Conseils Véto > Cystite du chat : symptômes, traitement et prévention

Cystite du chat : symptômes, traitement et prévention

Vos frais vétérinaires remboursés !

  • Facile
  • Immédiat
  • Sans engagement
Faire une simulation gratuite

La cystite du chat est une inflammation de la vessie source de douleur et de gêne pour le chat, la chatte ou le chaton.
Capable d'engendrer des complications sérieuses, dans certains cas, ce problème urinaire qui peut s'accompagner d'une infection urinaire doit être pris en charge par le vétérinaire et traité rapidement.

Si votre chat urine à côté de la caisse ou se plaint en faisant pipi, il a peut être une cystite ? Cet article vous décrite les symptômes, les causes et comment la soigner.

Qu'est ce qu'une cystite chez le chat ?

La cystite est le terme qu'on utilise pour désigner une inflammation de la vessie chez le chat ou le chaton. C'est donc un symptôme.

Bien que les propriétaires désignent tout problème urinaire chez le chat par le terme "cystite" ou "infection urinaire", ce sont 2 choses différentes.

En effet, l'infection urinaire correspond à quelque chose de plus précis : la présence et la multiplication de bactéries de façon anormale dans la vessie de l'animal. Il s'agit d'une cause et donc d'une pathologie urinaire à part entière.

Toutes deux constituent des soucis urinaires que les vétérinaires classent dans un ensemble plus grand appelé Maladie du Bas Appareil Urinaire Félin (MBAUF pour les intimes) ou Syndrôme Urologique Félin (SUF).

Une cystite chez le chat peut apparaître à la suite d'une infection urinaire mais aussi en présence de calculs, d'une tumeur et parfois ne pas avoir de cause déterminée comme dans la cystite idiopathique du chat.

C'est l'inflammation qui entraîne en grande partie les symptômes visibles, provoquant douleur et difficulté à uriner. Notez que la cystite féline n'est pas un problème urinaire contagieux.

Causes de cystite et d'infection urinaire féline

Lorsque votre chat présente une cystite, plusieurs causes qui devront être explorées et déterminées par votre vétérinaire peuvent en être à l'origine :

  • L'accumulation de cristaux ou la formation de calculs (cailloux) à partir de ces cristaux dans la vessie du chat.
  • La multiplication anormale de bactéries dans la vessie (infection urinaire vraie).
  • Une obstruction de l'urètre par un bouchon (accumulation de débris protéiques et/ou de cristaux présents dans la vessie).
  • Une inflammation médicamenteuse, infectieuse (maladie plus générale de l'organisme), chimique.
  • Une blessure suite à un choc ou une chirurgie.
  • Une tumeur dans l'appareil urinaire.
  • Un défaut de la vidange de cette vessie (lésion de l'appareil urinaire ou de la moëlle épinière)
  • Le stress
  • Une malformation congénitale
cystite-chat-calculs-urinaires

Calculs (cailloux) urinaires. Ils peuvent être à l'origine d'une cystite chez le chat.

Certaines maladies peuvent entraîner la malpropreté du chat qui urine alors de façon excessive et parfois en dehors de sa caisse. Il n'y pas forcément de cystite ou d'infection urinaire, à proprement parler, mais la maladie entraînant une prise de boisson supérieure à la normale, le besoin d'uriner et nettement augmenté. On retrouve cela dans le diabète sucré, l'hyperthyroïdie, l'insuffisance rénale ou hépatique du chat par exemple.

Parfois, la cystite ne présente pas de cause identifiable, on appelle alors cela une cystite idiopathique chez le chat. C'est un point commun qu'a le chat avec la femme qui présente des cystites interstitielles dont la cause n'est pas souvent identifiée.

Comment reconnaître une cystite ou une infection urinaire chez le chat?

