Conseils Véto > Toux du chien : causes, symptômes et traitements

Toux du chien : causes, symptômes et traitements

La toux chez le chien est un motif fréquent de consultation vétérinaire.

Un chien qui tousse n'est pas systématiquement malade car la toux n'est pas une maladie en soi mais un symptôme.
Ce symptôme est donc secondaire à une gêne respiratoire temporaire ou permanente, ce qui peut-être le cas pour une maladie chronique.

La toux du chien peut avoir plusieurs origines, de la plus banale à la plus grave et c'est pour cette raison qu'il faut l'identifier et la surveiller.

En prenant les choses au plus tôt, ce symptôme disparaît très souvent sans séquelles avec le traitement de la maladie sous-jacente.

Mais quand faut il s'inquiéter et appeler le vétérinaire ? Que puis-je faire et ne pas faire à la maison pour traiter la toux de mon chien ? Quelles peuvent être les causes et les traitements appropriés ?

C'est ce que notre vétérinaire vous propose de découvrir dans cet article.

Qu'est ce que la toux du chien ?

La toux est un réflexe et une réaction naturelle de défense de l’organisme à toute irritation, encombrement ou anomalie physique des voies respiratoires. 

Il est tout à fait naturel qu’un chien tousse de temps en temps. Toutefois, si celle-ci persiste, elle peut être le signe d'une pathologie sous-jacente plus ou moins sérieuse.

Toutes les races de chiens, du chiot à l'adulte, peuvent tousser et c'est d'ailleurs un motif de consultation assez fréquent en clinique vétérinaire.

Différencier la toux et les éternuements du chien

C'est tout bête mais il est nécessaire de faire la différence entre un chien  ou chiot qui tousse et le même animal qui éternue. En effet, si vous devez appeler votre vétérinaire, l'un ou l'autre symptôme n'appellent pas les mêmes hypothèses diagnostiques.

Les éternuements sont également provoqués par un réflexe de défense des voies respiratoires mais la différence se fait au niveau de la zone de déclenchement du réflexe.

Les éternuements partent de la zone nasale (haut des voies respiratoires) avec un son plus aigu (comme un pschittt) provenant directement du nez (comme chez l'humain).

La toux, quant à elle, est un réflexe partant plutôt des voies respiratoires intermédiaires (gorge, trachée) et profondes (bronches, poumons). Elle donne un son plus rauque en provenance de la gorge.

Comme chez l'humain, généralement, un chien qui éternue gardera sa gueule fermée (l'air passant sous pression par le nez) tandis que le chien pris de toux ouvrira la gueule.

Que faire si mon chien tousse ?

L'observation est la clé si votre chien tousse. Il faut faire attention à la fréquence, au type de toux, à l'état général de votre animal et à d'éventuels autres symptômes.
Il est aussi recommandé de faire le tour de son environnement pour identifier un potentiel élément déclencheur (produit irritant, ingestion de corps étranger...).

Ne tentez pas de le soigner par vous même ! On ne donnera pas de remède maison ou naturel sans savoir pourquoi le chien tousse.
Au mieux le symptôme passe, au pire vous retarderez le diagnostic ou empirerez son état.

NE DONNEZ JAMAIS un sirop humain pour la toux à un chien ou un chiot car les composants peuvent être toxiques dans certaines formulations !

Notez vos observations (répétition, type de toux, circonstances d'apparition...) et suivez les conseils ci-dessous.

pas-donner-sirop-chien-qui-tousse

Quand faut-il consulter le vétérinaire ?

Il existe plusieurs situations qui doivent vous inciter à appeler le vétérinaire pour une visite médicale :

  • Votre chien tousse pendant plus de 24 à 48 heures : une toux qui persiste n'est pas normale chez le chien même s'il mange et se déplace normalement. Il faut en déterminer la cause.
  • Votre chien tousse et présente d'autres symptômes : l'apparition d'autres symptômes est souvent le signe d'une pathologie ou d'une gêne respiratoire sérieuse ayant un impact sur l'organisme. Il ne faut donc pas être négligent(e)
  • La toux est accompagnée d'une gêne respiratoire : Essoufflement lors de la promenade ou du jeu, raclage de gorge, respiration saccadée ou mouvements thoraciques et abdominaux anormaux, étouffement et cyanose (les muqueuses deviennent bleues)... Tous ces signes rendent le besoin de consulter le vétérinaire plus urgent !
  • Vous avez des preuves ou fortes suspicions d'une ingestion de corps étranger : Vous retrouvez, par exemple, une balle déchiquetée, une chaussette en lambeaux, des copeaux de bois sur le tour des babines… bref tout ce qu’un chien est capable d’avaler et qui peut faire penser à un risque obstructif !

