Mon chien passe son temps à se lécher les pattes : dois-je m’inquiéter ?

chien se lèche les pattes
Accès direct à vos questions via le sommaire

Qu’un chien se lèche n’est pas a priori un problème en soi ! Mais voilà que depuis quelque temps vous observez Médor se lécher et/ou se mordiller frénétiquement une patte et vous ne savez pas quoi en penser. Quelles peuvent bien être les raisons de ce comportement ? Qu’est-ce qui doit vous inquiéter et motiver une consultation chez le vétérinaire ? Mais surtout, que pouvez-vous faire pour soulager votre chien et le faire arrêter ce comportement gênant ?

Le léchage : un comportement naturel chez le chien

Les chiens ont plusieurs façons de communiquer entre eux et avec l’Homme : aboiements, postures, signaux olfactifs comme les phéromones … Le léchage est aussi un moyen de communication de l’espèce canine. En vous léchant, votre chien essaie bien souvent d’attirer votre attention ce qui permet de renforcer le lien qui existe entre vous. Parfois, en se léchant, votre chien se nettoie tel un chat. Une chienne qui a mis bas va lécher ses chiots pour les rendre propres et aussi pour les aider à faire leurs besoins pendant leurs premières semaines de vie.  

Les exemples ne manquent pas. Se lécher est donc parfaitement normal chez le chien … tant que ce comportement reste occasionnel et limité. Poussé à l’excès il peut causer des plaies qui vont renforcer le comportement de léchage de votre chien, entrainant un cercle vicieux. 

Pourquoi mon chien se lèche les pattes ?

Un chien qui a un problème à une patte peut se lécher voir se mordiller de façon intensive. Voici une liste non exhaustive des problèmes de santé à rechercher si vous observez ce comportement chez votre chien : 

Douleur au niveau d’une patte

Si votre chien a mal à une de ses pattes, il peut se lécher ou se mordre la zone concernée dans le but d’atténuer la sensation douloureuse. Avec plus ou moins d’efficacité, d’où la nécessité de répété ce comportement dans le temps. Un des premiers réflexes à avoir si votre animal se met subitement à se triturer une patte avec sa gueule est de vérifier si vous voyez une lésion.  

Voici une liste de causes possibles : 

  • Une plaie ou une blessure ; 
  • Une trace de piqûre d’insecte
  • Un épillet ou autre corps étranger fiché dans les poils ou la peau ; 
  • Anomalie au niveau du coussinet (crevasses, brûlure …) ; 
  • Masse
  • Douleur articulaire du à l’arthrose
  • Inflammation cutanée avec possibles surinfections bactérienne ou fongique. On parle de pododermatite … 

Démangeaisons au niveau d’une patte

Tout ce qui peut entraîner des démangeaisons au niveau des pattes de votre chien peut entraîner un léchage excessif ou des mordillements importants. Encore une fois, ce comportement a pour but de soulager la sensation désagréable ressentie par votre animal.  

Votre chien peut vouloir se gratter suite à une pododermatite car en plus d’être douloureuse ces affections grattent très fort. En cas d’infestation parasitaire, les démangeaisons sont souvent généralisées mais parfois elles sont plus localisées. Par exemple, des aoûtats peuvent se fixer spécifiquement sur la peau fine entre les doigts de votre chien. Enfin, en cas d’allergie, ce symptôme peut aussi être observé : dermatite atopique canine, dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP), allergies alimentaires … 

Stress, anxiété et ennui

Dans ces cas-là, le léchage compulsif d’une ou de plusieurs pattes et l’expression d’un mal-être important. On parle de T.O.C, c’est-à-dire de troubles obsessionnels compulsifs comme chez l’Homme. Dans les extrêmes, les chiens qui souffrent de ce trouble du comportement finissent par s’auto-infliger des lésions sur les pattes. Ces lésions sont elles-mêmes douloureuses et grattent, ce qui aggrave le comportement de léchage et de mordillement.   

