5 signes qui prouvent que votre chien est malheureux 

signes que les chiens sont malheureux
Accès direct à vos questions via le sommaire

En adoptant votre chien, vous avez juré tout faire pour qu’il soit le plus heureux des chiens. Mais voilà depuis quelque temps vous avez l’impression que Médor à l’œil triste, la queue basse et ne semble pas dans son assiette. Le verdict est sans appel, votre chien semble malheureux ! Mais comment en être certain ? Et surtout comment faire pour lui redonner la joie de vivre ? Voici quelques conseils d’un vétérinaire

Chien malheureux : attention à l’anthropomorphisme

L’anthropomorphisme c’est, par définition, la tendance à attribuer aux animaux notamment des sentiments humains. On parle en fait difficilement de “bonheur” ou de “malheur” dans l’espèce canine mais plutôt de “bien-être” ou de “mal-être”. 

En 2018, le bien-être animal a été défini par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (= ANSES) comme « l’état mental et physique positif, lié à la satisfaction de ses besoins physiologiques et comportementaux, ainsi que de ses attentes. Il dépend de la perception de la situation par l’animal ».  

On le sait bien maintenant, les chiens sont des êtres sensibles qui ressentent des émotions (positives ou négatives).  

Un chien dont les besoins physiologiques ou comportementaux ne peuvent être atteints va être dans un état de mal-être qui peut s’apparenter pour nous au fait d’être malheureux. Voilà pourquoi il est capital quand on souhaite adopter un animal de connaître avant ses besoins afin de savoir si on va être capable d’y pourvoir.  

De plus, chaque animal est un individu à part entière dont la sensibilité va être propre. Certains chiens vont tolérer sans soucis un stress ou un manquement alors que d’autres pas du tout.  

Une façon de garantir le bien-être de son chien est de respecter à minima les 5 libertés fondamentales définies chez les animaux : 

  • l’absence de faim, de soif et de malnutrition  
  • l’absence de peur et de détresse : 
  • l’absence d’inconfort  
  • l’absence de douleur, de blessures et de maladie 
  • liberté d’expression d’un comportement normal de son espèce  

Chiens malheureux : 5 signes qui ne trompent pas

Si votre chien exprime un de ces comportements, il est vital de se poser la question de son bien-être et de trouver des solutions pour y remédier : 

Baisse d’appétit

En général, la perte d’appétit chez le chien est rapidement mise en évidence par les propriétaires d’animaux et labellisé à juste titre comme quelque chose d’inquiétant. C’est d’autant plus évident chez les chiens qui ont d’habitude un gros appétit et qui dévorent leur gamelle en quelques secondes.  

Quand cela se produit, il n’y a pas à tergiverser, il y a bien quelque chose qui perturbe votre chien. La baisse d’appétit peut-être la conséquence d’une maladie mais aussi d’un stress intense. S’il est possible d’identifier un élément qui perturbe l’environnement de votre chien essayé de le retirer et voyez ce qu’il se passe.  

Dans tous les cas, il ne faut pas laisser traîner un problème de dysorexie ou d’anorexie. Si votre chien refuse de manger, consultez votre vétérinaire dans les 24-48h maximum !  

Inactivité et temps de sommeil augmenté

Un chien en bonne santé dort facilement une dizaine d’heures par jour mais est le reste du temps actif. Il vous sollicite pour sortir, pour jouer, des caresses … Même les chiens qui sont très cocooning ont une routine de vie en dehors du canapé. Alors si le comportement de votre animal change et qu’il consacre ses journées à dormir et n’a plus envie de faire les activités d’avant, c’est sûrement que quelque chose le chagrine ! 

A moyen terme, si cette apathie persiste elle va favoriser la prise de poids. Ce qui n’est pas du tout positif pour la santé de votre compagnon et peut aggraver son mal-être actuel. Il est donc indispensable d’essayer de stimuler votre chien et de comprendre ce qui le met dans cet état. 

Changement de comportement

Une des meilleures façons de savoir si quelque chose perturbe votre chien est d’analyser son comportement. Si celui-ci change, brutalement ou insidieusement, et que vous ne reconnaissez plus votre chien, alors quelque chose cloche : agressivité, isolement, sollicitation excessive, peur … Peut-être a-t-il mal quelque part ? Ou bien il souffre d’anxiété ou de dépression ? Les possibilités sont multiples et consulter un vétérinaire s’avère bien souvent nécessaire. 

Léchage des pattes

Les chiens anxieux ont la fâcheuse tendance de se lécher les pattes de manière excessive, en particulier les pattes avant. C’est un peu comme s’il se rongeait les ongles pour exprimer son mal-être. Le souci, c’est qu’à force de se lécher, votre chien s’irrite lui-même les pattes. Une sensation de démangeaison apparaît, qui renforce encore plus son comportement indésirable.  

Une douleur, des démangeaisons, du stress … peut entraîner un léchage des pattes, qui s’il n’est pas pris rapidement en charge peut vite se transformer en une véritable obsession ou T.O.C. Dans ce cas-là, le mal-être ressenti par votre chien perdure et il est difficile à éliminer. 

