Grossesse nerveuse chez la chienne, que faire ?

La grossesse nerveuse chez la chienne est une manifestation qui peut apparaître environ 8 semaines après les chaleurs.
La chienne se comporte alors comme si elle avait des chiots et produit généralement du lait.
Ce n’est pas un phénomène grave en soi mais qui, au delà de la gêne pour les propriétaires, peut favoriser les tumeurs mammaires.

On vous explique dans cette article comment gérer et prévenir les complications de la grossesse nerveuse de votre chienne.
.

grossesse nerveuse chienne montée lait


Qu’est ce que la grossesse nerveuse chez une chienne ?

Son nom plus scientifique est la lactation de pseudo-gestation, ou pseudocyèse.
Elle n’a aucun rapport avec les nerfs car son déclenchement est hormonal.

On observe chez la chienne non stérilisée des modifications physiques (développement mammaire, montée de lait) et comportementales qui pourraient laisser croire qu’elle attend des chiots ou qu’elle vient de mettre bas, alors que ce n’est pas le cas.

La grossesse nerveuse chez la chienne apparaît entre 6 et 10 semaines après la fin des chaleurs.

 

Pourquoi les chiennes font des grossesses nerveuses ?

Cette espèce présente plusieurs particularités pour sa reproduction.

Le cycle sexuel d’une chienne comporte une période de métoestrus, qui commence à la fin des chaleurs et dure environ 2 mois, qu’il y ait saillie ou non, que la chienne soit pleine ou non.

Lors de cette période, le taux de progestérone (hormone) reste dans tous les cas relativement élevé. (C’est aussi pour cette raison qu’on ne peut pas faire un diagnostic rapide de gestation chez la chienne en dosant cette hormone).
La grossesse nerveuse se produit à la fin du métoestrus quand le taux de progestérone chute, alors que la prolactine (hormone) au contraire augmente (cela mime ce qui se passe lors de la mise-bas).

La grossesse nerveuse n’est donc pas pathologique, c’est une étape presque normale de la vie de nombreuses chiennes. (85% des chiennes non stérilisées font une lactation de pseudo-gestation au moins 2 fois dans leur vie !)

Dans la nature, les loups comme les chiens sauvages vivent en meute organisées hiérarchiquement. Les femelles ont des chaleurs synchronisées (en même temps). En général seule la dominante a le droit d’être saillie par le dominant et peut donc se reproduire. Toutefois, les autres femelles peuvent aider à nourrir les petits, trop nombreux ou orphelins, grâce à cette capacité à fournir du lait.
C’est un mécanisme naturel qui permet donc une meilleure chance de survie pour la meute.

La grossesse nerveuse peut survenir dès les premières chaleurs, et bien souvent elle se reproduit à chaque cycle (environ tous les 6 mois).

 

La chatte peut-elle faire des grossesses nerveuses ?

Non, la chatte ne fait pas de lactations de pseudo-gestation (communément appelées grossesses nerveuses) car son mode de reproduction est très différent. Si une chatte a du lait, elle est manifestement gestante ou a mis bas récemment.
C’est un félin, qui ne vit pas en meute mais élève seul ses petits.

 

Symptômes de la montée de lait nerveuse

Le gonflement des mamelles est relativement constant, avec une sécrétion plus ou moins abondante de lait.
Attention, chez certaines chiennes à poils longs, ces symptômes peuvent passer inaperçus au début.

Les modifications comportementales sont plus ou moins marquées selon les chiennes.

  • Certaines sont seulement plus collantes, agitées, ou réclament de l’attention.
  • D’autres au contraire s’isolent et semblent déprimer.
  • Parfois l’appétit diminue.
  • La chienne peut faire une sorte de nid (dans sa panière, sur un tapis, dans sa niche ou un endroit plus insolite) où elle regroupe des objets (jouets, pantoufles,…) qu’elle materne comme ses petits.
  • Elle peut se lécher abondamment les mamelles et la vulve.

 

grossesse nerveuse chienne durée symptomes traitement
Lors de la grossesse nerveuse la chienne peut materner des objets et des peluches comme ses chiots.

 

 

montée lait chienne grossesse nerveuse durée
La montée de lait est très fréquente durant la grossesse nerveuse chez la chienne.

 

Comment traiter la grossesse nerveuse canine?

La lactation de pseudo-gestation n’est pas grave, mais elle est dérangeante aussi bien pour la chienne que pour son entourage, surtout si elle survient 2 fois par an.

Si la montée de lait est importante, en l’absence de chiots pour téter, le lait peut s’accumuler et s’infecter dans les mamelles : c’est la mammite. Celle-ci peut être très grave (fièvre élevée, risque d’abcès qui peut percer une mamelle, possible septicémie donc infection généralisée).

Dès lors qu’il y a du lait dans les mamelles il est recommandé de faire vérifier par votre vétérinaire l’absence de gestation (par palpation abdominale, radiographie ou échographie selon les cas) avant d’administrer des médicaments qui stopperont la lactation (inhibiteurs de la sécrétion de prolactine) pendant quelques jours.
Parfois, on peut associer une diète de 24h pour accélérer l’efficacité du traitement.

Il faut éviter de toucher les mamelles : tirage du lait, massages, pommades,… ne feront que stimuler la lactation et aggraver les symptômes.

 

Combien de temps dure une grossesse nerveuse de chienne ?

La durée générale des manifestations comportementales  sans traitement est de 1 à 2 semaines.
La montée de lait quant à elle peut disparaître un peu plus tôt si on ne stimule pas les mamelles.

Il est bon de changer les idées de la chienne en lui proposant des jeux et des promenades. Il faut retirer les faux petits et le nid, et repousser ou ignorer celles qui sont trop collantes.
Certains médicaments homéopathiques prescrits par votre vétérinaire peuvent aussi aider à la résolution des symptômes.

 

Comment prévenir les grossesses nerveuses de ma chienne ?

Quand une chienne fait une grossesse nerveuse dans sa vie, elle présente beaucoup de risques de récidiver.
Non seulement les symptômes sont une source de gêne à la maison et pour la chienne, mais aussi on peut craindre l’apparition de pathologies de la reproduction plus graves : tumeurs mammaires, prédisposition aux infections utérines (pyomètre).

ATTENTION : Le fait d’avoir une portée ne change absolument rien au problème, au contraire, car il ne s’agit pas pour la chienne d’un besoin d’avoir des chiots mais uniquement d’une réponse à une stimulation hormonale.

Ainsi, la seule prévention valable à 100% et unanimement recommandée par les vétérinaires est la stérilisation. La chienne ne fera alors plus aucune grossesse nerveuse, ni montée de lait en lien avec son cycle sexuel qui sera alors « éteint ».

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

Grossesse nerveuse chez la chienne, que faire ?
141 votes, 4.86 avg. rating (97% score)

 

grossesse nerveuse montée lait chienne

Laisser un commentaire

Nom*

Adresse mail valide* (non publié)

Votre site web

>