Intoxication du chien et du chat à l’antigel (Ethylène Glycol)

Source d’intoxications chez le chien et le chat, l’antigel à base d’éthylène glycol arrive en 2ème position des intoxications mortelles les plus fréquentes chez ces animaux. Parcourez cet article pour comprendre le risque lié à ce produit et protéger vos chiens et chats.

Ethylène glycol : un poison toxique (chien et chat)

Usages de l’éthylène glycol

Ce produit est très utilisé à des fins diverses :

– Comme protecteur d’embryons cryogénisés (conservation par le froid).
– Comme composant du polyester.
– Comme solvant dans l’industrie de la peinture et des plastiques.
– Dans les produits de développement photo.
– Associé aux fluides de freins hydrauliques et huiles moteur.
– Dans certaines encres.
– Dans certaines teintures pour bois.
– et, le plus fréquent, comme ANTIGEL (liquide de refroidissement des radiateurs de voitures)

intoxication du chien et du chat ethylene glycol liquide refroidissement antigel
Le liquide de refroidissement d’une voiture contient souvent de l’antigel (ethylène glycol) toxique pour le chien ou le chat.

  La probabilité que vous en ayez chez vous est assez grande et doit vous inviter à la prudence.

Ethylène glycol antigel : toxicité (chiens et chats)

Facteurs de risque de l’intoxication à l’antigel du chien et du chat

– Les intoxications à l’éthylène glycol apparaissent essentiellement en hiver et parfois début de printemps, l’usage étant lié à l’apparition du froid.

Les chiens sont plus souvent touchés que les chats car ils sont plus attirés par le goût sucré du produit. Les chats sont, quant à eux, plus méfiants. Ce goût sucré est un piège et peut amener l’animal à consommer des quantités rapidement toxiques.

– Les garagistes ayant des chiens dans leur garage doivent redoubler de prudence.

chien intoxication ethylene glycol poison antigel
Le chien goûte à tout. L’antigel source d’intoxication a un goût sucré.
Antigel intoxication chat poison ethylene glycol
Le chat aussi, bien que plus méfiant, peut s’intoxiquer avec l’antigel à base d’éthylène glycol

Toxicité de l’antigel (éthylène glycol) pour le chien et le chat

La toxicité de l’antigel à base d’éthylène glycol est double :

La première est liés à l’éthylène glycol lui-même. Il appartient à la famille des alcools ce qui lui confère une toxicité propre semblable à celle de l’éthanol ( alcool de nos apéritifs).

La seconde est liée à ses produits de transformation. En effet, lorsqu’il est métabolisé, l’éthylène glycol se décompose en de nombreux acides dont l’acide oxalique qui fixe le calcium pour former des cristaux d’oxalates de calcium.

cristaux oxalate de calcium ethylene glycol chien chat antigel intoxication
Cristaux d’Oxalate de Calcium. Ce sont ces cristaux qui se forment lors de l’intoxication à l’antigel (éthylène glycol) du chien ou du chat

On a, alors, outre de nombreuses acidoses métaboliques, un dépôt généralisé de ces cristaux dans l’organisme et, plus particulièrement, dans les reins qu’ils vont détruire !

Doses toxiques d’antigel pour le chien et le chat

Non dilué, l’antigel à base d’éthylène glycol peut tuer :

un chien à partir de 6.6ml/kg minimum
un chat à partir de 1.5 ml/Kg minimum

C’est donc un produit très toxique qu’il est important de ne pas laisser traîner.

(NB: Les doses données ici le sont à titre purement informatif pour vous aider à évaluer le risque éventuellement encouru par votre animal. )

Intoxication à l’antigel du chien et du chat : Symptômes

Les signes cliniques dépendent de la dose ingérée. Ils sont rapides, la plupart du temps, et débutent dès 30 minutes  après l’ingestion.

On distingue 2 phases :

Celle liée à l’éthylène glycol pur (de 30 min à 12 heures).
Celle liée à ses produits de transformation (12 heures et au delà).

