Quelle alimentation choisir pour une chienne allaitante ?

Chienne qui allaite ses chiots
Accès direct à vos questions via le sommaire

L’allaitement des chiots est une étape importante dans leur longue période de croissance.Les regarder téter leur mère est très émouvant mais ne doit pas faire oublier que la dépense énergétique est très importante pour celle-ci.

Afin que le lait maternel soit bien riche en nutriments et que la chienne allaitante ne s’épuise pas, il est essentiel d’adapter son alimentation. De la sorte, les chiots pourront grandir de façon équilibrée et la mère conservera un bon état de santé.Négliger la ration apportée pourrait faire prendre des risques vitaux à la mère et sa portée.Notre vétérinaire vous aide à comprendre les enjeux d’une bonne alimentation et d’une ration adaptée lorsque votre chienne nourrit ses chiots.

Les besoins nutritifs de la chienne allaitante

Les besoins nutritifs de la chienne évoluent grandement pendant la grossesse et après la naissance.Ces besoins sont à corréler à la taille et au nombre de chiots.Le pic de production de lait par les mamelles se situe autour de 3 à 4 semaines après leur naissance car à cet âge le sevrage des chiots débute. Ils commencent alors à manger solide en parallèle des tétées.Un chiot pourra nécessiter de boire plus de 3 fois sa prise de poids en lait pour bien grandir. Ce besoin demande une production constante et une forte consommation d’énergie par la mère qui doit également se nourrir, en plus de répondre aux besoins énergétiques de ses chiots.

De la même façon qu’il est nécessaire d’adapter et d’augmenter les apports énergétiques et nutritifs de la chienne pendant la grossesse, il est également indispensable pour elle d’être bien alimentée après la mise-bas pour assurer la production lactée destinée aux chiots.

alimentation chienne allaite chiots

Plus il y a de chiots, plus les besoins énergétiques de la chienne sont grands pour produire du lait.

Comment nourrir sa chienne quand elle allaite ?

Lors de l’allaitement des chiots et jusqu’à ce qu’il ait fini leur sevrage, il est essentiel d’assurer un apport d’eau et d’aliments sans restriction à votre chienne.

Il faut en effet éviter que la chienne puise dans ses réserves durant cette période exigeante et perde, à la fois, trop de lipides et de protéines, sans compter ses réserves minérales. Comme nous le verrons, par la suite, le calcium est d’ailleurs un élément important à ne pas négliger.

Abreuvement de la chienne allaitante

Le lait maternel est essentiellement composé d’eau. Comme la chienne a également des besoins propres en eau pour son hydratation, on veillera à ce qu’elle ait un accès permanent à une eau propre et à volonté.

Veillez donc à ce renouvellement permanent dans une gamelle propre et régulièrement nettoyée.

Comment distribuer la nourriture à sa chienne qui allaite

Côté alimentation, à moins d’avoir une chienne sujette à l’embonpoint qui n’aurait qu’un seul chiot, laisser la gamelle accessible en permanence semble la meilleure solution pour couvrir les 4 à 5 petits repas nécessaires à la reconstitution de ses réserves. Le libre-service est donc préférable.

Il est même recommandé de positionner la gamelle plus proche de la panière avec les chiots afin de faciliter les déplacements de votre animal qui peut restreindre ses déplacements pour ne pas les abandonner trop longtemps.

Choisir l’aliment d’une chienne allaitant des chiots

L’alimentation devrait d’ores et déjà avoir été choisie au moment de l’allaitement car c’est, idéalement, cette même nourriture que vous devriez donner durant la gestation.

Le choix d’un aliment plus énergétique que la normale est à privilégier. Celui-ci doit être constitué de protéines de haute qualité fortement digestibles et de nutriments équilibrés comme cette marque.

L’apport calcique doit être pris en compte avec intérêt car la production de lait exige beaucoup de calcium. A défaut d’un apport adapté, un déséquilibre majeur peut se produire et déclencher une manifestation neurologique sérieuse appelée éclampsie ou tétanie de lactation.

Dans le doute, demandez toujours conseil à votre vétérinaire qui connaît et peut calculer les besoins nutritifs et énergétiques de votre chienne. L’équipe vétérinaire pourra également vous recommander des marques et types de croquettes ou pâtées adaptées voire même vous confirmer que l’alimentation que vous donnez est adaptée ou pas.

chienne allaitante mange croquettes énergie calcium

Quels sont les risques si la chienne allaitante n’est pas nourrie correctement ?

Comme évoqué précédemment, ne pas donner une alimentation adaptée à votre chienne lors de l’allaitement de ses chiots fait courir plusieurs risques. Voici, les risques les plus courants :

  • Un affaiblissement physique empêchant la chienne d’allaiter les chiots.
  • Une perte de poids trop importante et une baisse anormale de ses réserves (protéines, lipides, minéraux) induisant une moindre qualité du lait.
  • Un déséquilibre marqué de la calcémie (taux de calcium dans le sang) qui baisse drastiquement. C’est d’ailleurs une urgence vétérinaire !Cette pathologie, appelée éclampsie ou tétanie puerpérale, apparaît souvent autour de la 3ème semaine de lactation. Elle est plus fréquente chez des chiennes maigres et insuffisamment nourries.Il en résulte un trouble neurologique majeur.On constate alors une faiblesse générale associée à des spasmes musculaires bien visibles pouvant déboucher sur des crises de tétanie majeures. A ce stade, le décès de la chienne est possible sans traitement rapide.
  • Un défaut de croissance des chiots qui peut les affaiblir et mener à leur perte.
  • La nécessité d’arrêter l’allaitement pour le bien de la chienne. Dans ce cas, l’impact vous concerne car vous devrez assurer l’alimentation des bébés au biberon, plusieurs fois par jour, jusqu’à la fin effective du sevrage des chiots vers 7 à 8 semaines d’âge.

En conclusion et au regard de ces informations, vous comprendrez pourquoi vous ne devez absolument pas négliger le choix de l’alimentation de votre chienne allaitante.Tant pour la santé des chiots que celle de leur mère, le choix d’un aliment hyper-énergétique et équilibré dans sa composition protéique, lipidique et minérale est essentielle.N’hésitez pas à vous faire conseiller par votre vétérinaire et son équipe qui seront de bon conseil pour assurer le confort de votre chienne durant cette période physiologique spécifique.

Rédacteur de l’article

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.