Yorkshire terrier

fiche race du yorkshire terrier
Accès direct à vos questions via le sommaire

Autre dénomination : Terrier du Yorkshire, York, Yorkie

Les origines du Yorkshire terrier manquent de clarté, néanmoins on sait que cette race a fait son apparition en Grande-Bretagne à la fin du XIXème siècle. C’est à cette époque que les ouvriers écossais se sont installés dans la région éponyme du Yorkshire pour travailler dans les mines. Différents croisements ont permis de créer cette race de petits chiens très doués pour chasser les lapins jusque dans leurs terriers ou se débarrasser des nuisibles dans les mines. Le Yorkshire est aujourd’hui l’un des chiens de petit gabarit les plus répandus dans le monde. De nouveaux croisements ont permis de sélectionner des individus « nains » ou « toys » qui répondent à tous les standards de la race mais qui sont plus petits et légers.

Classement de la race selon la FCI

  • Groupe : 3 [terriers]
  • Section : 4 [terriers d’agrément – sans épreuve de travail]

Caractéristiques

  • Taille : Femelle | Mâle = 15-25 cm
  • Poids : Femelle | Mâle = maximum 3,2 kg
  • Espérance de vie : 12 à 15 ans
  • Couleur de la robe : Bleu acier foncé de l’arrière du crâne à la base de la queue, le reste du pelage est fauve.
  • Caractère : Affectueux – Têtu – Vocal – Vif – Curieux – Joueur
yorkshire terrier

Recommandations diverses

Les Yorkshires ont traditionnellement des poils très longs et fins, comme des cheveux, qui nécessitent un entretien rigoureux et régulier. Un brossage quotidien est inévitable pour empêcher la formation de nœuds dans le pelage et éliminer tous les débris et résidus qui peuvent s’emmêler dans les poils (épillets, feuilles, brindilles …). Pour certains, un bain mensuel peut aider à garder le poil brillant, doux et bien démêlé. En plus, les poils des Yorkshire poussent très vite : environ 1,5 cm par mois. Un rendez-vous tous les 1 à 2 mois chez le toiletteur est fortement recommandé. Même si vous décidez de garder le pelage de votre chien au plus court, un brossage plusieurs fois par semaine et une coupe régulière sont de mise.

Une attention toute particulière est à donner aux yeux de votre compagnon. Un épiphora important peut apparaître si les poils du visage frottent sur la cornée. D’où l’importance du toilettage chez ces chiens et la nécessité de nettoyer très régulièrement leurs yeux avec un produit oculaire adapté.

Lorsqu’il fait froid, pensez à protéger votre Yorkshire terrier des températures extrêmes grâce à un petit manteau. Cette race de chiens ne possédant pas de sous-poil, elle est particulièrement sensible au froid.

Fragile au niveau trachéal, préférez acheter un harnais pour promener votre yorkshire plutôt qu’un collier qui risque de comprimer sa gorge s’il tire en laisse.

Enfin, les Yorkshire terrier font partie des races qui développent très facilement du tartre et secondairement une maladie parodontale. La mise en place de rituels d’hygiène bucco-dentaire est indispensable pour éviter d’avoir à détartrer son chien tous les ans à partir de 7-8 ans et éviter de devoir arracher plein de dents.

Prédispositions à développer certaines maladies

Cardiologie

=> Maladie valvulaire dégénérative (ou endocardiose mitrale) : Le Yorkshire terrier présente un risque 2,6 fois plus important par rapport au reste de la population canine de développer cette maladie cardiaque. La valve qui sépare l’oreillette et le ventricule gauche ne se ferme plus correctement entraînant un reflux anormal de sang pendant les contractions cardiaques. Fatigue, toux, essoufflement sont des symptômes très souvent observés en début d’évolution de la maladie. Puis quand le cœur est trop fatigué, une insuffisance cardiaque se met en place.

Pneumologie

=> Collapsus trachéal : Diminution du calibre de la trachée suite à une anomalie congénitale ou suite au vieillissement du cartilage chez les chiens de petit gabarit comme le Yorkshire terrier. Le signe d’appel principal est l’apparition d’une toux sèche et forte en cas d’excitation.

