Le danger des chenilles processionnaires !

Méconnues de nombreux propriétaires de chiens et de chats, les chenilles processionnaires du pin représentent un véritable danger pour l’animal et l’humain qui les approchent. Découvrez ici les risques liés à ce contact et les traitements proposés mais surtout, plus important pour votre animal de compagnie, comment les éviter !

 

(Rappel : Le contenu de cet article comme celui des autres sujets traités sur Conseils Véto est déposé et protégé par le droit d’auteur. Toute copie partielle ou totale de celui-ci est interdit.  Pour en savoir plus sur les modalités de partage de l’information que Conseils Véto vous offre  cliquez ici.)

Que sont les chenilles processionnaires du pin?

Leur petit nom français est exactement : chenilles processionnaires du pin. En latin ce sera plutôt Thaumetopoea pityocampa pour les intimes.

Le « pin » est lié à l’arbre dans lequel les oeufs sont pondus. En effet, les chenilles sont des larves de papillons et sortent donc d’un oeuf. Le papillon responsable de cette descendance a  choisi le pin, dont les aiguilles permettront de nourrir les chenilles, pour pondre.

Le mot ‘processionnaire » provient de la caractéristique amusante de ces chenilles qui, lorsqu’elles quittent leur arbre pour muer et se transformer en papillon, se déplacent en ligne, « tête à cul », les unes derrières les autres pour rejoindre un sol meuble où elles vont s’enterrer et se transformer. La comparaison est faite avec les procession religieuses où les croyants se suivent les uns derrière les autres. C’est la chenille de tête qui mène la marche pour toutes les autres car ces chenilles sont aveugles.

chenilles processionnaires du pin chiens chats
Chenilles processionnaires du pin ayant quitté le nid et représentant un danger pour les chiens et les chats

Voici les stades vécus par cet insecte :

– Accouplement des papillons l’été (juin-septembre) et ponte des oeufs sur un pin avant de mourir.
– Développement progressif des larves en 5 stades jusqu’au printemps dans un cocon de protection en soie dont elles sortent pour manger la nuit.
– Au printemps, descente en procession du pin pour trouver un bout de terre ensoleillé et s’y enterrer.
– Transformation en papillon et éclosion qui peut se faire plusieurs mois à plusieurs années après l’enfouissement.
– Le cycle recommence.

 

Le danger des chenilles pour le chien et le chat

Présentées comme ceci, les chenilles processionnaires du pin paraissent inoffensives et même amusantes par leur mode de déplacement.

Le souci majeur, pourtant, est que ces chenilles portent une arme de défense redoutable contenue dans leurs poils urticants extrêmement venimeux. Il ne s’agit pas des longues soies sans danger que l’ont voit à l’oeil nu à leur surface mais de tout petits poils qui se détachent facilement et dont le contact avec la peau et les muqueuses est très violent.

Elles les libèrent par frottement dans leur nid de soie perché dans les pins mais aussi et surtout au contact d’un ennemi potentiel.

Notre bon ami un peu balourd que j’ai nommé « le chien » se fait, d’ailleurs, nettement plus piéger que notre ami « le chat » qui préfère rester à l’écart de ces chenilles. Le chien a tendance à jouer avec la file de chenilles, porté par sa curiosité naïve.

 

Chenilles processionnaires du pin : symptômes

Une fois en contact avec la peau (pattes, corps, museau) ou les muqueuses (babines, langue, yeux) les poils urticants déclenchent une réaction d’irritation violente et une réaction de type allergique.

L’inflammation est vive entraînant brûlure, rougeur, oedème  et douleur . L’animal piégé cherche à se lécher et répand les poils sur sa langue qui subit le même sort ! On constate, dans ce cas, une très forte salivation et l’animal frotte sa gueule avec les pattes en signe de gêne importante.

Les deux plus gros dangers sont alors :

– le choc allergique appelé choc anaphylactique : une réaction allergique si violente qu’elle peut gêner la respiration et tuer l’animal.
– la nécrose de la langue : l’inflammation et l’infection qui suit attaquent la langue et la détruisent obligeant souvent le vétérinaire à en enlever un morceau voire à euthanasier le chien ou le chat concerné qui ne peut, alors, plus se nourrir.

chenilles processionnaires langue chien
Langue nécrosée de chien après contact avec des chenilles processionnaires du Pin

L’homme doit également être vigilant car le danger de ces poils urticants le concerne de la même façon. On constate, chez les personnes en contact avec les nids (jeu, élimination, proximité immédiate et au vent), des brûlures sur la peau ou dans les yeux qui nécessitent, impérativement, la consultation d’un médecin d’urgence.

 

Chenilles processionnaires et traitement

Il n’y a pas de véritable traitement ou d’antidote. Il faut amener votre chien ou votre chat chez le vétérinaire traitant au plus vite! C’est une urgence !

