Y a t-il des vaccins obligatoires chez le chat ?

vaccins obligatoires chez le chat
Accès direct à vos questions via le sommaire

La vaccination est un acte de médecine préventive permettant de protéger nos animaux de compagnie, notamment les chats, contre certaines maladies parfois graves et mortelles.

Mais vacciner son chat est-il obligatoire ? Si oui, dans quelles circonstances ?

Pourquoi est-il important de faire vacciner son chat ?

Lorsque l’on vaccine un animal on cherche à stimuler son système immunitaire contre un agent pathogène en particulier. Pour ce faire, on injecte dans l’organisme une version modifiée et donc inoffensive de celui-ci.

Lorsque l’animal vacciné rentre en contact avec l’agent pathogène véritable son organisme est déjà préparé pour lutter contre l’infection. Il ne sera alors pas malade ou bien développera une forme très légère de la maladie.

Les vaccins qui existent chez le chat protègent notamment contre des maladies chroniques ou graves (parfois mortelles).

Vacciner son chat c’est le protéger lui en tant qu’individu mais aussi la population féline dans sa globalité. Plus il y aura de chats vaccinés sur un territoire et plus on va tendre vers une immunité de groupe qui va protéger ceux qui ne sont pas à jour de leurs vaccinations. On aura donc moins de chats malades en général et une plus faible circulation de l’agent pathogène entre les individus.

Les vaccins dits essentiels chez le chat

La vaccination n’est pas obligatoire chez le chat en France. Cependant, certains vaccins, dits essentiels, sont fortement recommandés chez le chat car ils protègent contre des maladies très contagieuses et très fréquentes.

Vaccin contre le coryza et contre le typhus chez le chat quel que soit son mode de vie. En effet, même les chats qui vivent strictement à l’intérieur peuvent attraper ces maladies car les agents viraux qui sont responsables sont très résistants et peuvent être ramenés sous les « chaussures » à la maison.

Vaccin contre la leucose pour les chats ayant accès à l’extérieur ou ayant des contacts réguliers avec d’autres chats (dont le statut vis-à-vis de la maladie est inconnu).

Les vaccins dits facultatifs chez le chat

Le vaccin contre la rage est très rarement réalisé chez le chat dans notre pays. Bien que notre pays soit indemne de cette maladie depuis de plus de 20 ans, il est théoriquement toujours recommandé de vacciner les chats qui ont accès à l’extérieur car on n’est jamais à l’abri qu’ils puissent croiser un animal importé de façon illégale et porteur du virus. Cette situation extrême n’est rencontrée que rarement tous les 3-4 ans mais peut arriver malgré tout.

Chez le chat on peut aussi vacciner contre la chlamydiose, une maladie bactérienne due à chlamydophila felis. Cet agent fait partie de ceux responsables du syndrome coryza chez le chat mais est beaucoup moins fréquent. Cette vaccination est donc considérée comme facultative chez le chat et sera proposée par le vétérinaire en fonction du mode de vie de l’animal et de sa fragilité individuelle : intérêt chez le chat vivant en collectivité, allant régulièrement en pension, présentant des épisodes de conjonctivites régulièrement …

Cas où la vaccination est obligatoire chez le chat

Cas n°1 : Voyager à l’étranger avec son chat

A partir du moment où vous souhaitez quitter le territoire avec votre animal de compagnie la vaccination antirabique est obligatoire, que ce soit en avion, en voiture, en train ou en bateau.

Pour pouvoir être vacciné contre la rage votre chat doit :

  1. Avoir été identifié avec une puce électronique (le tatouage est encore toléré s’il a été réalisé avant juillet 2011 et est parfaitement lisible).
  2. Posséder un passeport européen délivré par le vétérinaire dans lequel sera certifié la vaccination antirabique.
  3. Être âgé de plus de 12 semaines.

passeport européen pour chat délivré par le vétérinaire

Passeport européen (non français) délivré par le vétérinaire

Il est nécessaire d’attendre 21 jours après une première vaccination contre la rage pour que celle-ci soit considérée comme efficace pour voyager. Un chat vacciné contre la rage ne peut donc pas sortir du territoire avant l’âge révolu de 15 semaines !

