A partir de quel âge les chiens peuvent-il se reproduire ?

meilleure âge pour reproduire chez le chien
Accès direct à vos questions via le sommaire

Vous venez d’adopter un chien et vous voulez savoir à partir de quand il sera en âge de se reproduire :

  • Pour pouvoir le mettre à la reproduction au meilleur moment
  • Ou justement pour éviter tout risque de gestation non désirée et autres comportement sexuels indésirables

Puberté chez le chien : âge d’apparition

La puberté est le moment de la croissance où la maturité sexuelle est atteinte et donc que le chien est capable de se reproduire :

  • Chez la chienne cela coïncide avec les premières chaleurs. La chienne ovule pour la première fois et peut être fécondée.
  • Chez le chien des spermatozoïdes viables commencent à être produits par les testicules.

Selon les races, l’apparition de la puberté est plus ou moins tardive : plutôt vers 6 mois pour les chiens de petite taille, 12 mois pour les chiens de moyen gabarit et 18 mois pour les chiens de grande taille.

A partir de quel âge mettre son chien à la reproduction ?

Même si les chiens sont pubères il est recommandé d’attendre la fin de la croissance pour une mise à la reproduction. Cela veut dire d’attendre au moins l’âge de 1 an pour les petits chiens, jusqu’à l’âge de 2 ans pour les races géantes de chien.

Si un chien (mâle ou femelle) est mis trop tôt à la reproduction il y pourra y a voir une incidence sur sa fertilité voir des risques pendant la mise-bas.

Avant l’âge adulte, les spermatozoïdes produits par les mâles sont souvent peu nombreux et de mauvaise qualité.

Chez les femelles encore en croissance, la gestation (puis la lactation) va utiliser beaucoup d’énergie qui ne sera pas mise à profit pour la croissance osseux, musculaire … On peut observer chez ces chiennes des retards voire des arrêts de croissance.

Le bassin des chiennes n’ayant pas fini de grandir on peut avoir une dystocie lors de la mise-bas avec des chiots qui vont avoir du mal à passer la filière pelvienne d’où un risque plus grand de césarienne (avec les risques que cela engendre pour la santé de la mère et des chiots).

A partir de quel âge ne plus faire reproduire son chien ?

Quand un chien devient « senior », il est considéré trop âgé pour se reproduire. On considère qu’un chien est vieux dès l’âge de 6 ans pour les grands gabarits ou bien à partir de 8 ans pour les plus petits gabarits.

Comme chez l’Homme, un chien mâle peut techniquement se reproduire pendant toute sa vie. Cependant, les vieux chiens mâles sont de moins en moins fertiles car les spermatozoïdes qu’ils produisent sont de moins bonne qualité, on parle de dégénérescence. En effet, le matériel génétique contenus dans ces spermatozoïdes est remplis d’anomalies. Les chiots issus d’un accouplement avec un vieux chien ont plus de chance d’avoir des malformations parfois non viables, entraînant un taux plus important de chiots mort-nés à la naissance.

Contrairement à la Femme, il n’y a pas de phénomène de ménopause chez la chienne. Une chienne aura donc des chaleurs pendant toute sa vie bien qu’elles aient tendance à devenir de plus en plus discrètes et espacées. Très souvent les propriétaires disent que la chienne n’a plus de chaleur passé un certain âge : ce n’est pas vrai, c’est juste qu’ils ne s’en rendent plus compte. De plus, les ovules produits sont, comme les spermatozoïdes, de moins bonne qualité.  La fertilité diminue aussi avec l’âge chez les chiennes avec plus de risques de ne pas être pleines ou d’avoir des chiots morts nés.

En plus, le métabolisme d’un chien âgé étant moins efficace, les chiennes ayant de l’âge ont plus de risque d’être malades pendant la gestion ou de rencontrer des difficultés au moment de la mise-bas. En sachant que toute dystocie chez l’animal âgé peut conduire à la réalisation d’une césarienne qui est d’autant plus risquée du fait de l’âge (chirurgie et anesthésie).

Finalement, quel est l’âge idéal ?

Le laps de temps idéal pour faire reproduire (= saillir) son chien est à l’âge adulte : ni pendant la croissance, ni quand on devient âgé.

  • Chien de petites races : créneau moyen entre 1 et 8 ans
  • Chien de races moyennes : créneau moyen entre 1,5 et 7 ans
  • Chien de grandes races : créneau moyen entre 2 et 6 ans

Attention : les chiens mâles et femelles étant possiblement fertiles toute leur vie, il faut être vigilant avec son animal senior s’il n’est pas stérilisé. Un accident peut toujours arriver et pourrait être particulièrement problématique chez les femelles âgés avec déjà des problèmes de santé (arthrose, maladie cardiaque, diabète …).