Quoiqu'il en soit, et quand vous avez un doute, il est très facile de demander un conseil vétérinaire par téléphone ou même par visio au regard du développement des nouvelles technologies et offres de services vétérinaires.

Quel type de toux a mon chien ?

Connaître les types de toux de votre chien vous permettra de donner les bonnes informations à votre vétérinaire qui établira plus facilement le diagnostic.

Notez la durée, l'intensité, la nature ainsi que tout élément symptomatique que vous relevez et qui aura son importance en consultation.

La toux aigüe

Quand elle est aigüe, la toux de votre chien apparaît soudainement et persiste de quelques heures à quelques jours. Elle peut disparaître spontanément ou après traitement.

Elle peut avoir une origine bactérienne, virale, parasitaire ou traumatique.
Chez les chiens plus âgés, elle est parfois le premier signe d'un problème cardiaque et ne doit donc pas être négligée.

La toux chronique

On parlera de toux chronique chez le chien lorsque celle-ci dure de quelques semaines à plusieurs mois sans rémission spontanée.

Il est essentiel d'explorer ce type de toux car les causes sont potentiellement plus sérieuses. On peut, par exemple, constater ce symptôme persistant lors de soucis cardiaques, de collapsus trachéal (écrasement de la trachée en vieillissant) ou lors de bronchites chroniques pour ne citer que ces exemples.

La toux sèche 

Elle est causée par une irritation de la gorge et des voies respiratoires sans production de mucus. Chez le chien la toux sèche est souvent sonore et ressemble à une sorte d’aboiement et elle est plus douloureuse.

Ce type de toux étant très irritante, il n'est pas rare de voir l'animal cracher de la bave ou de la salive. Il arrive aussi que ça le fasse vomir.

La toux grasse

Cette toux se différencie de la toux sèche par sa sonorité plus rauque et surtout par la présence du mucus produit par l'appareil respiratoire. Le chien peut alors recracher des glaires en toussant.

Causes fréquentes de toux chez le chien

La plupart des toux aigües et sèches sont, comme chez l'homme, assez souvent bénignes et liées à un petit virus ou un coup de froid. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas les traiter.

Cela étant dit, il faut toujours prêter attention à un chien ou un chiot qui tousse car d'autres pathologies plus sérieuses peuvent en être à l'origine, surtout pour des toux chroniques.

Causes cardiaques provoquant la toux

Une pathologie cardiaque canine peut commencer de façon tout à fait anodine par une toux sèche occasionnelle au repos ou à l'effort.

Une insuffisance cardiaque peut rendre le pompage du sang par le coeur moins efficace. De "l'eau" s'accumule alors dans les poumons et la congestion engendrée provoque une gêne respiratoire menant à la toux.

Mais il peut aussi s'agir de la taille du coeur qui devient trop gros. Il prend trop de place dans la cage thoracique et comprime les poumons.

C'est assez fréquent chez les chiens âgés à partir de 7 ou 8 ans et les signes à repérer sont les suivants :

  • Une toux sèche à l’effort
  • Une gêne respiratoire comme de l'essoufflement
  • Une toux sèche nocturne

Certaines races de chiens sont génétiquement prédisposées comme le Yorkshire, le Caniche ou le cavalier King-Charles.

Causes pulmonaires

Il est plus intuitif d'envisager que le chien ou le chiot tousse en raison d'une pathologie respiratoire

Là encore la gravité peut aller de la simple irritation suite à un coup de froid au cancer pulmonaire en passant par la pneumonie pour ne citer que ces pathologies.

Il existe ainsi une multitude de maladies respiratoires et la toux seule ne les différencie pas. La présence ou non d'autres symptômes spécifiques (fièvre, glaires, anorexie, douleurs...) aidera au diagnostic en association avec les examens complémentaires.

La visite chez le vétérinaire est donc indispensable.

Causes mécaniques et irritations

Les causes mécaniques de toux chez le chien sont de plusieurs types et faciles à comprendre. Il s'agit :

  • Soit d'un élément qui n'a pas à se trouver dans l'appareil respiratoire : On pensera aux corps étrangers comme un épillet ou un morceau de balle avalé de travers...
  • Soit d'une compression externe : On a parlé précédemment d'un coeur trop gros dans le thorax mais ce peut être une autre masse (tumeur, abcès, collection de liquide) logée dans le médiastin, dans la zone du cou ou encore dans l'abdomen. 
  • Ou encore d'un défaut de structure respiratoire : Un affaissement de la trachée (le collapsus trachéal est fréquent chez le vieux chien) ou des bronches par exemple.

Un agent irritant peut aussi faire tousser votre chien. Un produit chimique volatile, de la fumée, de la poussière lors de travaux sont autant d'exemples à considérer.

Notez que le tabagisme passif existe aussi chez le chien et la fumée de cigarette peut gêner votre animal et l'incommoder au point de tousser.