Nombreuses sont les choses qui peuvent occasionner du stress chez le chien mais la réponse obtenue dépendra entièrement de la sensibilité de votre animal : déménagement, arrivée d’un bébé, perte d’un congénère, travaux, feux d’artifice …  

De même, les chiens qui expriment déjà des troubles du comportement comme l’anxiété de séparation, le syndrome d’hyper-attachement ou HS-HA peuvent se lécher les pattes de façon démesurée. 

De la même façon, les chiens qui sont laissés à eux-même pendant la journée et qui s’ennuient dur comme fer peuvent finir par souffrir de ce type de comportement. Tout simplement car un ennui prolongé et qui dure dans le temps va être extrêmement anxiogène pour l’animal. Attention aussi aux destructions chez ces chiens. 

Léchage exagéré des pattes chez le chien : Quels risques pour la santé ?

Comme nous l’avons déjà mentionné plusieurs fois, si votre chien se lèche ou se mordille la peau des pattes de manières excessives, il va lui-même faire apparaître des lésions cutanées. La peau attaquée va alors être inflammatoire et irritée. Puis, même si les lésions qui apparaissent sont microscopiques, cette effraction de la peau va favoriser le développement de bactéries et de levures pathogènes et entraîner une infection.  

La pododermatite auto-infligée qui apparaît suite au léchage va le gratter et lui faire mal. Il aura alors encore plus envie de se lécher et de se mordre les pattes.  

Ce cercle vicieux doit être stoppé le plus rapidement possible car plus les lésions seront installées plus elles seront difficiles à éradiquer, de même que la mauvaise habitude de se lécher.  

Remarque : Contrairement à ce que beaucoup de propriétaires pensent encore, la salive de chiens et de chats n’a aucune propriété cicatrisante. Penser que son chien va nettoyer une plaie en se la léchant est absolument faux et contre-productif ! Il faut à tout prix l’empêcher de faire cela pour permettre à la blessure de cicatriser correctement et éviter les surinfections. 

Que faire si je vois mon chien se lécher les pattes ?

La 1ère chose à faire est de regarder la patte de votre chien, s’il se laisse faire, et de voir si vous voyez une plaie ou une anomalie. Si vous identifiez une blessure de petite taille et propre, commencez par la désinfecter 3 fois par jour et protégez-la avec un pansement (à refaire deux fois par jour).  

Dans le cas où vous identifiez une plaie importante, que vous suspectez un épillet ou que vous visualisez une masse, prenez immédiatement rendez-vous avec votre vétérinaire traitant. Il sera le plus à même d’évaluer le degré d’urgence et vous prescrira un traitement adapté. 

Il ne faut pas oublier qu’en cas de léchage de patte chez le chien il y a toujours une composante psychologique. Soit elle est primaire, soit elle est secondaire à la douleur et aux démangeaisons ressentie à moyen terme. N’hésitez pas à donner à votre chien des compléments alimentaires anti-stress pour l’apaiser. Si le problème dure depuis un certain temps et que vous n’arrivez pas à régler le problème, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire ou un vétérinaire comportementaliste.  

Ce qu’il ne faut pas faire si je vois mon chien se lécher les pattes ?

Ne grondez pas votre chien même si vous voulez qu’il arrête pour son propre bien. Punir, élever la voix … ne fera que stresser encore plus votre chien et ne fera qu’aggraver son comportement indésirable. Prenez sur vous et cherchez plutôt à détourner son attention avec une friandise ou par le jeu pour qu’il arrête de se lécher.  

Décider de mettre une collerette à son chien est possible mais ne fait pas l’unanimité parmi les professionnels de santé. Avec un carcan, votre chien ne pourra certes plus se lécher mais ne pas y arriver peut l’angoisser au plus haut point. Le risque, qu’il manifeste son mal-être par de nouveaux comportements indésirables et une fois la collerette retirée, que le comportement de léchage reprenne de plus belle !  

Discutez de cette possibilité avec votre vétérinaire. Et essayez au mieux d’apaiser son anxiété à l’aide de produits anti-stress pour chiens comme des diffuseurs de phéromones, des colliers à base de plantes ou des compléments alimentaires à base de protéines de lait, de valériane, de CBD … 

Quelles solutions pour que mon chien arrête de se lécher et/ou de se mordiller les pattes ?