Néphrologie

Pas de prédisposition

Gastro-entérologie

=> Maladie parodontale : Très fréquente chez le Yorkshire terrier suite à l’accumulation excessive de tartre. Les bactéries se multiplient au niveau des gencives entraînant une gingivite, un déchaussement dentaire voire la chute des dents après la destruction des tissus de soutien dentaire.

=> Pancréatite : Les Yorkshires semblent assez sensibles et peuvent plus facilement que d’autres races de chiens développer une pancréatite aigüe. D’où l’importance de bien nourrir son animal et d’éviter autant que faire ce peu les restes de tables et autres friandises particulièrement grasses, salées ou sucrées.

Orthopédie

=> Luxation de la rotule : On suppose que plusieurs gènes sont en cause dans l’apparition de cette maladie. La rotule (ou patella) n’arrive pas à rester en place et se bloque vers l’intérieur en cas de faux mouvement. Le chien reste alors la patte bloquée en l’air le temps que tout se remette en place. Il existe plusieurs stades de cette maladie qui peut être plus ou moins invalidante pour l’animal. Un traitement par chirurgie est possible.

=> Nécrose aseptique de la tête fémorale : Aussi appelée maladie de Legg-Perthes-Calve. Assez fréquente chez le Yorkshire terrier en fin de croissance, la tête du fémur qui fait liaison avec la hanche se nécrose ce qui entraîne douleur et boiterie. On ne connaît pas encore précisément le mécanisme d’apparition de cette pathologie. Le seul traitement possible est chirurgical.

Dermatologie

=> Dermatite atopique canine : Le Yorkshire terrier semble faire partie des races de chiens prédisposées à l’atopie, c’est à dire à développer des allergies cutanées. Cette maladie plurifactorielle se traite tout au long de la vie de l’animal en se basant sur plusieurs points : alimentation, anti-prurigineux, antiparasitaire, désensibilisation …

Neurologie

=> Instabilité atlanto-axiale : Due à une malformation au niveau de la 2ème vertèbre cervicale qui empêche sa bonne fixation à la 1ère, il y a compression plus ou moins importante de la moelle épinière. Le Yorkshire terrier est réputé pour faire partie des races de chiens les plus touchées par cette affection. On observe des troubles moteurs plus ou moins sévères dès la 1ère année de vie. Le traitement passe uniquement par une stabilisation de l’articulation vertébrale de façon chirurgicale.

Ophtalmologie

=> Kérato-conjonctivite sèche (KCS) : On rapporte deux formes chez le Yorkshire : une forme congénitale due à une hypoplasie des glandes lacrymales et une forme dysimmunitaire plus tardive due à une destruction des glandes par les cellules immunitaires. Le manque de larmes entraîne une sécheresse oculaire qui entraîne rougeur, douleur et production muco-purulente, surtout lorsqu’il y a formation d’un ulcère cornéen en parallèle. Les traitements sont à vie et consistent à maintenir un taux d’humidité suffisant dans les yeux et parfois limiter la destruction des glandes lacrymales.

=> Cataracte et atrophie rétinienne progressive : Ces deux maladies sont rapportées avec une prédisposition chez le Yorkshire. Une origine génétique existe parfois avec un test génétique.

Endocrinologie

=> Hypercorticisme ou maladie de Cushing : Les chiens de petites races, dont le Yorkshire, semblent prédisposés à développer cette maladie qui entraîne une sécrétion excessive de cortisol. Ce sont essentiellement des chiens seniors qui sont touchés. Les symptômes d’appels sont : PUPD, polyphagie, faiblesse musculaire, distension abdominale et perte de poils symétrique au niveau du tronc avec peau fine, comédons, squames … L’hypercorticisme peut entraîner de nombreuses complications. Le traitement est médical et doit en général être poursuivi jusqu’à la fin de vie de l’animal.

Hématologie et système immunitaire

Pas de prédisposition

Vous souhaitez faire dépister votre Yorkshire ?

Laboratoires vers lesquels vous tourner pour réaliser des dépistages génétiques, en association avec votre vétérinaire :

Picture of Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :

Nom(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.