Conseils Véto > Intoxication du chien par le crapaud

Intoxication du chien par le crapaud

​Batracien inoffensif par nature, le crapaud peut s'avérer mortel pour un chien ou un chiot qui jouerait avec et le prendrait dans sa gueule.

Les symptômes étant d'apparition rapide, il est important que vous connaissiez le risque d'envenimation (intoxication) qu'un crapaud peut faire courir à votre chien afin ​de le soigner au plus vite en cas d'urgence. 

Notre vétérinaire vous informe sur les dangers liés au venin de crapaud, sur les symptômes qui doivent vous alerter et vous donne les conseils pour gérer ​au mieux la prise en charge médicale de votre animal s'il est intoxiqué.

​Quels sont les crapauds toxiques pour le chien ?

Pour rappel, le crapaud n’est pas le mâle de la grenouille qui est une espèce animale différente.
Il y a donc des femelles et des mâles crapauds de la même façon qu’il existe des mâles et des femelles grenouilles.

Tous les crapauds sécrètent du venin car c’est un mécanisme de défense qui leur est propre.
Néanmoins, et suivant les régions du globe, il existe des familles de crapauds pouvant représenter un risque mortel pour votre chien !

En France et en Europe, par exemple, les espèces de crapauds les plus communes pouvant entraîner des envenimations graves ​sont le crapaud commun (bufalo bufalo) et le crapaud calamite également appelé crapaud des joncs (bufalo calamita).

Ces crapauds sont des espèces protégées et menacées !
Ne cherchez donc pas à mettre en sécurité votre chien en éradiquant ces animaux​ pacifiques.
Votre prudence est tout simplement de mise lors des sorties sur les espaces concernés.

Aux Etats-Unis, les 2 espèces les plus courantes posant des risques d’empoisonnement sont le crapaud Buffle  aussi appelé crapaud marin ou crapaud de canne (Rhinella Marina) et le crapaud de Sonoran aussi appelé crapaud du Colorado (Incilius Alvarius).

Au Canada, les crapauds peuvent sécréter des substances toxiques également mais ils le sont moins qu’aux Etats-Unis. Il est néanmoins nécessaire de rester prudent(e)

En Australie, le crapaud buffle est également très présent suite à son introduction volontaire et sa prolifération envahissante.

crapaud commun intoxication chien

​Crapaud Commun

crapaud calamite envenimation chien

​Crapaud Calamite

crapaud buffle toxique chien

​Crapaud Buffle

​Quelle est la saison à risque pour votre chien ?

Les crapauds sont des animaux qui hibernent pour passer la saison froide. ​Il sont donc de sortie du mois de mars à la fin septembre dans l’hémisphère Nord.

Le pic d’envenimations chez les chiens se situe généralement en période estivale durant les mois de juillet et août.

Le crapaud est un animal qui aime l’humidité et qui vit plutôt la nuit. On le croise donc, principalement, du crépuscule à l’aube et plus facilement après la pluie.

​Comment le chien ​s'intoxique avec un crapaud ?

L'envenimation ou la toxicité des crapauds se produit, le plus souvent, lorsqu'un chien cherche à attraper le crapaud en pleine gueule pour jouer ou par instinct de chasse.

Lorsque le crapaud est attaqué ou menacé, il sécrète des substances toxiques via les vésicules (verrues) présentes sur son dos essentiellement.

Le contact direct du venin avec la muqueuse buccale est la cause prépondérante d’’intoxication. Les toxines y sont rapidement absorbées.

Mais ce n’est pas la seule voie de pénétration des substances toxiques. En effet, d’autres voies sont possibles comme les yeux, les plaies ouvertes ou la paroi intestinale en cas d’ingestion (mais l'ingestion reste rare).

Le venin de crapaud contient près d’une centaine de molécules différentes parmi lesquelles des substances toxiques ayant un effet cardiaque, vasculaire, neurologique ou hallucinogène (adrénaline, sérotonine, bufotoxine, bufoténine, bufoténidine …)

Ce venin est également très irritant pour les muqueuses car il a un effet caustique. C’est d’ailleurs ce qui amène le chien à relâcher rapidement l’animal lorsqu’il l’a pris en pleine ​bouche.
envenimation intoxication chien par crapaud

L'intoxication du chien par le crapaud se fait quand il l'attrape dans la gueule le plus souvent.

​Symptômes de l'​envenimation par le crapaud chez le chien

Les signes cliniques immédiats de la toxicité du venin de crapaud sont liés à l’irritation de la substance au contact de la muqueuse buccale.

Le chien se met alors à saliver fortement, se frotter les babines avec les pattes avant et à se plaindre en raison de la douleur et de l’inflammation qui rend les muqueuses très rouges.
Cette irritation peut durer plusieurs heures et entraîner une perte d’appétit de votre animal jusqu’à 2 jours après le contact.

Si les yeux sont touchés, une forte conjonctivite et un frottement de la zone sont également constatés.

