Mauvaise haleine (halitose) du chien : causes et solutions

mauvaise haleine ou halitose chien
Accès direct à vos questions via le sommaire

La mauvaise haleine du chien, appelée halitose, est fréquemment source de questions pendant la consultation vétérinaire.

On ne peut pas dire que l’odeur émanent de la gueule d’un chien soit la plus agréable mais il n’est pas normal que ça pue au point de ne pas pouvoir rester à côté de son animal.

En dehors de la gêne que cela occasionne pendant les câlins et les léchouilles que le chien aime distribuer, il est important de ne pas négliger le côté médical de ce problème buccal.

En effet, derrière l’halitose canine il se cache assez souvent une cause en lien avec sa santé et, parfois, une pathologie à traiter rapidement.

Notre vétérinaire vous explique, dans cet article, les causes possibles de mauvaise haleine de votre chien. Il vous donnera également les conseils pour gérer ce problème et le solutionner.

Pourquoi mon chien a une mauvaise haleine ?

Si on met de côté le fait que la gueule d’un chien sente souvent comme l’odeur de ce qu’il vient de manger, il est nécessaire d’identifier toute autre odeur anormale pour y remédier.

A ce sujet, les chiots qui sentent souvent la croquette quand ils viennent vous lécher le visage ne constitue pas une source d’inquiétude. C’est normal !

Il en va de même lorsqu’ils perdent leurs dents de lait. La modification de la dentition, durant cette période de croissance, provoque souvent de mauvaises odeurs dans la bouche de votre chiot. Dans toute autre situation, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire afin de déterminer l’origine de ces mauvaises odeurs buccales. Sans diagnostiquer la cause, il est, en effet, impossible de traiter votre animal.

Nombreuses sont les causes d’halitose canine.

Mauvaise hygiène bucco-dentaire

Un défaut d’hygiène bucco-dentaire est sûrement la cause principale de mauvaise haleine chez le chien.

En effet, une absence de nettoyage des dents de votre animal favorise la formation de plaque dentaire et le dépôt de tarte.

C’est à ce moment que peut se développer la maladie parondontale. Celle-ci provoque alors de la gingivite, du déchaussement et des poches dans lesquelles se développent les bactéries et s’accumule de la nourriture qui pourrit.

L’odeur est souvent fétide (odeur de putréfaction) et un abcès dentaire peut apparaître et la renforcer.

A ce stade, autant vous dire qu’il est grand temps d’agir pour éviter le passage des germes dans la circulation sanguine. En effet, ces germes peuvent ensuite atteindre le cœur, le foie, les reins et déclencher une septicémie.

mauvaise haleine chien problème dents

Troubles digestifs

L’halitose peut être également être causée par divers troubles digestifs. Des problèmes de transit, comme la constipation ou la diarrhée, peuvent entrainer une production de gaz malodorants remontant jusqu’à la gueule du chien.

Une alimentation inadaptée

Les aliments peu digestes, comme des croquettes de faible qualité, ou une ration avariée peuvent déclencher une haleine fétide chez votre chien.

Généralement, ce type d’halitose est passager et disparait lorsque vous changez l’aliment incriminé.

La coprophagie

Elle correspond à l’ingestion par le chien de ses propres excréments ou ceux d’un autre animal. Elle peut avoir plusieurs causes, comportementales ou non (carences alimentaires, infections parasitaires, troubles digestifs chroniques).

Pour en savoir davantage sur ce sujet, lisez notre article sur la coprophagie du chien qui vous expliquera, plus en détail, les causes et les solutions à appliquer à cette pathologie incommodante.

Les maladies plus graves

La mauvaise haleine du chien peut constituer un des symptômes d’une maladie organique sous-jacente. Parmi les maladies sérieuses provoquant une odeur désagréable de la bouche de votre chien, on peut citer :

  • Le diabète sucré
  • L’insuffisance hépatique (foie)
  • Une insuffisance rénale
  • Quelques tumeurs orales comme le mélanome malin
  • Certains poisons dont l’odeur remonte l’œsophage jusqu’à la gueule

Mon chien a une mauvaise haleine, quand consulter ?

