Cavalier King Charles

fiche race cavalier king charles
Accès direct à vos questions via le sommaire

Autre dénomination : Cavalier King Charles Spaniel, Epagneul Cavalier King Charles, English Toy Spaniel ou simplement CKC !

Cette race historique fait son apparition en Angleterre au cours du XVIème siècle et devient extrêmement populaire lorsque le roi Charles II (1630-1685) en fait sa race de chien favorite. Ses chiens l’accompagnent partout et c’est ainsi que leur nom devient celui qu’il est. Néanmoins, la race de CKC de l’époque est quelque peu différente de celle que l’on connaît aujourd’hui. Il aura fallu notamment des croisements entre le King Charles de l’époque, des pékinois et des carlins pour que la race devienne ce qu’elle est. La race du cavalier King Charles est reconnue officiellement en 1928 en Angleterre par le Kennel Club et finit par faire son apparition en France courant des années 1970. Longtemps en tête des races de chiens préférées des Français, on retrouve le CKC autour de la 10ème position du classement depuis quelques années. C’est un excellent chien de famille qui est apprécié pour ses qualités esthétiques mais surtout son caractère doux et affable.

Classement de la race selon la FCI

  • Groupe : 9 [Chien d’agrément et de compagnie]
  • Section : 7 [Epagneul anglais d’agrément – Sans épreuve de travail] 

Caractéristiques

  • Taille : Femelle = 30-35 cm | Mâle = 32-36 cm
  • Poids : 5,5 à 8 kg
  • Espérance de vie : 10 à 14 ans
  • Couleur de la robe : Tricolore – Noire et Feu – Rubis – Blenheim
  • Caractère : Doux – Affectueux – Calme – Sociable – Bavard – N’aime pas la solitude
CKC ou cavalier king charles

Recommandations diverses

Le CKC est un petit chien très facile à vivre qui ne demande pas de grandes aptitudes en matière d’éducation canine, ce qui en fait un chien parfait pour les propriétaires qui n’ont jamais eu d’animaux auparavant. Cependant, son pelage long et fin demande un entretien régulier pour éviter la formation de nœuds ou bourres de poils. Le brossage doit être fait au moins une fois par semaine pour éliminer les poils morts et démêler son pelage. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel pour choisir une brosse adaptée.

Ses grands yeux, parfois globuleux, peuvent facilement couler et faire apparaître de petites saletés au niveau des paupières. Un nettoyage des yeux presque quotidien avec une compresse imbibée de nettoyant oculaire ou de sérum physiologique est indispensable pour limiter le risque de conjonctivite.

De la même façon, une attention toute particulière doit être portée à l’entretien des oreilles du cavalier King Charles. Avec le port tombant et la présence de poils dans le conduit auditif, cette race est prédisposée aux otites à répétition. La surveillance est de mise avec un nettoyage mensuel en prévention à l’aide d’un produit nettoyant adapté. Si besoin, il peut être nécessaire de procéder à l’épilation des poils présents dans les oreilles. Cette manipulation peu agréable peut être réalisée par votre vétérinaire lors d’une consultation ou par un toiletteur canin.

Petite race de chiens, le CKC a facilement tendance à développer du tartre dans sa gueule ce qui conduit à des problèmes de mauvaise haleine mais aussi à la gingivite ou des déchaussements dentaires. Pour éviter d’avoir à détartrer plusieurs fois un vieux chien dont le coeur est fragile, il est préconisé de brosser les dents de votre cavalier King Charles 2 à 3 fois par semaine, dès son plus jeune âge (5-6 mois). Lorsque cela s’avère difficile, des alternatives existent comme la distribution de friandises dentaires à mâcher et/ou l’utilisation de dentifrices alternatifs (poudre, solution buvable, comprimés …).