Lui seul pourra réaliser le nettoyage approprié de la zone, donner des anti-inflammatoires, des anti-histaminiques, des antidouleurs et des antibiotiques.

Ne vous risquez pas à nettoyer la gueule ou la peau de votre animal sans gants ou protections car les poils restent actifs si vous les touchez !

Le vétérinaire réalisera un suivi qui permettra de juger l’évolution des plaies, notamment au niveau de la langue qu’il peut être amené à réduire par chirurgie : le but étant de limiter l’extension de la nécrose et donc, la destruction de la langue  sans laquelle l’animal ne peut continuer de vivre.

La prévention est la seule arme efficace contre les chenilles processionnaires :

La période critique est le printemps ! Ce sera plus ou moins tôt suivant la région et l’altitude.
– On ne trouve pas les chenilles processionnaires uniquement dans le sud de la France. Il y en a plus au Nord (la région parisienne est désormais concernée) et dans des pays comme l’Espagne, le Portugal, l’Italie … D’autres espèces existent ailleurs dans le monde comme au Maroc avec la processionnaire du cèdre.
– Grâce aux photos de cet article vous pouvez reconnaître les nids et les processions de chenilles : Eloignez vous et votre animal de ces zones !
– Ne cherchez pas à détruire vous même, ni à jouer avec les branches porteuses de nids! les risques de brûlures graves sont grands.
Prévenez votre mairie lorsque vous trouvez une zone infestée. Certaines communes ont des plan de gestion liés à ces chenilles.
Ne vous risquez pas dans les bois infesté par jour de vent. Les poils urticants peuvent être emportés dans l’air ambiant.
Ne tondez pas directement après le passage des chenilles car vous risquez de faire voler les poils et de contaminer votre panier de ramassage.
Arrosez bien la zone de passage après la procession des chenilles afin de chasser les poils.

chenilles processionnaires du pin
Nid de chenilles processionnaires dans un pin

Avec le réchauffement climatique, la zone de présence des chenilles processionnaires du pin, en France, augmente chaque année. On les retrouve déjà en région parisienne et elles remontent dans les massifs montagneux.
Des épisodes de processions débutent même en novembre sur la côte atlantique.
La France n’est pas le seul pays concerné comme nous l’évoquions ci-dessus.Même si votre région de vie (en France ou ailleurs) n’est pas directement concernée, il est indispensable de connaître ce problème car vous pourriez y être confronté en déplacement ou voyage et faire courir un risque grave à votre animal.


chenilles processionnaires du pin france

.

Ecopiège® : LA solution contre les chenilles processionnaires

Comme nous venons de le voir, la prévention est la meilleure démarche à mettre en oeuvre contre ces chenilles processionnaires du pin (ou d’autres espèces selon les pays).

Si je vous présente cette solution contre les chenilles processionnaires, c’est que j’ai personnellement trouvé ce système GENIAL !
Il a d’ailleurs été crée par une personne dont le chien a été victime des chenilles processionnaires et qui a donc voulu apporter une solution aux autres propriétaires d’animaux de compagnie.

chenilles processionnaires du pin piège écopiège
Ecopiège® : LE piège contre les chenilles processionnaires du pin

 

Ce système astucieux se place autour du tronc des arbres contenant des nids et permet de collecter les chenilles sans que celle-ci touchent le sol !
Le tout est disposé à une hauteur suffisante pour qu’aucun animal terrestre ou enfant ne touche les bestioles.

L‘Ecopiège® créé et vendu par  la mésange verte présente les avantages suivants :

– C’est un piège contre la chenille processionnaire du pin efficace à plus de 97 % (objectivé par des études INRA) : ce qui est très probant.
– C’est un piège assurant une excellente sécurité pour vous, vos enfants et vos animaux car les chenilles ne touchent plus le sol et sont donc inaccessibles.
– Ce piège vous évite de grimper pour couper les branches contaminées (échenillage) et prendre le risque de vous blesser. Il se dépose à bonne hauteur sur le tronc de l’arbre.
– Ce système de protection assure la destruction des chenilles au stade chrysalides sans impact environnemental. Les prédateurs peuvent d’ailleurs toujours  » se servir » dans le piège.
– LEcopiège® est totalement écologique comme son nom l’indique. Aucun produit phytosanitaire ou attractif des chenilles n’est nécessaire.
– Il est par ailleurs économique car réutilisable chaque année.