Symptômes directs liés à l’antigel chez le chien et le chat

1  Irritation gastrique (plus marquée sur un estomac vide) et concentration sanguine du poison.

– Nausées
– Vomissements
– Etat ébrieux (alcool)
– Baisse des réflexes
– Hypothermie
– Poly-Uro/Poly-Dipsie = PUPD (l’animal urine plus et boit plus)

Augmentation des troubles neurologiques et déshydratation

L’animal urine toujours mais boit moins. C’est ce déficit qui crée la déshydratation.

3  Période de rémission

Les signes neurologiques s’apaisent en 12 heures approximativement donnant l’impression que le chien se récupère.
Chez le chat, ces troubles nerveux ne s’arrêtent pas et il n’y a pas non plus, en général, d’augmentation de la prise de boisson.

4  Hypothermie marquée (souvent renforcée par le fait que la période de prédilection est hivernale).

ymptômes liés aux dérivés acides de l’antigel

Atteinte rénale

Elle apparaît en 36 à 72 heures chez le chien et en 12 à 24 heures chez le chat.

Elle provoque :

Léthargie.
Anorexie.
Ulcères dans la gueule et salivation.
Oligurie (forte diminution des urines) jusqu’à l’anurie (arrêt de la production d’urines) en 72 heures.
Les reins gonflent et deviennent douloureux.

Troubles cardio-pulmonaires

Ils apparaissent en 12 à 24 heures et s’accompagnent de :

Tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque) et tachypnée (augmentation de la fréquence respiratoire).
Oedème pulmonaire.
Cyanose.

L’évolution vers le coma et la mort est très fréquente : 50 à 70 % des cas chez le chien et + de 70% des cas chez le chat !
C’est une intoxication grave à prendre en charge rapidement !

Intoxication à l’antigel chez le chien et le chat : Diagnostic

Le vétérinaire pose son diagnostic en se référant à une ou plusieurs de ces possibilités :

Relevé des informations données par le propriétaire (circonstances, emballage du produit concerné, …)

Prise de sang pour analyse biochimique (équilibre et fonctionnement des organes), ionogramme (mesure de l’acidose entre autres)

Analyses urinaires : densité urinaire, bandelette, recherche de cristaux d’oxalate au microscope.

Possible passage de l’animal à la lampe de Wood, lampe utilisée pour révéler la fluorescence. Certains antigels contiennent, en effet, de la fluorescéine qui aide à la détection des fuites (Tous n’en contiennent pas). On passera la lampe sur la gueule, les pattes, les urines et, éventuellement, les vomissures.

 chien chat intoxication ethylene glycol antigel fluoresceine
Certains antigels sont additionnés de fluorescéine détectable lorsque le chien ou le chat y ont touché.

Dans certains pays, il existe en plus des kits de détection de l’éthylène glycol dans le sang avec une certaine limite d’efficacité pour les doses les plus faibles d’intoxication.

Intoxication à l’antigel chez le chien et le chat : Traitement

La rapidité est la clé du succès dans l’intoxication à l’antigel!

On cherche à prévenir, dès que possible, les effets secondaires liés aux produits de transformation de l’éthylène glycol. Idéalement, le traitement doit intervenir avant 8 heures chez le chien et avant 3 heures chez le chat. (temps donné après ingestion)

Dans la 1ère heure, le vétérinaire fera vomir l’animal et pourra, parfois, pratiquer un lavage gastrique.
L’hospitalisation et la mise en perfusion sont indispensables pour soutenir l’organisme et corriger l’acidité sanguine et les déséquilibres en électrolytes.
L’animal en hypothermie sera également réchauffé.

hypothermie chien hospitalisation
L’hypothermie du chien ou du chat provoquée par l’éthylène glycol est également gérée en hospitalisation par le vétérinaire.

Le charbon activé a, ici, peu d’intérêt car le poison passe trop rapidement dans l’organisme.