Causes infectieuses

Provoquée par des virus ou des bactéries, le principe de l'infection respiratoire est ici facile à comprendre. 

Parmi les infections fréquentes, on pensera à la toux du chenil très connue chez le chien et pour laquelle il existe un vaccin.

Causes parasitaires

Sources de toux généralement chroniques, les affections parasitaires (champignons, vers...) sont moins fréquentes mais néanmoins invalidantes et à traiter rapidement.

Certains parasites comme les larves d'ascaris migrent vers le système respiratoire et peuvent faire tousser le chien.

Les parasites ne se logent pas forcément dans les poumons mais provoquent par effet de cascade de la toux chez l'animal infesté.
La Dirofilariose ou Maladie des Vers du Coeur en est un parfait exemple que vous devriez connaître car elle s'étend chaque année en France et en Europe.

Causes traumatiques

Les causes traumatiques ne sont pas les plus simples à identifier à moins de trouver une plaie béante sur le thorax.

Le pneumothorax en est une illustration parfaite. A la suite d'un choc (véhicule), d'une chute, d'une morsure... une perforation interne ou externe permet à l'air de se glisser entre la paroi thoracique et le poumon (plus précisément entre les 2 membranes constituant la plèvre).

Cette perforation n'est pas toujours détectable au premier abord. Sans radio (et même avec, parfois) c'est compliqué. D'autres symptômes, dont la toux peut faire partie, apparaissent alors au fil des jours et permettent de pousser la recherche diagnostique.

Autres causes plus rares de toux chez le chien

On ne s'étendra pas ici mais des causes immunitaires, génétiques et même alimentaires parfois peuvent provoquer des lésions faisant tousser le chien.

Ca donne une idée de l'étendue des sources possibles de toux canine et vous comprenez donc l'intérêt de consulter quand ça ne passe pas très vite.

Diagnostiquer ce qui fait tousser mon chien

Vous pouvez avoir une petite idée de ce qui a provoqué la toux de votre chien si la cause environnementale est évidente.

Cela étant vous ne pourrez pas systématiquement le soigner vous même ou attendre que ça passe !

Le vétérinaire est donc votre allié. Il pourra poser un diagnostic et parfois évaluer les complications éventuelles de ce que vous avez identifié.

Cela débute par un examen clinique approfondi et un recueil d'informations précises. Vos observations sont ici importantes !

Notez que prendre une vidéo de votre chien en train de tousser est une bonne idée qui aidera parfois le vétérinaire à identifier le type de toux surtout si c'est peu fréquent.

Les examens complémentaires s'avérant parfois nécessaires, leur panel s'étend de l'analyse sanguine au scanner en passant par la radiographie ou l'échographie selon les cas et de façon non exclusive.

Comment soigner la toux du chien ?

On le répète : NE DONNEZ JAMAIS DU SIROP POUR HUMAIN à votre chien ou chiot pour éviter toute intoxication. Leur organisme ne réagit pas comme le nôtre !

L'antitussif vétérinaire n'est pas systématique car le traitement doit être adapté à la cause.

Selon la situation, votre chien aura besoin d'anti-inflammatoires ou de diurétiques pour calmer sa toux. Vous voyez donc que le sirop ne guérit pas tout !

Une fois le symptôme pris en compte, il faut surtout traiter la cause.
Votre vétérinaire pourra vous prescrire un anti-parasitaire, un traitement cardiaque ou tout autre médicament soignant la pathologie concernée.

Il arrive qu'une anesthésie et/ou une chirurgie soient inévitables quand il faut intervenir sur un traumatisme ou récupérer un corps étranger.

Prévention : comment éviter que mon chien tousse ?

La prévention de la toux chez le chien consiste à lui offrir une hygiène de vie saine incluant une bonne alimentation, une activité physique régulière (marche, promenade, nage etc...).

Respectez également le programme vaccinal conseillé par son vétérinaire.
Vous le protégerez ainsi contre les infections courantes comme la toux de chenil ou la maladie de Carré.

Veillez à contrôler son environnement en évitant les risques évoqués plus hauts (animaux contagieux, produits chimiques, objets qu'il pourrait avaler...).

Comme vous avez pu le voir, la toux n'est pas systématiquement signe de gros soucis pour un chien adulte ou un chiot.

Cela étant dit, vous savez désormais que ce n'est pas non plus un symptôme à prendre avec détachement. Quand ça dure et si d'autres symptômes apparaissent, il est préférable d'en référer à votre véto pour une exploration rapide.

Mieux vaut une consultation pour une cause mineure vite soignée plutôt qu'un gros retard sur une pathologie sévère.

Rédacteur de l'article

Dr Eric TRÉNEL - Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon en 2003

Articles que Conseils Véto vous recommande