Les symptômes que nous allons lister sont des signes d'appel sur lesquels vous devez être vigilant(e). La présence d'un ou plusieurs de ces signes doit vous amener à consulter votre vétérinaire rapidement car certains problèmes urinaires chez le chat peuvent être dramatiques.

  • Malpropreté, votre chat urine hors de la caisse.
    Le chat est, par nature, un animal propre. Si vous entretenez correctement sa litière et que celle-ci est située dans un endroit convenable, il n'y a aucune raison que votre chat urine en dehors de la caisse.
  • Difficulté à uriner : votre chat se met en position et ne fait que quelques gouttes ou rien du tout. (Ce signe est une URGENCE !)
  • Présence de sang dans les urines. on s'en rend souvent compte quand le chat urine dans le bac de douche, la baignoire ou sur le carrelage blanc.
  • Allers et retours nombreux à la litière avec de faibles urines.
  • Miaulements plaintifs et rauques en urinant. C'est un signe de douleur qui est assez souvent lié à une obstruction !
  • Léchage répété et inhabituel de la zone génitale. Ce comportement peut être lié à une inflammation ou une gêne urinaire.
  • Le chat boit beaucoup plus et urine également davantage.
  • Une odeur assez forte d'ammoniac est présente après le passage à la litière. On peut avoir ce genre d'odeur dans de fortes infections urinaires chez le chat.
  • Des vomissements sont possible suivant le type d'affection.
  • Anorexie.
  • L'abdomen tendu et douloureux peut aussi être lié à une cystite ou une obstruction.
  • Léthargie, le chat se pose dans un coin, ne bouge pas et peut se plaindre sans raison apparente.
  • Coma et mort dans les cas les plus avancés  dans lesquels les reins deviennent défaillants (obstruction urinaire par exemple)

Il est nécessaire de connaître ces symptômes de cystite ou d'infection urinaire pour réagir vite et éviter d'atteindre ce dernier stade de symptômes.

Quoiqu'il en soit tout problème urinaire doit être appréhendé par un vétérinaire !

Ne vous aventurez pas à chercher une solution miracle sur internet sans savoir de quoi il retourne au risque de perdre votre chat.

Diagnostic de la cystite infectieuse ou non du chat

Je le répète, seul un vétérinaire pourra vous aider à soigner votre chat.

Faites attention aussi aux récidives qui n'en sont pas toujours ! Il est facile de redonner le traitement de la dernière fois en pensant bien faire. Cependant les mêmes symptômes ne signifient pas forcément pas les mêmes causes. Interrogez donc toujours votre véto avant d'agir.

En ce qui concerne le diagnostic des problèmes urinaires du chat tels que la cystite et l'infection urinaire, le vétérinaire dispose de nombreux outils :

  • L'examen clinique est la première étape réalisée par le véto. Il permet de juger l'état général de votre chat et de palper son abdomen à la recherche de signes de douleur.
  • Un prélèvement d'urine peut ensuite être réalisé. Celui-ci se fait par pression sur la vessie ou par sondage sur animal tranquillisé.L'urine collectée peut alors être analysée : sur une bandelette urinaire, au microscope après centrifugation ou directement dans un analyseur en fonction du besoin.
    Cette étape permet déjà de déterminer la présence de cristaux, de bactéries, de sang, de globules blancs....
causes-cystite-chat-cristaux-urinaires

Cristaux urinaires de chat lors d'une cystite.

  • Cette urine peut également être envoyée au laboratoire pour réaliser une culture et une identification bactérienne précise.
  • La radiographie est souvent pratiquée dans le but de rechercher des calculs. Ceci sont effectivement denses et visibles, la plupart du temps, à la radio.
  • Une échographie peut s'avérer nécessaire pour rechercher d'autres anomalies (tumeurs, épaississement de la paroi vésicale, sable, malformation...)
  • Des analyses de sang peuvent aider à diagnostiquer une maladie générale comme le diabète ou l'hypothyroïdie chez votre chat.
  • Un scanner est parfois indiqué pour préparer une intervention chirurgicale complexe de l'appareil urinaire ou pour déterminer une atteinte de la moëlle épinière.