Les protocoles à appliquer varient en fonction du pays de destination. Il est capital de bien se renseigner en amont de votre voyage pour avoir le temps de réaliser toutes les démarches nécessaires à l’introduction de votre animal dans le pays d’arrivée : quarantaine, traitements antiparasitaires par le vétérinaire, certificat international de bonne santé …

Vous pourrez trouver les informations nécessaires auprès de votre vétérinaire traitant, des services vétérinaires (DDCSPP) ou bien de l’ambassade du pays concerné.

Cas n°2 : Admission en chatterie, camping, concours d’exposition …

La vaccination n’est certes pas obligatoire en tant que tel dans notre pays, cependant certains établissements peuvent exiger que votre chat soit vacciné pour pouvoir le fréquenter sans quoi ils se réservent le droit de vous en refuser l’accès.

Cette obligation de vaccination est notamment retrouvée dans les :

  • Chatterie ou les pensions.
  • Concours d’exposition féline.
  • Dans les campings.

Dans ces établissements il est toujours demandé au minimum que votre chat soit vacciné contre le typhus et le coryza. Mais la vaccination contre la leucose voire la rage peut aussi être nécessaire. Renseignez-vous toujours en amont pour savoir ce qui sera exigé au risque de voir votre chat refusé à l’entrée.

Si des vaccinations à jour sont demandées dans ces établissements c’est que le risque infectieux est plus important du fait de la promiscuité d’un nombre important d’animaux. Le but est de protéger votre chat mais aussi celui des autres.

Est-il obligatoire de vacciner un chaton avant cession ?

Si vous souhaitez vendre ou donner un chaton, il n’est pas obligatoire que celui-ci soit vacciné.

Cependant d’autres actes sont eux obligatoires, même si le chaton est cédé gratuitement :

  • Pour rappel, un chaton ne peut pas être vendu ou donné avant l’âge de 8 semaines ;
  • Il doit avoir été identifié avec une puce électronique !
  • Il doit avoir été examiné par un vétérinaire dans les jours qui précèdent la cession pour vérifier que tout va bien et notifier d’éventuelles anomalies (malformations congénitales, maladies au jour J …). Le vétérinaire établit alors un certificat de cession qui doit être remis au nouveau propriétaire (obligatoire depuis 2016).

Bien que la vaccination ne soit pas un prérequis pour la cession, il est important de rappeler qu’elle est conseillée dès l’âge de 2 mois, c’est-à-dire 8 semaines ! En fonction de l’âge du chaton au moment de la cession, faire réaliser les premiers vaccins peut être considéré comme un gage de bonne volonté pour préserver au mieux sa santé.

C’est à partir de l’âge de 8 semaines que les anticorps maternels commencent à disparaître et donc que le chaton n’est plus protégé par les anticorps de sa maman. En sachant qu’un chaton peut être vulnérable bien plus tôt si sa mère n’est pas correctement, ou même pas du tout, vaccinée car dans ce cas-là il n’aura pas ou peu d’anticorps pour se défendre comme le parvovirus félin (typhus), l’herpesvirus ou le calivirus félin (coryza) …

Si vous adoptez un chaton assurez-vous que toutes les démarches précédentes ont bien été réalisées.

Dans tous les cas prévoyez une visite de contrôle chez votre vétérinaire dans les jours qui suivent l’adoption. Votre vétérinaire pourra vous dire ce qui est en ordre et ce qui ne l’est pas. Il refera le point sur la santé de votre nouveau compagnon car des affections peuvent se déclarer à la suite du stress de l’adoption notamment. Si l’identification et/ou la vaccination n’a pas été réalisée il pourra vous donner tous les conseils nécessaires pour prendre une décision.

Pour rappel, l’identification des chats est obligatoire pour tous les individus de plus de 6 mois depuis juillet 2011.

Rédacteur de l’article

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.