Intoxication à la mort aux rats chez le chien : symptômes, pronostic et prise en charge

intoxication AVK, mort-aux-rats ou rodenticides chiens
Accès direct à vos questions via le sommaire

L’intoxication aux rodenticides ou, plus communément appelée intoxication à la mort aux rats, touche environ 500 chiens par an en France. Il s’agit donc d’une intoxication fréquente pour laquelle la prise en charge est parfaitement connue et les vétérinaires sont très habitués à la mettre en place. Quels sont les risques liés à une intoxication à la mort aux rats ? Quels sont les symptômes associés et que faire en cas de suspicion d’intoxication ? Un vétérinaire vous donne les réponses à toutes vos questions dans cet article.

Pourquoi les rodenticides sont responsables d’intoxications ?

Les produits rodenticides sont des anticoagulants. Ils empêchent le bon fonctionnement des plaquettes sanguines. C’est par ce mécanisme que les rats et les souris qui en ingèrent sont éliminés, en empêchant le sang de l’animal de coaguler correctement. Ceci engendre une fluidification importante du sang et une impossibilité de coaguler en cas de blessure par exemple. Les doses pour les rats et souris sont même suffisamment élevées pour provoquer des saignements spontanés. L’animal décède alors d’une hémorragie interne.

Chez le chien, c’est exactement le même fonctionnement, si ce n’est que les risques associés à une faible dose de produit sont moins importants puisque votre chien est bien plus gros qu’une souris ou qu’un rat.

Comment mon chien peut-il se contaminer ?

Les chiens se contaminent généralement par ingestion accidentelle du produit directement. Dans de très rares cas, et plutôt en Amérique du Nord (produits différents et plus puissants qu’en Europe), la contamination peut être indirecte par ingestion d’un rat ou d’une souris qui a elle-même ingéré un rodenticide. La molécule passe alors également dans le sang du chien et peut lui provoquer des symptômes. Il s’agit néanmoins d’une situation qui relève de l’exceptionnel.

Quels symptômes en cas d’intoxication chez le chien ?

En cas d’ingestion accidentelle d’un rodenticide, les symptômes apparaissent généralement entre 48h et 5 jours après l’intoxication. Ainsi, quel que soit votre degré de suspicion, il est toujours recommandé d’amener votre animal en urgence chez le vétérinaire. En effet, si vous pensez pouvoir temporiser et surveiller votre animal à la maison, vous risquez de ne voir apparaître des symptômes que quelques jours plus tard et éventuellement ne pas faire le rapprochement et donc oublier d’en parler au vétérinaire qui vous reçoit en consultation. Par ailleurs, votre chien sera dans un état autrement plus grave que si la prise en charge avait été précoce.

Lorsque les signes cliniques apparaissent, on peut observer :

  • Une faiblesse généralisée,
  • Une baisse/perte d’appétit,
  • Une pâleur des muqueuses,
  • Des saignements externes : saignement du nez, sang dans les urines, dans les selles, vomissements hémorragiques…
  • Des signes de saignements internes : toux/difficultés respiratoires en cas d’hémorragie pulmonaire, boiterie en cas de saignements dans les articulations…

Malheureusement, les saignements internes sont beaucoup plus fréquents que les saignements externes. Ainsi, ils ne sont pas visibles, passent inaperçus et retardent encore un peu plus le moment où on se décide à aller chez le vétérinaire. Aucun doute que vous partiriez en urgence en voyant votre chien vomir du sang. Mais lorsque l’hémorragie a lieu dans les poumons ou dans l’abdomen, c’est beaucoup plus délicat de la suspecter.

Quel pronostic en cas d’intoxication à la mort-aux-rats ?

Le pronostic dépend essentiellement de deux facteurs :

  • La quantité de produit que l’animal a ingéré. Plus votre chien est de petite taille, plus cette dose aura une influence sur le pronostic.
  • La précocité de la prise en charge. Plus votre animal sera présenté tôt chez le vétérinaire, en cas de suspicion d’intoxication, plus il aura de chances de s’en sortir.

En l’absence de prise en charge, cette intoxication est mortelle pour le chien.

Que faire si je suspecte une intoxication ?

Il est fondamental, lorsque vous contactez votre vétérinaire, de pouvoir lui communiquer le maximum d’informations :

  • Heure de l’ingestion,
  • Quantité ingérée (estimation),
  • Nom du produit.

Conservez bien la boîte (ou l’étiquette) du produit et amenez-la à votre vétérinaire. Certaines informations capitales pourraient s’y trouver.

N’hésitez pas également à contacter un centre anti-poison vétérinaire comme le CAPAE à Nantes (02 40 68 77 40) ou le CNITV à Lyon (04 78 87 10 40) afin de bénéficier de recommandations pendant votre trajet vers la clinique.

numéro centre antipoison vétérinaires en cas d'intoxication alimentaire chez le chien

Quelle prise en charge pour une intoxication aux rodenticides chez le chien ?

Votre vétérinaire va distinguer deux cas de figure en fonction de la rapidité avec laquelle vous l’avez contacté :

  • Si l’ingestion a eu lieu il y a moins de 2h, il est possible de provoquer des vomissements sur votre animal en utilisant de l’apomorphine. Cela permet de vider le contenu de son estomac et ainsi d’éliminer le maximum de produit de son organisme.
  • Si l’ingestion a eu lieu il y a plus de 2h, on considère que la digestion est tellement avancée que le bénéfice de faire vomir votre animal n’est plus aussi intéressant.

Dans les deux cas, votre vétérinaire vous prescrira un antidote de la mort aux rats, de la vitamine K, à donner à votre chien, pendant une période plus ou moins longue (3 semaines minimum si l’on n’a pas pu faire vomir l’animal). Au cours du traitement, un suivi hématologique régulier sera réalisé. Il consiste à réaliser des prises de sang pour s’assurer que l’hématocrite (= taux de globules rouges dans le sang) ne diminue pas, ce qui pourrait faire suspecter un saignement interne.

Si votre animal arrive dans un état grave, une hospitalisation peut être nécessaire. Le traitement sera alors administré par voie intra-veineuse (action plus rapide) et une transfusion pourra être envisagée afin de soutenir l’organisme de votre animal le temps que le traitement à la vitamine K fasse effet.

Dr Clément Leroy
Dr Clément Leroy
Vétérinaire
Vétérinaire diplômé de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.