Oedème chez le chien et chez le chat

œdème chien et chat
Accès direct à vos questions via le sommaire

Fréquemment observé, l’ œdème chez le chien ou chez le chat peut se présenter sous différentes formes selon son origine et le tissu dans lequel il se développe. La gravité est plus ou moins marquée selon la zone concernée avec une possibilité d’entraîner la mort dans certains cas!

Qu’est ce qu’un œdème ?

Un œdème chez le chien ou chez le chat est un une accumulation importante et anormale de sérum dans le (ou les) tissu(s) concernés. L’œdème entraîne généralement un gonflement localisé ou étendu du tissu concerné avec une particularité pour l’œdème pulmonaire pour lequel ce sont les alvéoles qui se remplissent de liquide.

En cas de gonflement au niveau de la peau, on peut savoir si on a affaire à un œdème en appuyant dessus avec le doigt : si c’est un œdème on va avoir persistance de la marque du doigt pendant quelques secondes. Parmi les exemples fréquents, on, trouve :

  • L’œdème pulmonaire lié à des problèmes de circulation sanguine dans les poumons (souvent lors d’insuffisance cardiaque).
  • L’œdème impressionnant de la face (tête enflée)  lors de réaction allergique aussi appelé œdème de Quincke du chien ou du chat.
  • L’œdème de la patte lors de compression, de problème circulatoire, morsure de serpent ou de piqûre d’insecte (patte enflée).
  • L’œdème post-opératoire (après une opération) : le plus fréquemment rencontré par les propriétaires (donc celui qui les inquiète le plus) qui est généralement le moins inquiétant. Situé près de la plaie chirurgicale, il correspond à une réaction inflammatoire. L’inflammation intervient ici au début du processus de cicatrisation. A ne pas confondre avec un pansement trop serré (œdème de compression).

oedème patte chat

Patte de chat gonflée (œdème) suite à piqûre d’insecte.

Comment apparaît un œdème chez le chien ou le chat ?

Le sérum est normalement réparti de façon équilibrée entre le sang contenu dans les vaisseaux et l’espace situé entre les cellules des différents tissus du corps. Lors de blocages (compression par exemple), de déséquilibre chimique (trop de sel par exemple), de réactions de défense (inflammation, allergie) ou encore de problèmes de circulation sanguine (insuffisance circulatoire, vasodilatation extrême), on constate un « débordement » du sérum hors des vaisseaux entraînant une augmentation de sa quantité dans les tissus et un le gonflement de ceux-ci.

Comment soigner l’œdème du chien ou du chat ?

Le premier réflexe à avoir lorsqu’un gonflement anormal apparaît quelque part sur le corps de l’animal (chien, chat ou autre) ou que celui-ci tousse de façon anormale (possible œdème pulmonaire) est d’appeler votre vétérinaire qui pourra vous aider à déterminer la cause !Si l’œdème est confirmé son origine est recherchée et, quand c’est possible, traitée :

  • Dans le cas d’un œdème pulmonaire, le vétérinaire va essayer de déterminer si l’origine n’est pas cardiaque afin de traiter ce problème.
  • S’il s’agit d’une compression (pansement, collier, plâtre trop serré), l’obstacle sera levé par le vétérinaire.
  • Pour un gonflement autour de la plaie d’une opération, le vétérinaire contrôlera qu’il ne s’agit pas d’une collection de liquide (sang par exemple) et adaptera le traitement post-opératoire selon la nécessité tout en surveillant avec vous l’évolution de ce gonflement.

Pour l’œdème, lui-même, des anti-inflammatoires (souvent de la cortisone), des antihistaminiques, des antalgiques (contre la douleur si celle-ci est présente) et des diurétiques (pour drainer) peuvent être utilisés séparément ou simultanément selon la nécessité.

Sachez que, dans le cas d’une opération, les tissus (peau, muqueuses) ont été coupés et suturés. Cela crée des changements dans la microcirculation locale et initie un processus de cicatrisation. L’inflammation d’une plaie est quelque chose de normal que le corps résorbe généralement seul. Le vétérinaire recommandera un traitement complémentaire si l’inflammation et l’œdème sont trop importants ou gênants pour le chien ou le chat. Quoiqu’il en soit, si vous êtes inquiet(e) appelez les assistantes vétérinaires qui sauront vous orienter ou parlez en au contrôle post-opératoire directement à votre véto qui saura comment réagir.

L’œdème de Quincke : une urgence !

tête chien gonflée oedeme quincke

Œdème de Quincke sur un chien après morsure de vipère

C’est une urgence médicale qui nécessite impérativement l’appel du vétérinaire car il peut, dans certains cas, entraîner la mort de l’animal !