Ce que j’aime, par ailleurs, c’est le degré d’implication des fondateurs de cette entreprise. Concernés par le problème des chenilles et ultra spécialisés, l’accompagnement est vraiment à la hauteur pour vous assurer la réussite dans la lutte contre les chenilles dans votre jardin ou votre environnement direct.

bouton ecopiege

Le site de La mésange verte propose des articles et informations, des vidéos claires sur le sujet mais surtout propose à toute personne intéressée par son piège un standard téléphonique.
Le contact direct avec des spécialistes vous permettra de vous rassurer et de vous former au mieux à l’usage de ce piège pour une protection maximale.

chenilles processionnaires du pin piège
Chenilles processionnaires du pin piégées dans l’Ecopiège®

 

J’espère que cet article vous permettra d’éviter le problème dramatique des chenilles processionnaires du pin avec votre chien ou votre chat ou de réagir de façon adaptée à ce danger si vous y êtes confronté.

~~~

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

Le danger des chenilles processionnaires !
269 votes, 4.57 avg. rating (91% score)

Vous pouvez apporter votre témoignage et expérience dans les commentaires ci-dessous afin de sensibiliser les autres propriétaires au danger des chenilles processionnaires chez le chien et le chat ou tout simplement donner votre impression sur cet article.

Informez à votre tour vos amis et vos proches ayant des chiens ou des chats ! Cela leur rendra sûrement service et permettra de protéger leur(s) compagnon(s). Il suffit pour cela de partager via vos réseaux sociaux le lien vers cet article  ou de leur envoyer ce même lien par mail.

Recevez aussi gratuitement (2 à 4 fois par mois) les derniers articles et conseils utiles à votre animal grâce à la newsletter :  Inscription via le formulaire de la barre latérale.
Cliquez sur « j’aime »
dans le module Facebook à droite de cette page pour rejoindre ainsi la communauté Conseils Véto.

~~~

Crédit photo : Monique Chartrain, cec-ardon.ch, Ministère de l’agriculture

 

 

Commentaires

lavenir rémy
Répondre

bonjour
j’ai plusieurs nids dans un parc dans des grands pins derrière ma maison et depuis plusieurs années je souffre des yeux et un peu du nez .
mes yeux me grattent et une substance blanchâtre reviens tout le temps cela fait comme une conjonctivite .
donc je voulais savoir si cela pouvais provenir de la proximité des nids de chenille ?
et si c’est le cas existe-t-il un traitement ?
merci.

Dr E. Trénel

Bonjour,

Si votre souci apparaît toute l’année, il y a peu de probabilités que cela vienne des chenilles.
Avec le printemps beaucoup de phénomènes allergiques réapparaissent et peuevent provoquer ce type de manifestations.
Cependant, n’étant pas médecin, je vous invite à faire le point avec votre médecin traitant qui pourra, selon nécessité, vous envoyer vers un allergologue.
Bien cordialement

Marthe
Répondre

Bonjour,
J habite le département de la Loire et ici malheureusement nous souffrons de ce fléau. Nous sommes très vigilants et brûlons systématiquement les chenilles. Nous avons appris très récemment le danger face à ces chenilles.

Dr E. Trénel

Bonjour,

La Loire comme beaucoup d’autres départements est effectivement bien envahie à l’exception des hauteurs du Pilat encore préservées.
Agir est le mieux qu’on puisse faire pour limiter l’extension de ces chenilles dangereuses.
Bien cordialement

Mayabelle
Répondre

Bonjour, j’ai assisté à une procession de chenilles hier dans mon jardin, lorsque mon chat est arrivé, s’est mis à jouer avec et en a même mangé une ! Je n’ai su les dangers pour lui qu’après ! j’ai même fait venir mes poules vers les chenilles, pensant quelles en étaient friandes, elles les ont contournées !
Je me suis inquiétée pour mon chat qui n’est pas rentré de la nuit mais qui ce matin est venu normalement manger ses croquettes. Dois-je l’emmener chez le vétérinaire tout de même ?
Pour me débarrasser des chenilles, j’ai posé sur elles du journal enflammé. ça a plutôt bien fonctionné.
Je pense qu’il en reste encore à éclore, j’ai vu trois nids dans mon pin, mais c’est trop haut pour agir !
merci de vos conseils

Dr E. Trénel

Bonjour,

Votre commentaire était passé de côté et je n’y ai donc pas répondu plutôt. Veuillez m’en excuser.
J’espère que votre chat n’a pas eu de complications.

Cependant et pour toute autre personne à qui cela arriverait, il vaut mieux surveiller l’animal autant que possible et au moindre signe courir chez le vétérinaire dont les conseils ou les soins pourront épargner votre animal.
Bien cordialement

Eric
Répondre

Bonsoir,

Merci pour les infos et l’ensemble des retours.
Je viens de trouver 3 nids dans mes pins dans le sud des Yvelines…
Je vais contacter la mairie et faire intervenir une société.
Bonne soirée

YONNET
Répondre

En cas d’infestation déjà en cours, faites appel à un professionnel qui viendra faire un traitement au Bacille de Thuringe. C’est une bactérie non nocive pour l’homme ou les animaux mais qui contamine les chenilles processionnaires, les rend malades, les empêchent de manger et donc elles meurent de faim…
Si vous souhaitez vous débarrasser d’un nid, surtout ne le brûlez pas, car avant de mourir, les chenilles auront le temps d’éjecter leurs poils urticants !!! Le mieux est de les ébouillanter avec une casserole d’eau bouillante additionnée d’huile, l’huile collera leurs poils et donc elles mourront sans envoyer leurs poils sur vous ou vos animaux, ou même les disséminer dans la nature…

Dr E. Trénel

Bonjour et merci pour vos conseils.