Intoxication à l’antigel du chien et du chat : un antidote ?

Le but est d’utiliser non pas un antidote qui élimine l’éthylène glycol mais qui entre en compétition avec lui pour rentrer dans l’organisme. Pour imager ce qu’il se passe, en chargeant d’antidote le corps de l’animal, celui-ci prend la place de l’antigel et l’empêche de pénétrer. Il est alors éliminé. Cependant il faut agir très vite !

Historiquement, on utilise l’éthanol mais celui-ci présente aussi des effets secondaires que le vétérinaire prendra en compte.

On préfère, aujourd’hui, le 4-Méthylpyrazole (Fomepizole) mais ce produit est difficilement disponible (produit hospitalier en France).

Cependant, l’antidote n’est pas toujours utile car le poison étant rapide, l’atteinte rénale débute, elle aussi rapidement. Dès lors que l’azotémie (urée) est augmentée, l’antidote n’apportera rien de plus sur l’état du chien ou du chat.

Suivi de l’intoxication du chien et du chat à l’antigel

Des suivis clinique, sanguin, urinaire associés à une perfusion efficace sont indispensables à la réussite éventuelle du traitement.

Les dommages rénaux, quand l’animal s’en sort, peuvent être réversibles. Cela peut, tout de même, prendre des semaines ou des mois (jusqu’à 1 an).

Le soutien rénal (traitement et alimentation adaptée) est alors nécessaire pendant tout ce temps.
Il est associé à des contrôles sanguins réguliers.

Pronostic de l’intoxication à l’antigel

Sans traitement c’est le décès assuré !

Pris très tôt et avec un antidote, on obtient de bons résultats.
On parle, ici, d’une prise en charge à moins de 3 heures chez le chat et moins de 5 heures après ingestion chez le chien ! Ceci est très court et rarement le cas !

Au delà, et même avec traitement, c’est très aléatoire et la mort survient souvent du dysfonctionnement rénal.

 

Le but de cet article était de vous sensibiliser à une intoxication peu connue mais très fréquente. L’intoxication à l’antigel (éthylène glycol) du chien et du chat est très brutale et rapidement mortelle et celle-ci peut tout simplement être évitée avec une bonne information et de simples précautions ( stockage, nettoyage après entretien du véhicule).

A votre tour maintenant de diffuser cette information en cliquant sur les liens de partage de vos réseaux sociaux ! Vous protégerez sûrement le chien ou le chat d’un(e) ami(e) qui vous en sera reconnaissant(e) ! 😉

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

Intoxication du chien et du chat à l’antigel (Ethylène Glycol)
28 votes, 4.71 avg. rating (94% score)

Afin de vous apporter plus de contenu et donc de libérer du temps à sa rédaction, les commentaires sont désactivés pour une période indéterminée sur cet articleMerci pour votre compréhension. 😉

Crédit photos : Barfworld, Vcahospitals, Hullenhills, Studyblue, Contrails

Commentaires

Emilie

Bonjour, Elle a survécu !
Le vétérinaire m’a dit que c’était la première qu’il arrivait à sauver …
Elle a les reins en mauvais état doit prendre un médicament à vie mais elle semble etre en pleine forme pour le reste … OUF !

Dr E. Trénel

Bonjour Emilie,

Ravi pour elle. En espérant que sa récupération soit optimale et lui permette de vivre sans séquelles.

Cordialement

Emilie

Bonjour, cet article est très intéressant … j’ai une chatte de 2 ans et demi chez le vétérinaire en ce moment
Elle aurait ce soucis, elle répond à tous les symptomes… ce qui me fait peur, c’est mortalité de + de 70% chez les chats … il y a un mois de ça mon autre chat s’est fait empoisonné de façon volontaire par du produit dans une patée elle s’en est miraculeusement sortie … j’espère qu’un autre miracle aura lieu …

Dr E. Trénel

Bonjour Emilie,

J’espère que votre minette a passé ce cap sans trop de dommage. Tenez nous au courant.

