Chien qui tremble : causes et solutions

Chien qui tremble
Accès direct à vos questions via le sommaire

Les tremblements ou les frissons chez le chien constituent un symptôme qui inquiète souvent les propriétaires mais qui n’est pas systématiquement grave pour l’animal.

Un chien qui tremble ne se contrôle pas. En effet, ce sont ses muscles qui se contractent de façon saccadée et autonome pour diverses raisons que nous allons explorer.

Les causes de tremblement chez le chien peuvent être physiologiques, c’est-à-dire normales, ou constituer la manifestation symptomatique d’une pathologie.

Il est alors nécessaire d’identifier la cause de ces fasciculations musculaires pour stopper les frissons de votre chien. Votre vétérinaire pourra vous aider à savoir pourquoi votre chien tremble et prescrira le traitement à adapter en cas de maladie.

Les causes naturelles de tremblement chez le chien

Comme vous, votre chien peut réagir à son environnement et se mettre à trembler de peur, de froid, d’excitation ou d’anxiété.

Une émotion forte

L’émotion peut être positive ou négative et s’accompagner d’autres signes. Votre chien peut alors vous sauter dessus, se coucher à vos pieds par soumission, gémir, battre de la queue plus vite, uriner quelques gouttes sous lui.

Parmi les émotions associées aux tremblements chez le chien, on identifie :

  • La peur : Qu’il s’agisse de la crainte de se faire gronder ou d’une peur liée aux feux d’artifice ou aux pétards par exemple, le chien aura tendance à trembler, se cacher ou se soumettre en se couchant.
  • L’anxiété et le stress : le chien qui tremble en voiture en est un bon exemple.
  • La joie et l’excitation : Il suffit d’observer la plupart des chiens qui s’agitent quand leur maître rentre à la maison ou lorsqu’on ouvre le paquet de croquettes ou de friandises.

chien qui tremble de peur

Le chien est un animal émotif et peut trembler de peur.

Le froid

Bien qu’ils soient protégés par leur pelage épais et isolant, les chiens peuvent avoir froid.Dans ce cas, ils grelottent comme nous les humains.

Le frissonnement est une réaction musculaire dont les contractions visent à produire de la chaleur et non à produire un effort mécanique.

Le sommeil

Lorsque votre chien dort, il peut trembler ou manifester des mouvements anarchiques de ses muscles. Ces soubresauts peuvent signifier que votre chien rêve ou alors que les muscles étaient fatigués et nécessitaient ce repos.

Les causes pathologiques qui font trembler un chien

Parmi les causes fréquentes de tremblements anormaux chez le chien et la chienne, les vétérinaires identifient :

  • La douleur : Les soucis articulaires ou musculaires du chien jeune ou âgé génèrent souvent des tressaillements de douleur. C’est le cas de l’arthrose canine source d’inconfort chronique par exemple.
  • Les intoxications : Nombreuses sont les substances toxiques provoquant des tremblements par réaction neurologique. On voit cela lors d’intoxication du chien au cannabis, aux pesticides, à certains médicaments à base d’insecticides pour animaux mais aussi certains médicaments humains ingérés accidentellement. Les intoxications aux plantes provoquent assez souvent des signes neurologiques de ce type.
  • Certaines maladies touchant le système nerveux : On pense alors à la maladie de Carré, la Toxoplasmose du chien immunodéprimé, la rage, l’épilepsie essentielle canine, les atteintes de la moëlle ou du cerveau (méningite), les tumeurs ayant un impact neurologique…
  • Certains troubles biochimiques ou électrolytiques : Ce type de déséquilibre, assez souvent liés à des défauts d’apport, peuvent provoquer ce symptôme. L’éclampsie, hypocalcémie liée à une alimentation inadaptée de la chienne allaitante, en est un parfait exemple. L’hypoglycémie en est un autre exemple.L’équilibre électrolytique peut également être bousculé par le défaut de fonctionnement de certains organes comme le rein. On observe des tremblements chez certains chiens insuffisants rénaux pour cette raison.
  • Quelques troubles hormonaux touchant la thyroïde, les surrénales ou le pancréas.
  • Les anomalies neurologiques innées : Certains chiots tremblent dès le jeune âge en lien avec une anomalie du cervelet acquise lors du développement in utero ou en raison d’une infection de la mère par un virus tel que le parvovirus canin.

Diagnostiquer la cause d’un tremblement chez un chien

Le diagnostic vétérinaire est ici indispensable car les causes de tremblements pathologiques sont nombreuses comme nous venons de le voir. Trembler n’est effectivement pas un symptôme spécifique à une maladie pour un chien.

Le vétérinaire vérifiera d’abord s’il s’agit de spasmes, de convulsions ou d’autres réactions nerveuses (tremblements neurologiques) ou musculaires (fasciculations).

En analysant l’état clinique de votre animal, les informations que vous lui indiquerez et en réalisant quelques examens complémentaires, il pourra se prononcer sur la nature des tremblements de votre chien ainsi que sur leur cause.

Lorsque la cause n’est pas identifiable par le recueil de commémoratifs et l’examen clinique, il peut être nécessaire de pratiquer les examens suivants : analyses de sang (numération formule, biochimie, électrolytes, recherche de toxiques), analyse d’urine, fond d’œil, tests neurologiques spécifiques, radiographie, échographie, scanner par exemple.

Le diagnostic est parfois rapide et, d’autres fois, plus long, surtout quand il s’agit de causes neurologiques plus rares.

Chien qui tremble, solutions et traitement

Les solutions apportées aux tremblements du chien seront adaptées en fonction de la cause qui les déclenche.

Pour les cas bénins, il s’agit souvent d’adaptations environnementales ou comportementales.

On adapte alors le comportement du chien à la situation qui provoque stress, anxiété ou peur.Notre article sur le chien qui a peur des feux d’artifice en est un bon exemple.

Si votre animal a froid, on le couvre ou on lui met un manteau. Le mieux étant de le rentrer ou de lui laisser l’accès à un endroit plus chaud.

chien qui tremble de froid couverture

Lorsqu’il s’agit d’un tremblement pathologique, seul votre vétérinaire pourra établir le traitement adapté.Dans les cas les plus simples, un changement alimentaire suffit mais pour les cas les plus graves et engageant le pronostic vital, comme une intoxication, une hospitalisation et des soins intensifs peuvent être appliqués.

Pour les causes neurologiques innées ou acquise, un traitement médicamenteux chronique peut être prescrit. Une chirurgie est parfois envisagée quand cela est possible.

Il existe aussi des situations pour lesquelles, rien ne fonctionne et l’animal doit, alors, vivre avec son tremblement.

En conclusion, un chien qui tremble est assez souvent bénin mais ce symptôme doit être pris en considération par tout propriétaire afin de ne pas passer à côté d’une origine pathologique.En cas de doute sur les frissons de votre chien, demandez toujours conseil à votre vétérinaire afin de déterminer le caractère de gravité ou non de la situation.

Rassurez-vous, tout de même, car nombreux sont les cas bénins pour lesquels quelques conseils pratiques suffisent à mettre fin aux tremblements de votre animal.

Rédacteur de l’article

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.