Le bacille de Thuringe a également des vertue insecticides biologiques très utilisées en AB.

Pour la destruction des nids, je préfère la méthode par le feu qui brûle également les poils urticants à la méthode de l’eau et l’huile bouillantes qui restent contaminées au sol et que je ne recommande
pas en lien avec le risque de brûlures du manipulateur.

Je renvois à la réponse faite à Austrogot : http://conseils-veto.com/chenilles-processionnaires-chien-traitement/comment-page-3/#comment-7754

« Idéalement il faudrait agir en amont avec des nichoirs à mésanges et des pièges à phéromones pour piéger les papillons responsables l’été.
Ensuite dès qu’on voit des nids en formation, on échenille de suite avant que les chenilles deviennent urticantes. »

Bien cordialement

cognet
Répondre

les communes d’erquy et fréhel sot envahies par les chenilles processionnaires et aucune mesure n’est prise par ses communes pour enrayer ce fléau.

Dr E. Trénel

Bonjour,

Merci pour ce retour et partage d’informations utiles à tous.
Peut être serait il judicieux de sensibiliser la mairie.
Vous pouvez à minima envoyer le lien de l’article ou le référencer dans le journal local ? Qui sait, ça fera peut être réagir vos responsables locaux.
Bonne journée

Mylene
Répondre

Nous avons plein de Chenilles en Normandie dans une commune de
Jullouville les pins.
Nous sommes entrain de mettre de pièges un peu partout, j’espère que cela sera nécessaire pour arrêter ce fleau.

Aurore
Répondre

Bonjour mon chien a touché une de ces chenilles il y a quelques années. Heureusement il était jeune et en bonne santé et le veto venait de m’informer des symptômes. C’est très impressionnant sa langue avait triplé de volume,j’ai foncé immédiatement chez le vétérinaire de garde qui a utilisé le protocole contre ces chenilles. Après une nuit passée chez le vétérinaire il n’a eu aucune séquelles. Mais il faut agir vite,dans les 20 mn!

Dr E. Trénel

Bonjour Aurore,

Merci pour ce retour d’informations.
Vous avez eu beaucoup de chance et, comme vous le dites, il faut effectivement réagir vite !
Bien cordialement

Toscan21
Répondre

Bonjour !
Pour information, il y a aussi des chenilles processionnaires en Côte d’Or…

Dr E. Trénel

Merci beaucoup pour ce partage d’informations.
Bonne journée

Alystelle
Répondre

Bonjour,
Ici chaque année nous enlevons les nids ou détruisons les files de chenilles processionnaires sans protections particulières, et tout se passe sans difficultés, ni problèmes, on ne les touche pas à mains nues mais pas plus, mais je suis contente d’apprendre ici le système de fonctionnement de leur poison et les conseils pour nos animaux.
Par contre pour le piège je ne me risquerai pas à l’utiliser. En effet, il se place autour de l’arbre et les chats montent aux arbres et mettront à coup sûr les.pattes dedans, voir pire, les plus jeunes pourraient essayer de jouer avec… Donc non surtout pas ce piège pour les propriétaires de chats !
Bonne journée

Dr E. Trénel

Bonjour et merci pour votre retour positif sur l’article.

Le danger existe quand il y a du vent notamment car les poils urticants volent et peuvent vous atterrir dans les yeux. c’est pour cela que les entreprises spécialisées mettent gants et lunettes de protection.
Le point intéressant est que vous êtes sensibilisée et agissez contre cette invasion à votre niveau.
Comme indiqué par Soso un peu plus haut, pour les chats il ya moins de risques à mettre les pièges qu’à laisser les chenilles passer au sol car leur procession peut être assez longue.
Beaucoup de propriétaires de chats utilisent les pièges sans souci. Cela étant tout est possible avec les chats… 😉
Bonne journée

austrogot
Répondre

bonjour,
que fait-on des chenilles une fois enfermées dans l’écopiège ?

Soso

Bonjour Austrogot,
On les laisse dedans. Une fois coincées là, elles ne peuvent plus se transformer et meurent. L’avantage, chez un particulier, est que si elles ne se transforment pas en papillons ells ne refont pas de nids et on en est vite débarrassés. Ce piège est vraiment super, et mes chats n’y ont jamais mis une patte 🙂 Il faut juste le mettre assez haut sur un tronc sans trop de branches et les chats n’y grimperons pas.