Destructions

Si votre chien se met à causer des destructions dans votre logement, il y a fort à parier que quelque chose le perturbe. C’est alors sa façon à lui de vous signifier que quelque chose l’angoisse quand il se retrouve seul. Ce comportement indésirable est bien souvent retrouvé chez les jeunes chiots qui souffrent d’un syndrome d’hyper-attachement et qui n’ont pas été correctement habitué à rester seul. Mettre en place des mesures comportementales voire médicamenteuses est essentiel pour aider l’animal à retrouver un équilibre de vie et à se sentir bien dans ses pattes. 

Mon chien semble malheureux : Quand consulter le vétérinaire ?

Tout dépend bien évidemment de la gravité de la situation. Nombreux sont les évènements qui peuvent perturber le quotidien de votre animal de compagnie et entraîner un mal-être qui va se manifester de différentes façons dans son comportement : déménagement, arrivée d’un bébé dans le foyer, décès d’un congénère, reprise du travail du maître, douleurs chroniques …. 

Dans le cas où l’appétit de votre chien n’est pas perturbé et qu’il apparaît en “bonne santé”, commencez par analyser la situation et voir si vous pouvez identifier un élément déclencheur. Cela vous aidera à adapter l’environnement de votre animal pour qu’il vive mieux ce changement. 

Vous pouvez tout à fait utiliser des solutions naturelles pour lutter contre le stress et l’anxiété ressentie par votre chien : collier ou diffuseur de phéromones apaisantes, compléments alimentaires, phytothérapie … 

Parfois, malgré tous vos efforts la situation ne change pas et votre chien a toujours l’air malheureux. Une visite chez le vétérinaire dans un premier temps puis un comportementaliste ou un éducateur peut-être d’un grand secours. 

Si l’état de santé de votre chien semble altéré ne tentez pas de “remèdes maison” et consultez au plus votre vétérinaire traitant. Soignez son animal fait partie des façons d’assurer son bien-être ! Vous lui permettez ainsi d’être de nouveau en bonne santé et vous éliminez douleur, nausée, anxiété … qui étaient responsables de son mal-être. 

Astuces pour rendre vos chiens heureux !

Vous ne pourrez bien évidemment pas empêcher votre chien de tomber malade, ni figer votre mode de vie pendant les 15 prochaines années. Néanmoins, certaines choses favorisent le bien-être émotionnel et physique de votre animal de compagnie. Voici quelques astuces pour l’aider à retrouver le sourire quand il semble malheureux ou justement pour l’aider à garder la pêche en toutes circonstances. 

  1. Donner à votre chien une alimentation de qualité, bien équilibrée, dans les bonnes quantités. L’alimentation joue un rôle crucial dans la santé de votre animal de compagnie (et donc son bien-être) donc choisissez bien. Besoin d’aide ? Demandez conseil à votre vétérinaire, il est le mieux placer pour vous aider à trouver ce qui convient le mieux à votre chien. Attention, pensez à faire bien une transition alimentaire sur 7-10 jours minimum si vous souhaitez changer son alimentation pour éviter tout désordre digestif qui pourrait nuire à sa santé. 
  1. Consacrez chaque jour du temps à votre chien : promenade, temps de jeux, caresses, distributions de friandises … Vous êtes responsables de votre animal et de ce qu’il peut vivre ou faire dans son quotidien. Vous êtes donc les principaux acteurs de son bien-être et de son bonheur. En plus, passer du temps avec chien est la meilleure façon de renforcer le lien qui existe entre vous. Etant un animal sociable, votre chien ne peut qu’être malheureux sans interactions. 
  1. Le chien est un animal sociable alors s’il vit seul, essayez de lui faire rencontrer régulièrement d’autres chiens pour jouer, se dépenser, communiquer. Cela peut-être au cours de vos balades journalières. Mais vous pouvez aussi trouver près de chez vous des cours d’éducation canine ou des groupes de promenades canines par exemple. Un chien bien sociabilisé à son espèce c’est un chien bien dans ses pattes et dans sa tête. 
  1. Jeux d’occupation en journée. Les chiens sont des animaux très intelligents qui ont besoin d’être stimulés intellectuellement pour se sentir bien. C’est aussi une excellente façon de lutter contre l’ennui et le stress lorsque vous êtes absents. Il existe sur le marché de nombreux jouets dits d’intelligence dans lesquels vous pouvez cacher des croquettes ou des friandises. En plus, ils aident vos animaux à manger doucement et à se sentir plus rassasiés, ce qui n’est pas plus mal pour se sentir bien dans la journée. 
  1. Installez-lui un coin couchage bien confortable et rien qu’à lui à la maison : panier, coussin, tapis … Le confort est primordial pour bien dormir et éviter les douleurs. Prévenez bien les enfants, quand le chien est dans son panier, on le laisse tranquille ! Cette zone neutre doit permettre à votre chien de recharger ses batteries sans être dérangé. 
  1. Au moins une visite annuelle de bonne santé chez le vétérinaire. Le bien-être de votre chien passe aussi par sa santé. Votre vétérinaire est alors votre meilleur interlocuteur pour vérifier l’état de santé de votre animal, dépister certains problèmes et dialoguer avec vous en cas de soucis de comportement à la maison. Je vous l’assure, votre vétérinaire veut que votre chien reste en bonne santé ! 

Il y a bien évidemment bien d’autres choses à faire pour remonter le moral de son chien malheureux mais voici déjà des pistes sur lesquelles travailler. 

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.