Prédispositions du Cavalier King Charles à développer certaines maladies

Cardiologie

=> Endocardiose mitrale : Cette maladie cardiaque est aussi appelée maladie valvulaire dégénérative ! On suspecte cette maladie chez plus d’un cavalier King Charles sur deux de plus de 4 ans. La prévalence de cette cardiopathie est donc très élevée dans cette race et il est capital que les éleveurs appliquent un schéma de sélection particulier pour réduire au maximum le risque de cette maladie. A quoi est dû l’endocardiose mitrale ? En fait, c’est la valve cardiaque qui sépare l’oreillette et le ventricule gauche qui ne se ferme plus correctement. On observe donc un reflux anormal de sang pendant les contractions cardiaques ce qui entraîne plusieurs symptômes comme de la toux ou un essoufflement. Quand le coeur ne supporte plus la charge excessive de travail qui lui ait imposé, une insuffisance cardiaque se met en place. Pour que les cavaliers King Charles malades vivent le plus longtemps possible dans les meilleures conditions, un dépistage annuel est recommandé lors des consultations vaccinales ainsi que la mise en place d’un traitement d’appoint dès les stades les plus précoces.

Pneumologie

Pas de prédisposition

Néphrologie

Pas de prédisposition

Gastro-entérologie

Pas de prédisposition

Orthopédie

=> Luxation de la rotule : On estime que cette petite race de chien à 9 fois plus de chance de souffrir d’une luxation de la rotule que les chiens de races croisées de même gabarit. Une origine génétique de ce trouble est suspectée sans être prouvée à l’heure actuelle. La luxation de la rotule se manifeste généralement par une boiterie brutale avec un animal qui continue de marcher sur 3 pattes tant que la rotule reste coincée. Le traitement est chirurgical lorsque le handicap est gênant et douloureux pour votre chien.

Dermatologie

=> Atopie : Certains semblent penser que le cavalier King Charles est prédisposé à la dermatite atopique canine, une maladie de peau causée par une prédisposition à développer des allergies cutanées. Une plus grande fragilité cutanée dans cette race peut aggraver le risque d’otite à répétition et cette hypothèse diagnostique doit être explorée dans cette situation.

Neurologie

=> Syringomyélie (ou syndrome de Chiari)  : Affection congénitale très fréquente dans cette race qui résulte d’une malformation de la partie postérieure du crâne et donc à l’engagement du cervelet  au travers de l’orifice faisant la jonction entre la boite crânienne et la colonne vertébrale. Parmi les signes d’appels de la maladie : douleur et démangeaisons, parfois sévère, au niveau du cou de l’animal avec parfois des troubles de l’équilibre qui apparaissent entre l’âge de 6 mois et 3 ans. Le diagnostic passe par l’imagerie médicale et plus précisément la réalisation d’un IRM. Un traitement médical ou chirurgical est possible.

=> Epilepsie essentielle : Le cavalier King Charles fait partie des races prédisposées à cette maladie héréditaire, dont les symptômes apparaissent en général entre l’âge de 6 mois et 6 ans. Toutes les formes de crises convulsives sont possibles, mais dans cette race on observe assez fréquemment des crises convulsives partielles dites de « gobage de mouche ». Le souci, c’est que la réponse du CKC au traitement antiépileptique n’est pas toujours optimale et qu’il faut parfois du temps et l’association de plusieurs traitements pour un effet optimal.

Ophtalmologie

=> Kérato-conjonctivite sèche (KCS) : Cette maladie oculaire entraîne une sécheresse oculaire uni ou bilatérale et est causée par une production insuffisante de larmes. Chez le cavalier King Charles, cette maladie peut être causée par une aplasie congénitale de la glande lacrymale. Des soins oculaires quotidiens sont alors nécessaires pour éviter toutes complications et notamment la formation d’ulcères cornéens très douloureux. Un traitement médical sous forme de pommade contenant de la ciclosporine (immuno-modulateur) permet de calmer l’inflammation oculaire et d’améliorer la production de larme, mais il reste assez coûteux.

Endocrinologie

Pas de prédisposition

Hématologie et système immunitaire

Pas de prédisposition

Vous souhaitez faire dépister votre Cavalier King Charles ?

Laboratoires vers lesquels vous tourner pour réaliser des dépistages génétiques, en association avec votre vétérinaire :

Picture of Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :

Nom(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.