Mon chat a les yeux qui coulent, que faire ?

chat qui a les yeux qui coulent
Accès direct à vos questions via le sommaire

La production de larmes est un phénomène naturel chez le chat et le chaton.

Le film lacrymal joue un rôle majeur de protection des yeux contre les agressions extérieures et permet l’élimination des débris et des bactéries. Il maintient l’œil humide et lui fournit les nutriments indispensables. En temps normal, la production de larmes s’équilibre avec l’élimination du surplus par les canaux lacrymaux.

Cependant, il arrive que les yeux du chat coulent car trop de larmes sont produites ou parce que l’évacuation de celles-ci ne se fait pas normalement. On appelle cela de l’épiphora. Le chat ou le chaton a les yeux qui pleurent.

Même si la plupart du temps la cause du larmoiement est mineure et disparaît d’elle-même rapidement, il est conseillé de ne pas négliger un œil qui coule car une pathologie oculaire sous-jacente peut affecter votre animal.

Il est alors important d’observer si les yeux de votre chat pleurent et sont rouges, si l’écoulement est jaunâtre, verdâtre et potentiellement purulent, si ça le gratte et également s’il l’œil est gonflé.

Dans cet article, notre vétérinaire vous explique les causes possibles de larmoiements chez le chat et le traitement qui peut être apporté.

Causes principales des yeux qui coulent chez le chat

Epiphora et couleur des sécrétions oculaires

La couleur des larmes de votre chat peut en dire long sur l’origine du larmoiement excessif. Les larmes d’un chat ou d’un chaton peuvent prendre différentes couleurs en fonction de la cause de l’épiphora. Les sécrétions oculaires peuvent être de couleur :

  • Claire et transparente lors d’un larmoiement réactionnel
  • Jaune ou verte en cas d’infection des yeux
  • Rosée lors d’une forte inflammation ou d’une blessure
  • Marron lorsque ça fait plusieurs jours et que les sécrétions s’oxydent au contact de l’air

Il est possible pour le vétérinaire d’orienter son diagnostic grâce à la coloration des larmes.

chat yeux coulent jaune marron transparent

Si l’œil de votre chat coule jaune, marron vert ou rosé, il faut consulter le vétérinaire.

Causes fréquentes d’œil qui pleure chez le chat et le chaton

Lorsque les yeux de votre chat pleurent, il ne s’agit pas d’un coup de déprime ou de tristesse. Il n’y a pas de similitude avec l’humain dans ce cas, même si un chat peut être malheureux. Votre chat a donc, très probablement, une pathologie oculaire dont voici les principales causes :

  • Présence d’un corps étranger. Un corps étranger (herbe, copeau de bois, litière, débris de toute nature…) peut se loger au niveau de la conjonctive, à la surface de la cornée ou sous les paupières. Il peut alors provoquer un larmoiement par irritation ou blessure. Le retrait ou le rinçage est indispensable et nécessite l’intervention du vétérinaire.
  • Réaction allergique. Parfois l’allergie est la cause des yeux qui coulent chez le chat. Que ce soit du pollen, des vapeurs de produits ménagers, de la fumée (cigarette, encens) ou même de la poussière, la réaction inflammatoire provoquée par l’irritation provoque souvent une coloration rouge et un œdème de la conjonctive. L’œil est couramment rouge et gonflé. Votre chat peut alors se gratter ou frotter les yeux.
  • Obstruction des canaux lacrymaux. Le canal lacrymal est un conduit qui permet aux larmes de sortir naturellement et débouche dans le nez de votre chat. Il existe un canal lacrymal par œil. Lorsqu’il est obstrué, les larmes ne peuvent pas être éliminées normalement. En conséquence, les yeux se mettent à pleurer par débordement. L’obstruction du canal lacrymal chez le chat peut être causée par une infection, une tumeur ou un corps étranger qui s’y loge.
  • Infection de l’œil et de ses annexes. Dans le cas où les larmes sont de couleur jaune, marron ou verte, il s’agit le plus souvent d’une infection qui touche l’œil. On parle alors de conjonctivite infectieuse. Le coryza chez le chat, la chlamydiose en sont de bons exemples. La présence de pus en quantité peut coller les paupières du chaton ou du chat adulte et l’empêcher d’ouvrir les yeux et de voir correctement. Le coin de l’œil (appelé canthus) est sale et les croûtes formées collent au poil.
  • Agression de la cornée. Lors d’une agression cornéenne, la production de larmes est augmentée afin de renouveler le film lacrymal, « rincer » l’œil et protéger sa surface. A la faveur d’un coup de vent, d’un courant d’air, d’un contact avec de la poussière, d’un petit choc, l’œil réagit et se met à couler. Les races à face écrasée, dites brachycéphales, comme les Persans, British Shorthair, Exotic Shorthair, Scottish Fold, Himalayen ont les yeux plus globuleux. Cette caractéristique oculaire les rend plus fragiles et leurs yeux pleurent en permanence. C’est pourquoi, ces races nécessitent un suivi et un entretien plus régulier des yeux.

chat persan yeux qui coulent race prédisposée

Certaines races de chats sont prédisposées et ont les yeux qui pleurent en permanence.

Que faire si mon chat a les yeux qui coulent ?

Il est primordial de faire la différence entre un larmoiement normal et ponctuel (larmes claires et transparentes) peu marqué et des yeux qui pleurent de façon marquée plus de 1 à 2 jours. Dans le 1er cas, un nettoyage léger avec une compresse et un nettoyant oculaire physiologique pour chat suffit à faire rentrer les choses dans l’ordre rapidement. Ayez toujours ce type de nettoyant à la maison et demandez bien conseil à la clinique vétérinaire afin d’appliquer le bon produit nettoyant et ne pas abîmer les yeux de votre chat. Dans le cas les larmoiements durent plus de 24 à 48 heures, il est conseillé de consulter un vétérinaire. Il pourra alors faire les examens nécessaires pour déterminer la cause et poser son diagnostic.

Comment traiter un chat dont les yeux coulent

Que votre chat soit adulte ou chaton, le traitement d’un épiphora dépend principalement de son origine.

Lors d’infection, un traitement antibiotique et antiinflammatoire sous forme de pommade oculaire ou de collyre peut être prescrit pour 1 à 2 semaines.

Dans l’hypothèse d’un corps étranger, une extraction sous anesthésie (locale ou générale selon la coopération de l’animal) et/ou un rinçage oculaire peuvent s’avérer nécessaires. Dans certains cas d’ulcères oculaires ou de tumeurs, une intervention chirurgicale permettra de traiter la cause du larmoiement. Pour les allergies vraies, la détermination de sa cause et l’éviction (retrait) des allergènes est alors indispensable. Le temps de diagnostic et de traitement est alors souvent plus long et peut nécessiter plusieurs semaines ou plusieurs mois.

En conclusion, vous retiendrez donc que, si votre chat a les yeux qui coulent plus de 24 à 48 heures, il est fort probable qu’une pathologie entraîne l’épiphora. Ne traînez donc pas pour appeler le vétérinaire dans ce cas.

Il est déconseillé de prendre des initiatives sans l’avis du vétérinaire car les yeux du chat sont très fragiles et très sensibles. A ce titre, il est strictement interdit d’utiliser des pommades ou des collyres de votre pharmacie personnelle pour les appliquer à votre chat. Des cas de perforation oculaire ont déjà été recensés à cause de cela.

Il est également conseillé de nettoyer régulièrement les yeux de votre animal avec une solution oculaire spécialement conçue pour les chats et validée par votre vétérinaire.

Rédacteur de l’article

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.