​Lorsque l’exposition a été importante, ces premiers symptômes sont suivis de troubles généraux plus sérieux de quelques minutes à quelques heures seulement après le contact :
  • ​Troubles digestifs possibles : diarrhée, douleurs abdominales et vomissements.
  • ​Troubles cardio-respiratoires : le rythme respiratoire s’accélère, le chien titube et se montre anxieux. L’inflammation du pharynx peut aussi provoquer un œdème qui étouffe l’animal.
  • ​Une hyperthermie est possible (température supérieure à 39°C)
  • Troubles neurologiques : désorientation, animal qui tourne en rond, tremblements et convulsions possibles.
  • En fin d’évolution, la décompensation cardiaque peut entraîner la mort. Cela se voit plutôt sur des chiens jeunes, de petite taille ou déjà affaiblis par une pathologie.
    La mortalité peut apparaître en moins de 24 heures !

Votre chien peut tout aussi bien développer l’ensemble de ces signes cliniques comme une partie seulement de ceux-ci.

​Il est alors indispensable à l’apparition de ce type de symptômes de vous rendre chez le vétérinaire pour un examen approfondi et une prise en charge rapide, que vous ayez constaté la proximité d’un crapaud ou non.

​Comment se fait le diagnostic d'envenimation par le crapaud ?

Comme nous venons de le voir les symptômes ne sont pas totalement spécifiques de cette envenimation chez le chien.

Ceci est plus évident quand on a vu son chien jouer avec un crapaud ou que la suspicion de présence de crapauds à proximité est forte.

Pour le reste, le diagnostic se fait par recoupement des informations données par le propriétaire, la saison​ et l’examen clinique de l’animal.

Le vétérinaire complètera l’examen physique par des analyses sanguines, l’imagerie ou encore l’électrocardiogramme en fonction des symptômes prédominants.


Ces examens complémentaires permettront à la fois d’éliminer des causes médicales probables (diagnostic différentiel) et de mesurer l’état général de votre chien afin d’adapter le traitement au plus juste.

Notez qu’il n’existe pas de test spécifique confirmant l’ingestion de toxines de crapaud.

​Traitement de l'intoxication du chien par le crapaud

L’action immédiate la plus efficace contre l’intoxication aiguë par les crapauds est un rinçage complet de la bouche à l'eau courante.

Utilisez ce que vous avez de plus proche : eau du robinet, bouteille, gourde, ruisseau…
L’ajout d’un peu de bicarbonate de soude est intéressant pour neutraliser l’acidité du venin.

En tant que propriétaire, vous devez le faire immédiatement avant même de vous rendre chez le vétérinaire que vous aurez, bien sûr, pris soin d’appeler !
Même si votre peau n’absorbe pas le venin, mettez des gants si vous en avez.

Il est important d'orienter la tête du chien vers le bas afin que l'eau ne soit pas avalée et ce, d’autant plus, que votre chien a des convulsions. Le but n’est pas de le noyer !
Une action rapide est essentielle à l’obtention de bons résultats.

Une fois à la clinique, laissez votre vétérinaire prendre la main !
Le traitement dépendra des signes cliniques qui se manifestent.

Le vétérinaire veillera à contrôler les convulsions et normaliser les rythmes cardiaque et respiratoire anormaux. Tout autre déséquilibre relevé via les analyses (hydratation, glycémie, électrolytes…) sera rétabli. Cela se fera souvent durant une hospitalisation sous perfusion où les médicaments seront adaptés aux symptômes.

Le pronostic est imprévisible et dépend de la dose de toxines absorbées, de la taille et de l’état de santé initial de votre chien.

Retenez qu’il n'existe pas d'antidote spécifique pour les toxines de crapaud.


Même si nombreux chiens se récupèrent bien, chaque année, des dizaines d’autres meurent des suites de cette envenimation !

​Comment gérer mon chien à la maison après ça ?

Une fois les signes cliniques résolus votre chien peut rentrer à la maison, le plus souvent, sans séquelles, ni traitement, et reprendre son rythme de vie normale.

Votre vétérinaire peut néanmoins juger qu’un traitement symptomatique est nécessaire durant quelques jours post-hospitalisation. Il n’est pas rare de repartir avec un pansement digestif et éventuellement un peu de cortisone.

​​Le crapaud est-il dangereux pour l'homme ?

Non ! Le venin du crapaud ne passe pas notre peau.

Il est néanmoins conseillé de se laver les mains après en avoir touché un et d’éviter de se frotter les yeux ou de mettre les doigts à la bouche. Dans ce cas seulement vous pourriez avoir quelques désagréments.

Vous l'aurez compris : il est important de réagir vite lorsqu’on est sûr du contact de son chien avec un crapaud.

Il est également indispensable d’appeler le vétérinaire lorsqu’on son animal revient de l’extérieur en salivant fortement et en se frottant le museau car l’envenimation par un crapaud, des chenilles processionnaires ou tout autre animal est alors possible.

La récupération de votre animal dépend fortement de la vitesse avec laquelle il est pris en charge. Dans le doute, ne tardez jamais !

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

Intoxication du chien par le crapaud
54 votes, 4.53 avg. rating (90% score)


>

Le site Conseils Véto utilise des cookies afin de faciliter et personnaliser votre navigation. Vous pourrez les contrôler en suivant nos conseils via le lien suivant Gérer les Cookies

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer