Oedème chez le chien et chez le chat

oedème chien chat

Fréquemment observé, l’ oedème chez le chien ou chez le chat peut se présenter sous différentes formes selon son origine et le tissu dans lequel il se développe. La gravité est plus ou moins marquée selon la zone concernée avec une possibilité d’entraîner la mort dans certains cas!


Définition d’un oedème

Un oedeme chez le chien ou chez le chat est un une accumulation importante et anormale de sérum dans le (ou les) tissu(s) concernés. L’oedème entraîne généralement un gonflement localisé ou étendu du tissu concerné avec une particularité pour l’oedeme pulmonaire pour lequel ce sont les alvéoles qui se remplissent de liquide.

Parmi les exemples fréquents, on, trouve :
- L’oedème pulmonaire lié à des problèmes de circulation sanguine dans les poumons (souvent lors d’insuffisance cardiaque).
- L’oedème impressionnant de la face (tête enflée)  lors de réaction allergique aussi appelé oedeme de Quincke du chien ou du chat.
- L’oedème de la patte lors de compression, de problème circulatoire, morsure de serpent ou de piqûre d’insecte (patte enflée).
L’oedème post-opératoire (après une opération) : le plus fréquemment rencontré par les propriétaires (donc celui qui les inquiète le plus) qui est généralement le moins inquiétant. Situé près de la plaie chirurgicale, il correspond à une réaction inflammatoire. L’inflammation intervient ici au début du processus de cicatrisation. A ne pas confondre avec un pansement trop serré (oedème de compression).

 

patte gonflée chat (oedeme)
Patte de chat gonflée (oedème) suite à piqûre d’insecte.

 

Comment apparaît un oedème ?

Le sérum est normalement réparti de façon équilibrée entre le sang contenu dans les vaisseaux et l’espace situé entre les cellules des différents tissus du corps.

Lors de blocages (compression par exemple), de déséquilibre chimique (trop de sel par exemple), de réactions de défense (inflammation, allergie) ou encore de problèmes de circulation sanguine (insuffisance circulatoire), on constate un « débordement » du sérum hors des vaisseaux entraînant une augmentation de sa quantité dans les tissus et un le gonflement de ceux-ci.

 

Comment traiter un oedème ?

Le premier réflexe à avoir lorsqu’un gonflement anormal apparaît quelque part sur le corps de l’animal (chien, chat ou autre) ou que celui-ci tousse de façon anormale (possible oedème pulmonaire) est d’appeler votre vétérinaire qui pourra vous aider à déterminer la cause !

Si l’oedème est confirmé son origine est recherchée et, quand c’est possible, traitée :
– Dans le cas d’un oedème pulmonaire, le vétérinaire va essayer de déterminer si l’origine n’est pas cardiaque afin de traiter ce problème.
– S’il s’agit d’une compression (pansement, collier, plâtre trop serré), l’obstacle sera levé par le vétérinaire.
– Pour un gonflement autour de la plaie d’une opération, le vétérinaire contrôlera qu’il ne s’agit pas d’une collection de liquide (sang par exemple) et adaptera le traitement post-opératoire selon la nécessité tout en surveillant avec vous l’évolution de ce gonflement.

Pour l’oedème, lui-même, des anti-inflammatoires (souvent de la cortisone), des antihistaminiques, des antalgiques (contre la douleur si celle-ci est présente) et des diurétiques (pour drainer) peuvent être utilisés séparément ou simultanément selon la nécessité.

Sachez que, dans le cas d’une opération, les tissus (peau, muqueuses) ont été coupés et suturés. Cela crée des changements dans la micro-circulation locale et initie un processus de cicatrisation. L’inflammation d’une plaie est quelque chose de normal que le corps résorbe généralement seul. Le vétérinaire recommandera un traitement complémentaire si l’inflammation et l’oedème sont trop importants ou gênants pour le chien ou le chat. Quoiqu’il en soit, si vous êtes inquiet(e) appelez les assistantes vétérinaires qui sauront vous orienter ou parlez en au contrôle post-opératoire directement à votre véto qui saura comment réagir.