Dr E. Trénel

Bonjour Austrogot, Bonjour Soso,

Merci pour votre partage d’expérience Soso.
Ces pièges sont effectivement très efficaces et ingénieux !

Afin de vous répondre au mieux, j’ai pris un peu de temps afin d’interroger personnellement les créateurs de l’Ecopiège®.
La recommandation est d’attendre 30 jours après les dernières processions avant de détruire par incinération le sac et son contenu sans l’ouvrir.
Vous pouvez alors emballer ce sac dans un second et le mettre à la poubelle pour une destruction à l’incinérateur des ordures ménagères avec vos déchets communs.

J’insiste sur le fait qu’il ne faut pas ouvrir le sac. L’année suivante on remet un nouveau sac pour réamorcer le piège.

Généralement la destruction du sac intervient (si on a pas vu les dernières processions) :
Fin mai pour le NORD de la France et les zones montagneuses
Fin avril pour le SUD
Ces variations sont directement liées aux variations de températues entre ces régions.
Rien ne vous empêche d’attendre un peu plus par sécurité mais on détruira quoiqu’il en soit les sacs pour éviter l’éclosion des cocons et la sortie des papillons par l’orifice d’entrée des chenilles.

Concernant l’échenillage des cocons (couper les branches avec nids) seule l’incinération est efficace, la noyade réalisable mais sujette à caution concernant la contamination de l’eau (dangereux).

Idéalement il faudrait agir en amont avec des nichoirs à mésanges et des pièges à phéromones pour piéger les papillons responsables l’été.
Ensuite dès qu’on voit des nids en formation, on échenille de suite avant que les chenilles deviennent urticantes.

En espérant que ces réponses vous satisfassent.
Bien cordialement

bibicaro
Répondre

Bonjour,
Ces chenilles font-elles exclusivement leur nid sur les pins ou sur n’importe quel arbre ?
Merci
Cordialement

Dr E. Trénel

Bonjour Bibicaro,

Ces types de chenilles font leur nid préférentiellement dans les Pins chez nous en France mais il existe une autre famille de processionnaires dites « du chêne » qui pullulent
dans les chênes mais plutôt en Europe Centrale, en Italie et en Espagne.
Avez le réchauffement du climat ces dernières années, il y a fort à parier qu’elles s’étendront également comme le font les processionnaires du Pin qui remontent plein Nord !
Cordialement

Marithé
Répondre

Bonjour,

,je viens de prendre connaissance du problème des chenilles processionnaires et je suis effrayee des dangers qu’elles occasionnent.
J’ai un pin immense dans mon terrain et je vais m’empresser d’aller voir si il ne serait pas infesté de ces chenilles. J’ai un chien et deux chats que je souhaite protéger. Votre article est très bien expliqué, je vous remercie pour toutes ces informations. J’avoue être inquiete…..
Cordialement

Dr E. Trénel

Bonjour Marithé,

Je suis très content que cet article ait pu vous sensibiliser et être assez clair pour vous aider à protéger vos animaux.
j’espère que vos compagnons à 4 pattes ne connaîtront jamais ce problème.
Si vous n’avez qu’un pin dans votre jardin ça vaut le coup de le protéger avec un piège.
Bien cordialement,

Delor Jacques
Répondre

Combien de temps faut-il être attentif, l’été y en a t-il encore?

Dr E. Trénel

Bonjour Jacques,
L’été voit généralement la fin des chenilles mais comme ce problème est dépendant des conditions extérieures de températures, il vaut mieux rester prudent car certaines chenilles descendent très tôt (parfois décembre sur des hivers doux dans le Sud Ouest) et parfois tardivement jusqu’en juin voire début juillet suivant les zones (plus au Nord)
Cordialement

Pat Crossley
Répondre

Merci pour cet article. Un autre moyen d’empêcher les chenilles de venir au sol c’est d’enrouler le tronc avec une large bande autocollante à 2 m du sol, les chenilles s’y collent. Mais si le nid tombe… il faut les brûler au sol.

Dr E. Trénel

Bonjour et merci pour votre retour.

Avez vous expérimenté vous même la bande autocollante ? n’y a t il pas un souci de chenilles qui chutent au sol en s’enroulant comme elles le font sur l’adhésif ?
Quant à la manipulation après la chute, toujours bien se protéger le corps (pantalon, gants, lunettes de protection) car les poils urticants volent.
Cordialement

mel
Répondre

merci pour cet article tres interressant j’ai emmener ma chienne d’un an ce jour chez le veto a cause des chenilles !! traitemtement pour 10jours encors!!

