop souvent votre animal.

Un lavage trop fréquent peut abîmer leur peau et provoquer des lésions dermatologiques par décapage comme chez nous lorsqu’on se lave trop les mains.

On le brossera donc régulièrement (1 fois par semaine) et on ne le lavera pas plus d’une fois par mois pour les plus maniaques.

Pour laver votre chien ou chat, n’utilisez jamais de shampooing pour humain car leur épiderme n’est pas comme le nôtre et donc le shampooing doit être adapté. Demandez conseil à votre vétérinaire ou votre toiletteur.

La perte de poils chez le chien et le chat

Les chats et les chiens perdent leurs poils et cela sera d’autant plus repérable si votre animal de compagnie vit à l’intérieur de la maison.

A part quelques races sans poils (sphinx chez les chats ou chien nu du Mexique par exemple), tous les chats et les chiens perdent leurs poils.

Il y aura, bien évidemment, des variations selon la race et c’est d’ailleurs intéressant d’en discuter avec les éleveurs au moment de choisir votre chien ou votre chat.

En moyenne, nos animaux de compagnie présentent 2 périodes principales de mue au printemps et à l’automne afin de préparer ou perdre le pelage hivernal.

Il n’y a pas de magie, lorsque cela se produit, il faudra passer l’aspirateur ou le balai plus souvent et brosser votre animal plus régulièrement afin de limiter la constitution d’un tapis sur le sol de votre maison.

Cela étant dit, nombre de chiens font jusqu’à 4 mues plus ou moins marquées par an.
Ce n’est pas une maladie et il faudra vous y faire.

Que faire si mon chien ou chat perd on poil en permanence ?

La perte continue de poils, tant chez le chien que chez le chat, n’est par contre pas normale. Cela peut traduire un souci de peau, un déséquilibre alimentaire ou un problème comportemental (stress) pour ne citer que ces trois pistes.


Il faut en parler à votre vétérinaire qui pourra en déterminer la cause et apporter la solution adaptée.

L'hygiène buccale du chat et du chien

Comme chez l’humain, il est indispensable de prendre soin des dents et de la « bouche » (la gueule) de votre animal.

En fonction de leur race, de leur nourriture, de leurs habitudes de vie, de la composition de leur salive et de leur état de santé général, l’accumulation de plaque dentaire et les soucis gingivaux apparaîtront plus ou moins rapidement.

Sans précautions prises pour votre animal en terme d’hygiène buccale, les soucis dentaires associés peuvent générer de la mauvaise haleine, des douleurs inflammatoires et provoquer des déchaussements.

Les stratégies de prévention sont nombreuses et s’adapteront pour chaque animal avec votre vétérinaire.

Il peut s’agir de choix alimentaires spécifiques (croquettes plutôt que pâtées), de l’ajout de compléments limitant la plaque dentaire dans sa ration, de jouets abrasifs entretenant l’émail ou encore de la nécessité de brosser leurs dents régulièrement avec un dentifrice adapté (jamais de dentifrice pour humain).

Ne négligez pas la bouche de votre chien ou chat car les infections buccales peuvent facilement se diffuser dans le reste de l’organisme et affecter d’autres organes. Le cœur en est un exemple.

L'ensemble de ces informations sur l'hygiène et l'entretien du chien et du chat vous permettra de comparer lequel de ces 2 animaux de compagnie vous conviendra le mieux à la maison.

Prendre en charge un animal à la maison n'est pas un acte anodin et doit correspondre à votre mode de vie afin d'assurer son bien-être et son confort.

Vous connaissez désormais les exigences hygiéniques du chat et du chien et vous pourrez vous en occuper de façon optimale.

Rédacteur de l'article

Dr Eric TRÉNEL - Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon en 2003

Articles que Conseils Véto vous recommande