 

L’oedème de Quincke : une urgence !

 

tête chien gonflée
Oedème de Quincke sur un chien après morsure de vipère

C’est une urgence médicale qui nécessite impérativement l’appel du vétérinaire car il peut, dans certains cas, entraîner la mort de l’animal !

Cet oedème est particulièrement impressionnant car rapidement après le contact avec l’élément allergisant (piqûre d’insecte, morsure de vipère, produit chimique…) la face se met à gonfler partiellement ou totalement. La face du chien ou du chat est alors enflée touchant ses lèvres, son chanfrein (dessus du nez), ses joues, ses paupières.
Cela peut également déborder dans le cou, dans le larynx et le pharynx provoquant alors une possible obstruction des voies respiratoires empêchant l’animal de respirer.

Le traitement passe le plus souvent par l’injection de corticostéroïdes et peut impliquer une hospitalisation si votre vétérinaire le juge nécessaire. Cela lui permettra de réagir au plus vite s’il faut, par exemple, intuber votre chien ou votre chat pour l’aider à respirer.

 

Est ce qu’un oedème peut récidiver ?

Ce n’est pas sytématique et cela va dépendre de la cause qui l’a fait apparaître.

S’il s’agissait d’une compression, par exemple, le fait de lever celle-ci permet une circulation normale du sang et n’a pas lieu de réapparaître.
Pour les allergies et les maladies cardiaques, les récidives sont possibles si l’allergène est de nouveau rencontré ou si le coeur n’arrive pas à fonctionner de nouveau correctement.

Soyez donc vigilants et réactifs si votre animal développe un oedème. Tout gonflement anormal sur le corps du chien, du chat, d’un furet, d’un lapin ou d’un cobaye doit être montré au vétérinaire et vous devrez avoir la même réaction si votre animal tousse de façon anormale ou présente une difficulté pour respirer !

 ~~~

Cet article vous a-t-il aidé(e) ?

Oedème chez le chien et chez le chat
36 votes, 4.53 avg. rating (90% score)

Vous avez des questions, envie de témoigner sur votre expérience ? Laissez un commentaire ci-dessous !
Pour recevoir gratuitement via la newsletter du blog (2 à 4 fois par mois) les derniers articles et informations utiles à votre animal, inscrivez vous avec le formulaire de la barre latérale ou celui situé sous les commentaires !

~~~

Crédit photos : Lovemeow, Milobre, Colorado State University


Comments

CHARPENTIER
Répondre

Bonjour, Nous avons une chatte qui doit avoir plus de 20 ans. Depuis 2 jours elle a de plus en plus de mal à respirer (respiration forte et accélérée, La bouche est souvent ouverte), le coeur bat très très vite et ça depuis un certain temps, elle reste souvent couchée sur le côté, tout en ayant une gêne de temps en temps pour rester la tête sur le côté.
Nous hésitons à l’amener chez le vétérinaire car elle n’a pas du tout l’habitude de la voiture et nous avons peur que le stress aggrave son état et ici les vétérinaires se déplacent pour un chien et pas pour un chat ! Quelle ségrégation !.
Ma question est : souffre t-elle ? Car en ce cas, nous préférons la faire euthanasier, mais en espérant qu’un vétérinaire accepte de se déplacer. Sinon, quelle solution avons nous pour la soulager ?
merci de votre réponse

Dr E. Trénel
Répondre

Bonjour,

Les symptômes que vous décrivez sont le signe d’un dysfonctionnement physiologique et d’un inconfort physique.
Il est impératif, dans votre situation, qu’un véto puisse évaluer son état et juger si un traitement est utile ou pas.
Je suis assez surpris de lire que les vétos se déplacent pour un chien et pas pour un chat. Ne sachant pas où vous habitez et ne connaissant pas tous les vétos de la planète, je ne peux vous recommander que de « forcer » un peu les choses et l’emmener avec vous en voiture chez un confrère. Vous pourriez par exemple l’emmailloter dans une couverture et la porter sur vous pour la rassurer.
Je ne peux malheureusement pas vous donenr de solutions pour la soulager car je n’ai pas posé de diagnostic et ne peux le faire à distance.

