Identification chez le chat : Le Guide Complet

identification du chat : pourquoi et comment ?
Accès direct à vos questions via le sommaire

L’identification de son animal de compagnie est une question qui se pose à chaque propriétaire. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les raisons pour lesquelles il est nécessaire de faire identifier votre chat ainsi que les clefs pour déterminer quelle est la meilleure méthode pour ce faire.

Identifier son chat : de quoi parle t-on ?

L’identification est un acte médical réservé à l’expertise d’un vétérinaire. Elle consiste à attribuer à un animal donné un numéro d’identification unique. Pour cela, deux techniques d’identification différentes sont disponibles :

Identification chez le chat par tatouage

Le tatouage au dermographe (comme chez le tatoueur) permet d’inscrire une série de chiffres et de lettres, à l’intérieur de l’oreille ou à l’intérieur de la cuisse, directement sur la peau de l’animal. L’identification par tatouage se fait toujours sous anesthésie générale et a lieu, généralement, à l’occasion de la stérilisation autour de l’âge de 6 mois.

Identification chez le chat par puce électronique

L’identification par transpondeur (ou puce) électronique est beaucoup plus rapide et sans douleur pour l’animal. Elle ne nécessite donc pas d’anesthésie de la part du vétérinaire qui implante la puce électronique par voie sous-cutanée. Cela permet de pouvoir identifier son chaton plus jeune et ainsi, lui autoriser un accès à l’extérieur et l’habituer à sortir en diminuant les risques de perdre l’animal.

Un transpondeur électronique correspond à un petit élément métallique, de forme cylindrique, d’environ 1 mm de diamètre et 3 mm de long. Il contient un code unique de 15 chiffres permettant d’identifier votre animal : les 3 premiers chiffres correspondent au code du pays où l’animal est identifié (250 pour la France), suivent 2 chiffres pour l’espèce (26 pour les chiens et chats), puis 2 chiffres pour le code du fabricant de la puce et les 8 derniers chiffres constituent le numéro d’identification spécifique à l’animal.

Les transpondeurs électroniques sont étanches et ne contiennent aucun élément susceptible de nuire à la santé de l’animal. Un lecteur spécifique, disponible chez le vétérinaire, la gendarmerie ou en mairie, est nécessaire pour lire le transpondeur et avoir accès au numéro d’identification de l’animal.

Enregistrement de l’identification de son chat

Une fois l’animal identifié par tatouage ou par puce électronique, une déclaration au Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques, appelé I-Cad, est réalisée par votre vétérinaire, vous authentifiant officiellement comme propriétaire de cet animal aux yeux de la loi. En tant que détenteur vous recevez alors une carte d’identification pour votre chat.

Le propriétaire ou détenteur d’un animal enregistré au fichier national d’identification est tenu de déclarer auprès du gestionnaire, I-Cad, le décès de l’animal et les changements d’adresse ou de propriétaire.

L’identification est-elle obligatoire chez le chat ?

L’identification des chats est obligatoire :

  • Préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux. Elle est normalement à la charge du cédant puisque seuls les animaux identifiés peuvent être cédés à un tiers.
  • En dehors de toute session à partir de l’âge de 7 mois (depuis le 1er janvier 2012). </p>

Pour quitter le territoire français et voyager dans l’Union Européenne, un chat doit être identifié, vacciné contre la rage et posséder un passeport européen pour animal de compagnie délivré par un vétérinaire titulaire d’un mandat sanitaire. L’identification électronique reste la référence en matière d’identification pour voyager dans l’UE mais le tatouage reste toléré s’il a été réalisé avant juillet 2011 et qu’il est parfaitement lisible.  

Pour voyager en dehors de l’UE, votre chat doit obligatoirement être identifié avec une puce électronique. S’il était déjà tatoué vous faites alors réaliser une double identification par votre vétérinaire.

Pourquoi faire identifier son chat ?

L’identification des chats en France est donc obligatoire ! Elle est également indispensable pour pouvoir vous déplacer hors du territoire français avec votre compagnon. Initialement, l’identification a été mise en place pour permettre à l’État d’assurer certaines missions :

  • Le suivi sanitaire des populations canines et félines,
  • Leur sécurité,
  • Le respect de l’environnement en contrôlant les populations,
  • La surveillance des pratiques commerciales, des importations d’animaux et de leur trafic grâce à la mise en place d’une traçabilité à l’échelle internationale.

Cependant, faire identifier votre chat est également le seul moyen légal et officiel d’être reconnu comme son seul et unique propriétaire : on parle de détenteur. Ainsi, en cas de fugue, de perte ou de vol, il sera plus facile de vous retrouver à condition que vos coordonnées au niveau du fichier national soient correctement tenues à jour.