Ce comportement est loin d’être facile à éradiquer et s’inscrit souvent dans la chronicité. Voilà pourquoi il est important de vous faire accompagner par votre vétérinaire pour y aller par étape et ne pas vous décourager.

Gestion de la douleur et des démangeaisons

Bien évidemment, si une plaie ou une lésion est mise en évidence il faut commencer par la soigner, sans quoi votre chien va forcément continuer à se lécher pour essayer de s’apaiser. Le traitement prescrit va alors dépendre de la lésion mise en évidence par vous-même ou votre vétérinaire : 

  • Anesthésie générale avec extraction d’un épillet
  • Parage et suture d’une plaie ; 
  • Soins locaux au niveau des coussinets en cas de sécheresse ou de fissures ; 
  • Traitements antiparasitaires

En cas de pododermatite, votre vétérinaire va vous prescrire un traitement anti-inflammatoire et antibiotique par voie locale ou générale pour essayer de contrôler l’inflammation et l’infection. 

Si votre chien souffre d’arthrose, il pourra vous prescrire des anti-inflammatoires en cas de crise aigüe puis vous conseiller la mise sous croquettes vétérinaires enrichies en oméga 3 et en chondroprotecteurs. De même, la mise en place d’un traitement de fond pour soulager les articulations douloureuses aura un bon effet à long terme : compléments alimentaires, CBD, exercice modéré … 

Enfin, en cas d’allergie avérée le vétérinaire mettra en place tout un arsenal thérapeutique pour limiter les démangeaisons et l’inflammation cutanée : corticoïdes, croquettes hypoallergéniques, complémentation en huile de poissons (oméga 3), traitements antiparasitaires … 

Gestion du stress et de l’anxiété

Si le problème est purement comportemental, il faudra réussir à apaiser le stress ressenti par votre chien, ce qui est loin d’être évident. Dans les cas avancés, une véritable médication pourra être mise en place par le vétérinaire a moyen ou long terme.  

Avant d’en arriver là, faites le point sur le mode de vie de votre chien. Voyez si quelque chose peut le perturber dans sa vie au quotidien et si possible remédiez-y. Vous pouvez tout à fait associer à ces mesures comportementales des traitements antistress naturels à base de CBD, protéines de lait (caséine), acides aminés (L-tryptophane), phéromones apaisantes, plantes (fleur de Bach, valériane, camomille …) … 

Ces solutions naturelles existent sous forme de diffuseurs, de colliers, de pipette spot-on ou de compléments alimentaires. A vous de trouver la solution qui est la plus facile à administrer à votre chien et qui lui fait le plus d’effet. Ces traitements n’ont en général pas d’effets secondaires et peuvent être associés entre eux. En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire.  

De surcroît, ces traitements naturels anti-stress sont très intéressants à utiliser chez le chien en cas de maladies chroniques comme l’arthrose ou la dermatite atopique, qui peuvent grandement nuire à la qualité de vie de nos compagnons. 

Lutter contre l’ennui de votre chien

Plus votre chien sera occupé et moins il pensera à se lécher les pattes ou à faire des bêtises chez vous. Prenez le temps de jouer avec lui, de faire de longue promenade et laissez à sa disposition des choses pour qu’il puisse s’occuper en votre absence : jouets, friandises à mastiquer, gamelles ludiques ou tapis de léchage … 

Attention non plus à ne pas surstimuler votre chien sans lui laisser un seul instant de répits, car cela pourra tout autant être anxiogène pour lui. Respectez des moments de calme. 

Conclusion : Le léchage et le mordillement des pattes sont en général l’expression d’un mal-être chez le chien qui peut être dû à une douleur, des démangeaisons ou bien à du stress. Faire disparaître ce type de comportement est loin d’être aisé car les mauvaises habitudes sont vite prises. Il est capital de se faire accompagner par son vétérinaire pour savoir quoi essayer et bien les choses à fond. 

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.