Dr E. Trénel

Merci pour votre message Mel,

Dommage que vous n’ayez pas pu profiter de l’article avant l’accident. Partagez le également pour informer vos proches et amis.
Bonne récupération à votre chienne.
Bien cordialement

Céline
Répondre

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant.
Mon chien a, ce matin, eu affaire à ces chenilles.
Le véto nous a dit qu’il fallait attendre 8 jours pour savoir si la langue était touchée.
8 jours qui vont être longs…
Maintenant nous serons plus attentifs…

Cordialement

SANTA Maria

Bonjour

Je vois que votre chien a été touché le 11 mars… Notre chienne en a été victime le 12… Dans quelle région habitez vous??
Votre chien arrive t il à boire et manger??
Merci pour votre réponse.
Cordialement

Dr E. Trénel

Bonjour Maria,

J’espère également que tout est rentré dans l’ordre pour votre chien.
On a pas fini d’être ennuyés par ces chenilles qui prolifèrent.
Cordialement

Dr E. Trénel

Merci pour votre message Céline,

J’espère que votre chien n’a pas eu de complications et que tout est rentré dans l’ordre. 😉
Il faut effectivement être très prudent(e) avec ces maudites chenilles.
Cordialement

Peyre martine
Répondre

Une fois mortes écrasées au sol, les chenilles sont elles toujours dangereuses?

Dr E. Trénel

Bonjour Martine,

Oui celles-ci sont encore dangereuses car elles portent toujours leurs poils urticants agressifs pour vous et vos animaux. Le mieux serait de pouvoir les brûler sans trop les déplacer.
Bien cordialement

Florence
Répondre

Merci pour cet article très intéressant et donnant de bons conseils.

Dr E. Trénel

Bonjour Florence,

Merci d’avoir pris le temps de faire un retour positif sur cet article lié aux chenilles processionnaires.
Content de voir qu’il vous a été utile.

Ondu53
Répondre

Pas mal d’informations intéressantes au sein de votre article. Dans mon jardin aussi les chenilles processionnaires sont de retour et il est toujours aussi difficile de s’en débarrasser …

Dr E. Trénel

Bonjour,

Oui c’est assez compliqué et la bestiole est dangereuse.
Merci pour votre retour positif.

Françoise
Répondre

Bonjour nous, venons de nous venons de découvrir dans notre jardin 2 chaines de chenilles processionnaire , heureusement nous avons découver assez top que nous en avons et nous avons découvers un technique très éfficaces mettre du gazoil au pied des pins 2jour après environs une quarantaine de chenilles etaient mortes . Merci de nous répondre

Dr E. Trénel

Bonjour,

Je préfère vous recommander l’usage de pièges réutilisables plutôt que de verser du gasoil qui est un polluant peu apprécié par vos arbres et vos animaux.
Tout produit toxique pourrait fonctionner à priori : acide chlorhydrique, DDT, ammoniac mais je doute que polluer votre jardin et votre espace de vie soit un but en soi. 😉

Cordialement

Claudia
Répondre

apres une belle journée pleine d’amour avec mon Jack Russel je l’emmène faire sa balade du soir avant d’aller nous coucher.
Problème :
-dans la cours nous avons trois pins avec les pièges autour du tronc mais avec le vent une des chenilles est tombée droit devant ma porte et mon chien qui l’a vu bien avant moi à commencé à jouer avec mais sa réaction allergique à été super rapide moins de 20s après avoir tenté de la croquer!
Vomissements, gonflement au niveau du cou, du ventre… Ni une ni deux sous la douche pour nettoyer toutes les parties susceptible d’avoir ete en contact, pendant que mon amie trouve un vétérinaire de garde. Une fois trouve et appelé hop dans la voiture.
Aujourd’hui (samedi) mon petit Stitch est avec nous et sans séquelles ! (À continuer de surveiller évidemment)
Pas de secrets il faut réagir vite et faire connaître se fléau partout autour de nous

Dr E. Trénel

Bonjour et merci pour votre témoignage Claudia,

Vous avez tout résumé dans celui-ci : réagir vite et faire connaître. C’est tout l’intérêt de cet article sur les chenilles processionnaires du pin et du matraquage que je fais dessus chaque année.
Ravi de voir que Stitch s’en est bien sorti. 😉

Pierre
Répondre

Bonjour,
Je vis en Espagne (du coté de valencia) et cette année c’est est terrible. Tous mes pins ont été affectés par cette horrible bestiole. Seule solution: la prévention – Cependant quand le mal est fait et que les chenilles quittent l’arbre, j’ai tenté la solution proposée par un agent forestier local: vaporiser dur gasoil sur les processions et groupements au sol. Je peu vous certifier que c’est efficace. Ici pas d’écopiège.

Dr E. Trénel

Bonjour,

Il serait intéressant de faire connaître l’écopiège dans votre région d’autant qu’il se vend en ligne.
Le gasoil fonctionne sûrement mais pour le côté écologique c’est plus compliqué à justifier.