A l'exception de la cystite idiopathique du chat et de la chatte pour laquelle une cause précise ne peut être trouvée, ces examens complémentaires permettent souvent de déterminer la cause du problème urinaire.
C'est cette identification qui permettra d'adapter le traitement.

Traiter et soigner la cystite de votre chat

3 points d'attaque sont nécessaires dans un traitement urinaire chez le chat :

  • Lever la cause
  • Nettoyer la vessie 
  • Redonner du confort à l'animal (gestion de la douleur et de l'inflammation)

Un 4ème point est à prendre en compte dans le traitement  car tout n'est pas simple au sujet des problèmes urinaires du chat : la gestion de la récidive et la prévention.

Le traitement des problèmes urinaires du chat

Chaque traitement est adapté à l'origine de la cystite. Le vétérinaire pourra ainsi :

  • Utiliser des antibiotiques lors d'infection urinaire.
  • Utiliser des antalgiques et des anti-inflammatoires adaptés pour gérer la douleur et le confort de votre chat.
  • Réaliser un sondage urinaire et hospitaliser votre chat en cas de bouchon urétral.- Acidifier les urines pour réduire certains cristaux et calculs.
  • Pratiquer une chirurgie dans le cas de gros calculs ou de tumeurs.
  • Perfuser votre chat pour aider à diluer les urines ou gérer une insuffisance rénale (complication possible).

L'hospitalisation n'est pas systématique mais peut être nécessaire pour les cas les plus graves. Une obstruction urinaire, même partielle, est très sérieuse et peut provoquer une insuffisance rénale dont les conséquences peuvent être mortelles si elle n'est pas prise assez tôt.

sondage-urinaire-chat-cystite-obstruction

Sondage urinaire sur un chat suite à une obstruction.

La prévention des récidives de cystites chez le chat

Il arrive assez souvent que des récidives se manifestent car les conditions environnementales, le stress et l'alimentation sont des facteurs qui influent beaucoup sur la santé urinaire du chat.

Votre vétérinaire pourra vous recommander :

  • Une alimentation spécifique réduisant les risques de formation de cristaux et protégeant la vessie. Ces aliments ont fait leurs preuves !
  • Une fontaine à eau si votre chat boit peu. Nombreux chats préfèrent boire de l'eau "courante" comme au robinet. La fontaine les aide à boire suffisamment.
prevention-cystite-chat-fontaine-eau

Une fontaine à eau augmente la prise de boisson du chat et limite les cystite et infections urinaires.

  • Un enrichissement du milieu car l'activité aide à limiter ces cystites et problèmes urinaires.
  • L'usage de phéromones anti-stress (en prise murale, poudre ou spray) afin de canaliser ce stress qui entraîne des troubles urinaires.
  • Un apprentissage des habitudes de votre chat pour être réactif (-ve) au moindre souci et éviter toute complication.
  • Bien gérer la propreté de la litière et la placer dans un endroit calme. Un chat mal à l'aise pour uriner peut développer une cystite ou une infection urinaire en se retenant.
  • La présence d'un nombre suffisant de litières si vous avez plusieurs chats. Idéalement prenez en le nombre de chat que vous avez + 1 pour les mêmes raisons que précédemment.

Vous avez désormais tous les éléments d'alerte pour détecter un problème urinaire chez votre chat. Cet article aura permis aussi de vous faire prendre conscience des conséquences possibles d'une cystite chez un chat.

Dans tous les cas, il faut agir vite et vous référer à votre vétérinaire qui sait comment soigner au mieux la cystite féline pour le bien être de votre animal.
Suivez bien les conseils de votre vétérinaire pour limiter les récidives.

Rédacteur de l'article

Dr Eric TRÉNEL - Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon en 2003

Articles que Conseils Véto vous recommande

Crédits PhotosBryan