Enfin, de plus en plus de gadgets sont capables de reconnaître la puce de votre chat. Cette technologie est utilisée dans de nombreux accessoires comme les chatières, les gamelles … Ainsi, seul le chat qui est porteur de la bonne puce électronique peut avoir accès la chatière ou à la nourriture dans la gamelle par exemple.

A partir de quel âge peut-on faire identifier son chat ?

Depuis 2011 tous les chats âgés de plus de 7 mois doivent obligatoirement être identifiés, qu’ils aient accès à l’extérieur ou non.

Il est possible de faire identifier son chat par puce électronique dès l’âge de 2 mois.

Nombreux sont les propriétaires de chats qui attendent la stérilisation de leur animal vers 5-6 mois pour réaliser l’identification. Le but est que leur animal ne sente rien du tout. Si vous avez optez pour un tatouage c’est l’âge minimum que voudra attendre votre vétérinaire pour pouvoir réaliser l’anesthésie de votre animal de compagnie.

Puce ou tatouage : comment choisir ?

Maintenant que vous voilà convaincu de l’intérêt d’identifier votre chat, quelle technique privilégier ? Le tatouage ou la puce électronique ? Voici un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients de chaque méthode pour vous aider à faire votre choix.

TatouagePuce électronique
PrixPeu coûteuxPlus onéreux
SimplicitéNécessite une anesthésie généraleRapide et sans douleur pour l’animal
Efficacité dans le tempsPeut s’effacer au cours de la vie du chatOptimale
VisibilitéVisible directement en inspectant l’animal (facile à détecter)Nécessite l’utilisation d’un détecteur spécifique et donc d’une démarche de la part de la personne qui trouve l’animal
EsthétismeAssez visible donc peut gâcher l’esthétique du chatParfaitement invisible
SécuritéPeut potentiellement être falsifiéParfaitement infalsifiable

Faut-il faire identifier son chat, même s’il n’a pas accès à l’extérieur ?

La question est légitime. Si l’intérêt principal de l’identification est d’être retrouvé facilement, à l’aide d’un fichier national, en cas de fugue ou de perte de son animal, il est raisonnable de penser que ce sont des situations qui ont très peu de risques de se produire pour les chats d’intérieur.

Néanmoins, le comportement curieux du chat peut le pousser à prendre la poudre d’escampette même s’il est plutôt de nature à rester au chaud à la maison. Dans ce cas, votre chat, qui ne se sera quasiment jamais aventuré à l’extérieur, sera bien embêté pour retrouver son chemin vers la maison contrairement à un chat qui a l’habitude de se promener autour de son foyer.

Pour les chats d’intérieur aussi, l’identification est le seul moyen de donner une identité officielle à votre animal et de le rattacher à vos coordonnées, ce qui peut s’avérer fort utile dans de nombreuses situations.

Et n’oubliez pas, quel que soit le mode de vie de votre chat, l’identification reste obligatoire !!!

Mon chat a été identifié à l’étranger, que dois-je faire ?

Si votre chat a été identifié à l’étranger alors son numéro d’identification n’est pas enregistré sur le fichier national de l’I-Cad. C’est à vous de faire la démarche lors de votre entrée sur le territoire pour l’inscrire. Ainsi, s’il est perdu en France on pourra bien retrouver vos coordonnées pour vous contacter. Pensez-y, car les vétérinaires n’ont pas accès aux fichiers d’enregistrement des identifications des autres pays.

L’identification par puce électronique permet-elle de localiser mon chat ?

Et non, l’identification électronique n’est PAS une balise GPS. En cas de perte ou de fugue, elle ne vous aidera pas à localiser votre chat pour le retrouver plus facilement. Il existe de nos jours des colliers avec des balises GPS qui peuvent remplir cette fonction. Si votre chat à l’habitude de prendre la poudre d’escampette, investir dans ce type de solution peut être intéressant.

Quels risques si mon chat n’est pas identifié ?

C’est tout d’abord prendre le risque en cas de perte ou de fugue de ne pas être appelé par les gens qui auront retrouvé votre chat. Si celui-ci est adopté et identifié par d’autres personnes vous n’aurez aucun recours pour dire que ce chat était bien le vôtre.

De plus, ne pas faire identifier son chat est considéré comme une contravention de 4ème classe. Vous risquez alors une amende de 750€ si contrôlé par les autorités.

Attention, même si votre chat à un collier avec une médaille à son nom avec vos coordonnées, cela n’est pas considérée comme une identification.

Sachez aussi que si votre chat non identifié est recueilli par la fourrière et qu’il n’est pas réclamé dans les 8 jours alors celui-ci est déclaré comme abandonné. La fourrière, après avis vétérinaire, peut donc placer gratuitement votre chat auprès d’une association ou malheureusement procéder à son euthanasie !

Dr Clément Leroy
Dr Clément Leroy
Vétérinaire
Vétérinaire diplômé de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.