Je ne veux pas que mon chien se reproduise : quelles solutions ?

Si vous souhaitez éviter que votre chien se reproduise, plusieurs solutions sont disponibles. Le choix de l’une ou l’autre va dépendre de son caractère réversible ou non, des bénéfices pour la santé recherchés et du budget.

Ne rien faire et surveiller son animal

Vous pouvez vous contenter de surveiller avec soin votre chien, mâle ou femelle, pour éviter les accidents.

Pour rappel, un chien peut être fertile jusqu’à la fin de sa vie, il faut donc être vigilant jusqu’à la fin.

Pour les chiens mâles il faut éviter de les promener sans laisse et bien sécuriser la maison et le jardin pour éviter les fugues.

Pour les chiennes il faut toujours garder un œil sur elle pendant qu’elles sont en chaleurs pour éviter qu’un mâle ne puisse les prendre sans que l’on ne puisse rien y faire (exemple: chien du voisin qui arrive à rentrer dans le jardin !).

Sachez que les hormones sexuelles favorisent l’apparition de problèmes de santé avec l’âge : chez le mâle problème de prostate et chez la femelle tumeurs mammaires et/ou infection de l’utérus (pyomètre). Agir de cette façon ne permettra pas de prévenir ces conséquences néfastes pour leur santé.

Stérilisation chirurgicale : castration et ovariectomie

C’est la technique la plus utilisée à ce jour pour prévenir tout risque de gestation non désirée dans l’espèce canine. Elle est irréversible ! De vieilles légendes persistent encore laissant croire les propriétaires que les chiens, quel que soit leur sexe, ont besoin d’avoir leur première chaleur, de se reproduire au moins 1 fois, d’avoir une portée … pour être bien émotionnellement. Ce n’est pas vrai et à été prouvé maintes fois par des études scientifiques.

Cependant on sait que plus la stérilisation (ovariectomie) est réalisée tôt chez la chienne et plus on diminue drastiquement le risque de tumeurs mammaires (risque divisé par 200 avant les premières chaleurs et divisé seulement par 4 avec les 3ème chaleur) et font disparaître le risque de pyomètre. On améliore ainsi fortement l’espérance et le confort de vie de son animal.

Le seul véritable effet indésirable rapporté à la suite de la stérilisation chez la chienne est l’incontinence de castration. Cette incontinence arrive dans environ 5% des stérilisations de chiennes et se sont principalement celles de grand format qui sont touchés. Elle peut se développer à tout âge mais on l’observe principalement chez les chiennes âgées. Elle se traite très bien.

Chez le chien, la castration permet, en retirant l’influence de la testostérone, de diminuer les comportements de fugues et d’agressivité envers les autres chiens mais aussi de diminuer les risques de problèmes testiculaires avec l’âge.

Un frein récurrent à la stérilisation pour les propriétaires est le fait que leur animal va prendre du poids après la chirurgie. La prise de poids n’est pas une fatalité : si une alimentation spécifique est mise en place après la stérilisation il n’y a pas de raison que le chien ne garde pas son poids de forme. En effet, après la stérilisation, les besoins énergétiques d’un chien diminuent de 30%.

Stérilisation chimique chez le chien

La stérilisation chimique se développe de plus en plus chez le chien mâle. Elle consiste à poser un implant sous la peau du cou de l’animal sans avoir à l’anesthésier.

Après un effet rebond, où les hormones sexuelles sont hyper stimulées (et où il faut faire attention !) le chien est castré « chimiquement » pendant une période de 6 à 12 mois au moins. La durée de l’effet varie entre les individus.

L’avantage principal de cette méthode est sa réversibilité et on peut retirer l’implant ou attendre la fin de son efficacité pour remettre des chiens à la reproduction. Certains chiens peuvent mettre un certain temps, même après la fin d’efficacité de l’implant pour redevenir fertile.

On peut tester notamment l’effet de la « castration » sur le comportement de l’animal avant d’en arriver au besoin à la méthode chirurgicale définitive.

Le principal inconvénient de cette méthode est son prix car les implants coûtent assez cher (supérieur à 100€).

Contraception hormonale chez la chienne

La contraception hormonale se réalise sous forme d’injection chez le chienne a réaliser à un certain intervalle de temps.

Elle est de moins en moins proposées par les vétérinaires car on sait maintenant que ces produits favorisent le développement de tumeurs mammaires et de pyomètre.

Bien que cette méthode ait l’avantage d’être réversible chez la chienne, elle a pour conséquence de modifier de façon néfaste l’environnement utérin (et mammaires) ce qui n’est pas propice pour de futures gestations.

Rédacteur de l’article

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.