Tenez nous informés.
Cordialement

Anne
Répondre

Bonjour, mon chat de 13 ans a fait un abcès d’une patte arrière et une de ses pattes avant présente un oedeme important depuis plus d’une semaine qui ne se résorbe pas malgré un traitement d’oromédrol 1 comprimé 1/2 par jour + antibiotique (arrêt dû à une diarrhée +++++). Mon chat présente depuis deux ans environ une gastrite chronique (traitement oromédrol 1 comprimé par jour en alternance 1/2 comprimé par jour une fois sur deux). Mon vétérinaire me précise qu’il ne peut envisager de traitement autre que l’oromédrol pour le traitement de l’œdème, il me précise qu’il n’y aura pas d’autres alternatives et me fait sous entendre l’euthanasie… Mon chat sortait beaucoup en campagne. J’ai supposé une piqure d’insecte ou morsure de serpent (il a présenté les memes symptômes il y a quelques années sur cette meme patte). Mon vétérinaire ne semble pas convaincu par cette explication et suppose plutôt un oedeme lié à de l’arthrose. Que faire? Je ne suis pas convaincu par la version de l’arthrose et je culpabilise à l’idée de devoir euthanasier mon animal à cause d’un oedeme qui ne se résorbe pas et le fait souffrir. Ceci étant, il continu de s’alimenter et faire ses besoins. Auriez vous d’autres pistes de traitement ? Merci pour votre réponse.

Dr E. Trénel
Répondre

Bonjour Anne,

Je comprends vos interrogations mais ne peut malheureusement pas me prononcer sans voir l’animal et encore moins poser un diagnostic à distance.
Dans l’hypothèse où vous vous posez beaucoup de questions, il est possible pour vous de solliciter l’avis d’un second confrère sans mal juger le premier. Soit vous demandez une deuxième viiste auprès d’un confrère de la même clinique soit dans une autre. C’est peut être une façon de vous rassurer et d’avancer dans vos décisions.

Cordialement

Kramb
Répondre

Bonsoir
Mon chat a eu un problème cardiaque diagnostique . Petit souffle au cœur et cardyomipathie hypertrophique il y a 2 ans . Il est sous forteco r 5 1x jour. Cela fait une quinzaine de jours qu il ne l a plus pris et depuis hier il a les 4 pattes qui sont gonflées . J ai repris le forte or mais a quoi cela est du ? Qu est ce que je dois faire ?. Merci

Dr E. Trénel
Répondre

Bonjour,

Les 4 pattes qui gonflent est un signe compatible avec un gros trouble de la circulation sanguine et donc une conséquence possible d’une défaillance cardiaque.
Arrêter le traitement est vivement déconseillé même si l’animal paraît bien.
J’espère que vous avez eu le réflexe d’appeler votre véto et que le souci s’est amélioré.

Cordialement

vandervannet
Répondre

Bonjour ma chienne belle un patou à eu hier après midi 2 bosse au niveau du museau elle a du mal à respire par le nez elle coule du nez et tousse de temp en temp ,cette âpre midi je les amener chez le vétérinaire il ne savait pas ce que c’était et c’était la première fois qu’il voyait sa il lui a passé quelque radio mes rien d’anormal il luu a prix la température elle avait un peu de fièvre donc il m’a passé des antibiotiques inflammatoire. En cherchant sur internet j’ai pence à un odeme mes je ne suis pas si sûre je suis super inquiet merci de me répondre

Dr E. Trénel
Répondre

Bonjour,

Avec un peu de décalage lié à mon emploi du temps chargé, je vous répondrais qu’il est tout à fait possible d’avoir des oedèmes importants passagers liés, par exemple, à des piqûres d’insectes.
Cependant, seul le vétérinaire, qui a consulté votre chienne peut réellement se prononcer là dessus car il a vu les symptômes.
Comment cela a évolué depuis ?

Cordialement

Pour laisser un commentaire, c'est ici ! ;)