Souvent, les propriétaires de chiens attendent longtemps avant de consulter pensant qu’il est normal qu’un chien « pue de la gueule ».

Il est vrai que souvent l’halitose est passagère et ne revêt pas de caractère de gravité.

Cependant, si cette mauvaise haleine persiste ou est accompagnée d’autres symptômes, ne traînez pas !

Si l’odeur désagréable dure plus d’une semaine, sans autre symptôme, consultez votre vétérinaire. Il pourra explorer la bouche et les dents de votre chien et s’assurer qu’aucune cause liée à une maladie générale ne soit présente.

Parmi les symptômes qui doivent vous alerter, retenez ceux-ci :

  • Perte d’appétit ou difficulté à manger
  • Douleur à la mastication
  • Gingivite (gencives rouges)
  • Saignement buccal
  • Troubles digestifs (diarrhée, constipation, vomissements)
  • Prise de boisson et urines fortement augmentées
  • Affaiblissement
  • Troubles neurologiques

Lorsque de telles causes sont envisagées, votre vétérinaire pourra pratiquer une série d’examens complémentaires allant de l’analyse sanguine ou urinaire aux examens d’imagerie comme l’échographie, la radiographie ou l’endoscopie.consultation veterinaire chien halitose pue gueule

Traitement de l’halitose du chien

Le choix du traitement est intimement lié à la cause de l’halitose.

Lorsque le problème est dentaire, le plus souvent, le vétérinaire pratiquera un détartrage et des extractions dentaires, au besoin. Une couverture anti-inflammatoire et antibiotique peut être ajoutée selon la nécessité.

Lorsque les examens sanguins révèlent une pathologie des reins ou du foie, le traitement ciblera ces organes. Il est également possible, en fonction de ces analyses, qu’une hospitalisation soit nécessaire.

Sur les pathologies tumorales, la gestion médicale peut s’orienter sur une chimiothérapie mais une gestion chirurgicale peut être privilégiée si le retrait de la tumeur est envisageable.

En cas de coprophagie, une étude sur l’environnement et le mode de vie de votre chien sera réalisée pour déterminer ce qui la déclenche et apporter la solution adéquate.

Dans tous les cas, faites confiance à votre vétérinaire qui maîtrise la gestion des causes à l’origine de cette mauvaise haleine.

Prévenir la mauvaise haleine de votre chien

Pour la cause la plus fréquente, liée à l’hygiène bucco-dentaire, il est recommandé de limiter la formation de la plaque dentaire et du tartre sur les dents de votre chien.

Un brossage régulier de sa dentition avec un dentifrice adapté pour chien vous est conseillé à minima une fois par semaine.

A défaut d’y arriver, il existe des poudres à base d’algues, des lamelles à mâcher et des croquettes spécifiques permettant de retarder l’évolution des soucis dentaires.

Cependant, la meilleure solution reste le suivi vétérinaire et le détartrage préventif ou curatif régulier de votre chien. Discutez-en avec votre vétérinaire pour déterminer le programme de soins dentaires qui convient à votre boule de poils.

En conclusion, la mauvaise haleine du chien est un problème fréquent qui peut être réellement incommodant pour les propriétaires.

Bien que ce symptôme soit généralement bénin et passager, il convient de s’en soucier s’il persiste pour ne pas passer à côté d’une pathologie plus sérieuse.

N’hésitez pas à interroger votre vétérinaire quand cela persiste et à la consulter si d’autres symptômes apparaissent.

La prévention étant toujours la meilleure stratégie, ne négligez pas l’entretien bucco-dentaire de votre chien et programmez une visite annuelle chez votre vétérinaire. Ce dernier pourra examiner l’état des dents et des gencives et vous aidera à prévenir toutes complications buccales avant leur apparition.

Rédacteur de l’article

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.