L’œdème de Quincke, aussi appelé urticaire facial, est une réaction allergique aiguë et disproportionnée de l’organisme face à un allergène. Cet œdème est particulièrement impressionnant car rapidement après le contact avec l’élément allergisant la face se met à gonfler, partiellement ou totalement (donc pas forcément symétrique). La face du chien ou du chat est alors enflée et peut toucher ses lèvres, son chanfrein (dessus du nez), ses joues, ses paupières. Cela peut également déborder dans le cou, dans le larynx et le pharynx provoquant alors une possible obstruction des voies respiratoires empêchant l’animal de respirer. C’est à ce moment là que l’œdème de Quincke est très grave et doit être traité en urgence.

Les allergènes en causes ne sont pas toujours connus mais on retrouve fréquemment : piqûre d’insecte, injection vaccinale, médicament, pollen, morsure de vipère, produit chimique, allergie alimentaire … Dans le cas d’œdème de Quincke saisonnier pendant la période estivale c’est en particulier les insectes et le pollen qui sont en cause. Ce sont principalement les jeunes chiens qui sont touchés car ils ont un comportement exploratoire très développé et ont tendance à « mettre leur nez » partout ! Les œdèmes qui se produisent suite à l’injection d’un vaccin ou d’une allergie alimentaire par exemple, peuvent arriver toute l’année

L’œdème de la face est très souvent associé à des démangeaisons importantes (prurit) d’où le nom d’urticaire facial. On peut aussi observer des plaques rouges avec des boutons qui grattent sur le reste du corps, ainsi que des vomissements et un état de choc dans les cas graves. En effet, lors d’un œdème de Quincke, l’organisme va libérer beaucoup de molécules de l’inflammation dont l’histamine qui va entraîner la dilatation des vaisseaux sanguins (donc rougeur et œdème), des démangeaisons ainsi que la libération d’acides dans l’estomac (vomissements).Le traitement passe le plus souvent par l’injection de corticostéroïdes et peut impliquer une hospitalisation si votre vétérinaire le juge nécessaire. Cela lui permettra de réagir au plus vite s’il faut, par exemple, intuber votre chien ou votre chat pour l’aider à respirer. Dans les cas qui ne sont pas trop sévère on peut aussi donner des antihistaminiques.

L’œdème de Quincke ne doit pas être confondu avec d’autres causes de gonflement de la face (abcès, envenimation par les chenilles processionnaires ….) : en cas de gonflement de la face il faut toujours consulter !

Est ce qu’un œdème peut récidiver ?

Ce n’est pas systématique et cela va dépendre de la cause qui l’a fait apparaître. S’il s’agissait d’une compression, par exemple, le fait de lever celle-ci permet une circulation normale du sang et n’a pas lieu de réapparaître. Pour les allergies et les maladies cardiaques, les récidives sont possibles si l’allergène est de nouveau rencontré ou si le cœur n’arrive pas à fonctionner de nouveau correctement. Soyez donc vigilants et réactifs si votre animal développe un œdème. Tout gonflement anormal sur le corps du chien, du chat, d’un furet, d’un lapin ou d’un cobaye doit être montré au vétérinaire et vous devrez avoir la même réaction si votre animal tousse de façon anormale ou présente une difficulté pour respirer !

Rédacteur de l’article

Dr Eric TRÉNEL – VétérinaireDiplômé de l’École Nationale Vétérinaire de Lyon en 2003