Merci de votre témoignage
Cordialement

karine
Répondre

Le 6 février, petite balade en bord de mer, du coté de Ronce Les Bains : il fait beau, notre jeune terre neuve s’éclate en sautant dans l’eau, courant partout… Bref, une superbe journée… Et puis, sur le retour, la voilà qui repère (bien avant nous) cette lignée de chenilles, y met un coup de dents, de langue, avant qu’on ne la gronde (nous n’avions aucune connaissance du danger réel de ces chenilles), et nous avons continuer cette belle balade. Là, la chienne mange ensuite beaucoup beaucoup d’herbes, lèche le sable… En voiture, peu de temps après, elle a de l’écume sur les babines, salive de façon impressionnante ( robinet ouvert), avec une salive étonnamment chaude, limite brulante. => Vétérinaire de garde , => 40,5° de T°, injection IV de corticoïdes, d’un anti bio… Bref, une prise en charge qui a permis de sauver notre chienne, avec une belle grosse frayeur !! Je vais donc passer mes prochains jours à sensibiliser mes proches, ceux qui ont des animaux, du danger de ces chenilles, à portée de « gueule » de nos animaux et si dangereux !! Merci de cet article, je l’ai partagé sur FB

Dr E. Trénel

Bonjour Karine,

Merci beaucoup pour ce témoignage très utile et clairement représentatif du danger des chenilles pour tous les lecteurs du site Conseils Véto.
Je suis content de constater que votre chien a échappé au pire et s’en remet correctement.
Votre partage est indispensable car, comme vous, de nombreuses personnes ignorent totalement ce danger des chenilles processionnaires.

Merci pour votre témoignage et votre implication.
Cordialement

Sylviane
Répondre

Cela fait 3 années que nous subissons ces bestioles pour l’instant nous coupons les branches et les faisons bruler y a t-il un préventif pour supprimer ce désagrément, nous n’avons pas d’animaux, tous les ans il y a un ou deux nids supplémentaires.Je suis en vendée
Merci de me répondre.Bonne journée

Dr E. Trénel

Bonjour,

Il existe des pièges à phéromones piégeant les papillons avant toute ponte.
Une fois les nids en place, un piège le long du tronc peut être installer pour éviter que les chenilles processionnaires ne descendent et refassent un cycle.
Vous pouvez trouver ces articles sur le site de la mésange verte présent dans l’article.

Lorsque vous coupez les branches (solution utilisée également) pensez à bien vous protéger les yeux (lunettes de jardinage) et la peau (gants, manches longues) car vous risquez d’être agressée par les poils urticants qui volent. On évite d’ailleurs ce type d’élagage, les jours de vents pour les mêmes raisons.

Bien cordialement

dupuis
Répondre

Bonjour mon chien a renifler et lécher ses bestiolles ce lundi matin mon mari a été très réactif et le véto aussi heureusement grosse frayeur mais il a encore une langue bien noire et ne peu pas manger ni boire correctement sauf avec mon aide je prie que tout aille bien pour la suite. ma région orléans mais avec le temps si doux on se s’était pas méfier. alors attention avec vos animaux en cette période. bonne journée a tous.

Dr E. Trénel

Bonjour et merci pour votre témoignage qui servira aussi d’avertissement aux personnes de votre région.

On croise les doigts pour que tout rentre dans l’ordre et que ces chenilles processionnaires n’aient pas fait trop de dégâts à votre chien.

Cordialement

Mondon
Répondre

J’utilise l’écopiège depuis 5 ans, c’est très efficace.

Dr E. Trénel

Merci pour votre retour. Le piège est excellent effectivement !

varnier
Répondre

Bonjour
on m’a rapporté ce cas concernant les processionnaires, de l’intoxication de deux ânesses qui a causé la mort de l’une d’entre elles.L’autre facteur de cette issue fatale a été le temps mis pour découvrir l’animal et lui porter secours.
Existe-t-il tant pour les chevaux que pour les chiens et chats, des traitements de premier secours, injectables ou non, qui peuvent être détenus à la maison et qui permettraient d’attendre l’intervention des secours vétérinaires.
Si oui comment faut-il les conserver et les administrer?
enfin peut-on rincer l’animal à grande eau (en portant une protection)
Merci pour ces renseignements

Dr E. Trénel

Bonjour,

La gestion chez les animaux que vous citez est similaire à celle du chien et du chat car la réaction inflammatoire est la même.
En ce qui concerne les traitements et les questions qui s’y rapportent, je vous invite et vous recommande de vous rapprocher d’un vétérinaire équin qui vous donnera ces indications que je n’ai aps le droit de vous indiquer sur un site internet. Par ailleurs, les médicaments pour chevaux étant différents de ceux des chiens et chats et n’étant pas spécialiste équin, je n’aurais pas forcément les meilleures indications non plus.