Cordialement

nerissonJimmy

Mon chat est apparemment victime de cette chose.
Il est actuellement à la clinique vétérinaire d’Illkirch. On lui a mis des perfusions pour le soigner… On en saura un peu plus demain matin.

Ce qui me fait peur c’est que vous dite qu’on doit le soigner en moins de 3h sauf que ça va faire plus d’1 semaine apparemment qu’il a ce soucis et c’est qu’après suite à ses analyses qu’on a vu qu’il a était intoxiqué…

J’espère qu’il ira mieux, je croise les doigts…

Dr E. Trénel

Bonjour,

J’espère que votre chat s’en remet et qu’il va mieux.

Cordialement

Mariette

Merci pour l’information, c’est sûr que ça arrive souvent que l’on y pense pas et qu’on laisse trainer des trucs souvent dangereux pour nos petits quatre pattes !

ines

je suis d’accord avec perrenot cet acte mérite la prison !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(rage)
LES ANIMAUX SONT DES ÊTRES VIVANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(très grosse rage)
il faut absolument crée la police animalière ,et ça cher docteur s’est à vous et à tout vos collègue de faire passer le message!!!!!(c’est une requête pas un reproche ni une menace)

coordialement

ines

je suis sincèrement désoler pour le chien de moreau;garde espoir je suis certaine qu’il va se rétablir!

ines

merci à vous docteur ,
car il est vrai que nous avons des bidon semblable chez nous (je les veilleraient personnellement)et que mon chaton aime roder autour pour marquer son territoire malgré mes interdits .

Dr E. Trénel

Bonjour,

La prévention reste le plus efficace des remèdes. 😉

Cordialement

moreau

je viens de decouvrir que mon chien s est intoxiqué la semaine derniere . Il est en clinique sous perfusion. j espere qu il va s en sortir. il ne mangeait plus ne buvait plus et était apathique.

Dr E. Trénel

Bonjour,
Sincèrement désolé pour votre chien. Comment va t il aujourd’hui? A t il passé le cap ?
Merci pour votre témoignage.

Cordialement

Perrenot

Merci pour cet article interessant : je vais prendre garde à mes bidons !
Pour TERESA , vous écrivez  » … une personne malveillante a fait exprès » !!! Il ne s’agit PAS de malveillance mais bien d’ un EMPOISONNEMENT VOLONTAIRE qui doit être strictement sanctionné !! Je vous conseille de contacter votre gendarmerie et SURTOUT de vous rapprocher de la SPA locale .
Ces actes dégueullasses ne doivent pas être sous estimés .

Bonne chance !

Dr E. Trénel

Bonjour,

Merci pour votre retour positif sur l’article et content de voir que vous allez faire attention à vos bidons. 😉
Pour l’empoisonnement, je rejoins votre avis et confirme également que ces actes sont condamnables. La justice ne laisse pas passer mais il faut pouvoir récupérer des preuves si on veut qu’elle agisse.

Cordialement

Teresa

Merci Docteur pour ce récit précis – je le savais car malheureusement un groupe de chats des rues que je nourissait en a fait les frais (je pense qu’une personne malveillante a fait exprès) – perso je fais TRES attention – et à tout produit susceptible d’être dangereux (même bio) …

Maryse Gimenez

Bonjour Docteur, et merci, tout d’abord pour vos voeux et pour l’ajout de ces nouveaux articles toujours très clairement expliqués. Continuez à nous informer .Et merci encore

Dr E. Trénel

Bonjour Maryse et merci également pour voeux. 😉

Bullot Gabrielle

Merci Docteur pour cet article extrêmement intéressant et précis. C’est évident que ce n’est pas un produit auquel on pense, mais grâce à vous, nous le saurons. Un grand merci de vos articles !

Dr E. Trénel

Merci à vous Gabrielle 😉 Il est vrai que peu de personnes savent la toxicité et le risque liés à ce poison qu’est l’antigel pour le chien et le chat.