__CONFIG_colors_palette__{« active_palette »:0, »config »:{« colors »:{« f3080 »:{« name »: »Main Accent », »parent »:-1}, »f2bba »:{« name »: »Main Light 10″, »parent »: »f3080″}, »trewq »:{« name »: »Main Light 30″, »parent »: »f3080″}, »poiuy »:{« name »: »Main Light 80″, »parent »: »f3080″}, »f83d7″:{« name »: »Main Light 80″, »parent »: »f3080″}, »frty6″:{« name »: »Main Light 45″, »parent »: »f3080″}, »flktr »:{« name »: »Main Light 80″, »parent »: »f3080″}}, »gradients »:[]}, »palettes »:[{« name »: »Default », »value »:{« colors »:{« f3080 »:{« val »: »rgb(142, 174, 225) »}, »f2bba »:{« val »: »rgba(142, 175, 225, 0.5) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:216, »l »:0.72, »s »:0.58}}, »trewq »:{« val »: »rgba(142, 175, 225, 0.7) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:216, »l »:0.72, »s »:0.58}}, »poiuy »:{« val »: »rgba(142, 175, 225, 0.35) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:216, »l »:0.72, »s »:0.58}}, »f83d7″:{« val »: »rgba(142, 175, 225, 0.4) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:216, »l »:0.72, »s »:0.58}}, »frty6″:{« val »: »rgba(142, 175, 225, 0.2) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:216, »l »:0.72, »s »:0.58}}, »flktr »:{« val »: »rgba(142, 175, 225, 0.8) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:216, »l »:0.72, »s »:0.58}}}, »gradients »:[]}, »original »:{« colors »:{« f3080 »:{« val »: »rgb(23, 23, 22) », »hsl »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09}}, »f2bba »:{« val »: »rgba(23, 23, 22, 0.5) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09, »a »:0.5}}, »trewq »:{« val »: »rgba(23, 23, 22, 0.7) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09, »a »:0.7}}, »poiuy »:{« val »: »rgba(23, 23, 22, 0.35) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09, »a »:0.35}}, »f83d7″:{« val »: »rgba(23, 23, 22, 0.4) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09, »a »:0.4}}, »frty6″:{« val »: »rgba(23, 23, 22, 0.2) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09, »a »:0.2}}, »flktr »:{« val »: »rgba(23, 23, 22, 0.8) », »hsl_parent_dependency »:{« h »:60, »s »:0.02, »l »:0.09, »a »:0.8}}}, »gradients »:[]}}]}__CONFIG_colors_palette__ [tcb-script type= »application/ld+json »] { « @context »: « https://schema.org/ », « @type »: « CreativeWork », « author »: { « @type »: « Person », « givenName »: « Eric », « familyName »: « TRÉNEL », « honorificPrefix »: « Dr », « image »: « https://conseils-veto.com//wp-content/uploads/2021/01/eric-trenel-veterinaire-conseils-veto.jpg », « sameAs »: « https://www.linkedin.com/in/eric-trenel-veterinaire/ », « jobTitle »: « Vétérinaire », « worksFor »: { « @type »: « Organization », « name »: « OPTIMVET », « alternateName »: « Conseils Véto » }, « alumniOf »: { « @type »: « EducationalOrganization », « name »: « Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon », « alternateName »: « VetAgroSup », « sameAs »: [ « https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_nationale_v%C3%A9t%C3%A9rinaire_de_Lyon », « https://www.vetagro-sup.fr » ] } } } [/tcb-script]__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit____CONFIG_local_colors__{« colors »:{}, »gradients »:{}}__CONFIG_local_colors__

Articles que Conseils Véto vous recommande

[tcb_post_list query= »{‘paged’:1,’filter’:’custom’,’post_type’:|{|’post’|}|,’related’:|{||}|,’orderby’:’rand’,’order’:’DESC’,’posts_per_page’:’4′,’offset’:’1′,’no_posts_text’:’Bientôt vous trouverez ici des articles en lien avec celui-ci.’,’exclude_current_post’:|{|’on’|}|,’queried_object’:{‘ID’:1206,’post_author’:’2′},’sticky’:|{||}|,’rules’:|{|{‘taxonomy’:’category’,’terms’:|{|’655′,’656’|}|,’operator’:’IN’}|}|} » type= »list » columns-d= »1″ columns-t= »2″ columns-m= »1″ vertical-space-d= »15″ horizontal-space-d= »30″ ct= »post_list-43438″ ct-name= »Small size 05″ tcb-elem-type= »post_list » pagination-type= »none » pages_near_current= »2″ element-name= »Post List » css= »tve-u-17cccf77289″ vertical-space-t= »30″ vertical-space-m= »15″ no_posts_text= » » horizontal-space-m= »0″ article-tcb_hover_state_parent= » » total_post_count= »44″ total_sticky_count= »0″ posts_per_page= »4″ article-shortcode= »tcb_post_list » featured-content= »0″ disabled-links= »0″ class= » article-tcb_hover_state_parent= » article-shortcode=’tcb_post_list’ ][tcb_post_list_dynamic_style][/tcb_post_list_dynamic_style]

[tcb_post_title link=’1′ target=’0′ rel=’0′ inline=’1′ static-link='{« className »: »tve-froala fr-basic », »href »: »https://conseils-veto.com/euthanasie-du-chien-accompagner-fin-de-vie/ », »title »: »Euthanasie du chien: comment l’accompagner au mieux en fin de vie ? », »class »: »tve-froala fr-basic »}’ css= »]

[/tcb_post_list]

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.