Pour ce qui est du rinçage à grandes eaux c’est risqué pour 2 raisons :
– Votre propre contamination est possible ( les protections comme vous l’indiquez sont indispensables mais pas toujours suffisantes)
– Vous risquez, pour l’exemple de la langue, de projeter des poils urticants plus profond vers la bouche. Une anesthésie étant recommandée selon les situations, le vétérinaire sera votre meilleur référent.

En espérant avoir répondu au mieux à votre question.
Cordialement

frossard

le kit de survie proposé par « la mésange verte »:
Apis mellifica 9ch, ledum palustre 9ch, cantharis 9ch; lachesis mutus 9ch, 3 à 5 granules de chaque.
Je n’ai pas encore expérimenté, mais je vais me procurer ce cocktail à la pharmacie afin de l’avoir sous la main. J’ai une chienne et deux chats. Un de mes chats est mort il y a deux ans en quelques heures, une nuit, d’un œdème de la langue. Je l’ai caressé le soir avant de me coucher, je l’ai retrouvé mort étouffé le lendemain.
Je viens de commander 3 éco-pièges, c’est un investissement et loin d’être suffisant ( j’ai une allée de 20 pins parasol). Mais je compléterai par des pièges à phéromones
un peu plus tard.

Dr E. Trénel

Bonjour et merci pour votre témoignage et retour d’expérience utile à tous.

Les chenilles processionnaires sont vraiment envahissantes et la lutte écologique via les pièges évoqués reste une solution de choix.
Comme vous l’avez, malheureusement vécu, et bien que l’animal soit plus vigilant que le chien, les chats sont également concernés t en danger avec ces satanées chenilles !

Bonne chasse et le meilleur à vos poilus. 😉

Danie
Répondre

Bonjour,

Mois de Mars : les cheniiles processionnaires sont très très présentes dans notre région (Hérault – lodève)
Notre petite chienne a été soignée hier en urgence, après une jolie balade … nous n’avons pas été assez réactifs quand nous avons vu ces multiples lignes de chenilles processionnaires sur le chemin : IL FALLAIT FAIRE DEMI-TOUR !
Mille merci au vétérinaire de garde (à 50 kms) qui l’a sauvée, il nous fallait faire vite… ouf elle va mieux ce matin suis heureuse

Dr E. Trénel

Bonjour Danie,

Merci pour ce témoignage et la précision géographique qui en mettra d’autres en garde.
Ravi de voir que les choses s’arrangent pour votre petite chienne. 😉

Cordialement

bronowskaTess
Répondre

Bon à savoir! Merci

Dr E. Trénel

De rien Tess 😉

Chantal BOURJOT
Répondre

Merci pour tous ces renseignements… que j’aurai dû lire avant ! mon gros matou Eden vient de faire l’expérience de ces sales petites bêtes…
je pense qu’il à « marcher dessus » car l’atteinte se situe au niveau des pattes et bien sur de la bouche car il a lécher ! inflammation de la babine (on aurait dit qu’il avait une chique !) de la langue (toute gondolée avec des points blanc et gonflée) et des pattes arrières, fièvre (39°5)… heureusement que je m’en suis aperçu assez vite à cause de l’hyper salivation, l’apathie et la perte d’appétit, lui qui est castré et un gros gourmand ! le vétérinaire a bien nettoyé tout ça, injecter anti histaminique, anti douleur, antibiotique, cortisone… le traitement antibiotique doit se prolonger pendant 10 jours, celui de la cortisone pendant 7 jours. cela fait quatre jours, et je pense que le cap du « sauvetage » de sa langue est acquis. elle a retrouvée sa belle couleur rose et il n’y a plus d’inflammation. sa babine est dégonflée aussi mais reste une trace d’irritation que je continue de désinfecter tous les jours. ses papattes sont dégonflées aussi et il « remarche » normalement. et la fièvre avait disparue en deux jours. il a retrouver son bel appétit !
ces sales bêtes sont perchées au somment de deux grands pins dans le jardin du voisin… qui n’a pas l’air de se soucier des dégâts que cela peut faire. il y a au moins une dizaine de cocon. Peut on l’obliger à détruire ces nids ? maintenant je ne peux pas cloitrer mes deux chats parce qu’il ne fait rien !
J’espère seulement qu’Eden aura retenu la leçon !!! et que ma minette ne va pas y toucher .
voilà pour mon expérience de ces chenilles processionnaires . Alors avis à tous : attention à vos compagnons !
je vous tiendrait au courant de la guérison de mon matou
Bonne soirée à tous

Dr E. Trénel

Bonjour Chantal,

Merci pour ce témoignage et ce retour d’expérience qui semble s’orienter vers une fin chanceuse et heureuse.
Votre récit permettra de faire comprendre les risques aux lecteurs de l’article.

Bonne journée à vous et n’hésitez pas à poster l’évolution. 😉

Laisser un commentaire

Nom*

Adresse mail valide* (non publié)

Votre site web