La cataracte du chien et du chat: maladie, opération, coût


Entraînant de gros soucis de vision, la cataracte du chien ou du chat est un phénomène inquiétant pour tout propriétaire. Chez le chien comme chez le chat, cette pathologie oculaire entraîne souvent une baisse du confort de vie de l’animal ainsi que des complications gênantes voire douloureuses. Savoir identifier le problème et comment réagir devient donc essentiel pour traiter au mieux la cataracte de votre animal. Lisez cet article qui aborde les causes, les symptômes, les traitements et les prix de cette affection pouvant toucher les yeux du chat ou du chien en seulement quelques jours ou semaines !

C’est quoi la cataracte ?

La cataracte est une affection oculaire relativement fréquente chez l’homme mais aussi chez le chien et le chat.

Il s’agit d’une atteinte d’une structure présente à l’intérieur de l’œil : le cristallin.
Le cristallin est une lentille qui fait converger les rayons de lumière en direction de la rétine (« capteur d’images » tapissant le fond de l’œil). Elle correspond à l’organe sensible de la vision.

En cas de cataracte, le cristallin perd sa transparence. La rétine ne reçoit alors plus les rayons lumineux et la vision est altérée.

En l’absence de soin, cette affection peut donc entrainer une perte de vision partielle voire totale chez votre chien ou chat.
Une prise en charge précoce est ainsi primordiale pour éviter une cécité (perte de vue) irréversible.

cataracte chien
Cataracte bilatérale chez un chien. Notez l’opacité complète des cristallins.

Cataracte du chien ou du chat : symptômes et complications

Vous pouvez suspecter une cataracte chez votre chien et votre chat en examinant attentivement ses yeux.

En début d’évolution, un reflet de couleur blanche plus ou moins bleutée au centre de l’œil est présent.
L’animal n’est alors pas trop gêné et voit correctement.

Il peut d’ailleurs y avoir confusion chez l’animal âgé (chien surtout) avec le vieillissement normal du cristallin (appelé aussi sénescence ou fibrose cristallinienne).
Dans ce cas l’aspect plus bleuté et flou de l’oeil n’empêche pas la vision et la lumière passe encore à travers le cristallin.
Vous comprendrez l’importance d’en parler avec votre vétérinaire qui vous aidera à faire la différence et pourra, le plus souvent, vous rassurer.

sclerose fibrose cristallin chien chat cataracte
Le vieillissement du cristallin peut se traduire par une sclérose cristallinienne. La différence d’opacité avec la cataracte est nette. La lumière passe encore !

Par la suite, le cristallin s’opacifie progressivement. A des stades très avancés, il peut devenir complètement opaque et blanc et entrainer une cécité complète.
Le changement de comportement de votre animal peut dans ce cas changer et vous alerter :

Le chat ou le chien peut se cogner contre des objets lorsqu’il se déplace.
Une manifestation agressive de l’animal est possible dans certaines situations. En effet, il peut manifester une réaction de défense lorsqu’une personne s’approche de lui car il ne la distingue pas correctement.
Il faut alors rassurer son animal quand on l’approche et prévenir l’entourage pour éviter tout incident!

Des complications peuvent être associées à la cataracte chez le chien comme chez le chat :

Un glaucome : cette affection apparaît suite à une élévation importante de la pression à l’intérieur de l’œil.
Une uvéite : il s’agit d’une inflammation de l’uvée (membrane située à l’intérieur de l’œil).
Une luxation du cristallin : le cristallin se renverse en avant ou en arrière à l’intérieur de l’œil.

Ces complications peuvent compromettre davantage la vision de votre compagnon.

IMPORTANT : La cataracte est une pathologie nécessitant une consultation vétérinaire pour établir un diagnostic et mettre en place un traitement adapté dans les meilleurs délais !

Les causes de cataracte chez le chat et le chien

Il existe plusieurs causes à l’origine de la cataracte chez nos compagnons domestiques. Il peut s’agir d’une cataracte :

Sénile (chez nos p’tits vieux)
Elle touche les chats âgés d’environ 12 ans et les chiens de 8 ans et plus. Elle est cependant assez rare chez les félins.
Dans ce cas, l’affection est associée au vieillissement du cristallin. L’évolution est progressive en quelques mois voire quelques années. L’atteinte est bilatérale autrement dit les 2 yeux sont touchés.

Héréditaire :  (cause la plus fréquente de cataracte chez le chien).
Elle ne se manifeste pas dès la naissance mais principalement chez des jeunes animaux. L’atteinte peut être différente pour chaque œil avec parfois un cristallin plus atteint que l’autre.
Il existe également une prédisposition de l’affection pour certaines races principalement de chiens. En effet, les Beagles, Labradors, Huskys, Bobtails, Cockers, Epagneuls Breton et les Caniches sont plus à même de développer une cataracte.
Mais attention, nous parlons dans ce cas de races plus sensibles pour cette affection. Rassurez-vous, si vous avez un chien d’une des races citées précédemment, celui-ci ne développera pas systématiquement une cataracte!
Soyez néanmoins plus vigilant(e) avec votre animal.

Secondaire à un diabète
Les 2 yeux sont alors atteints et l’évolution de la cataracte peut être très brève (en quelques jours) et à l’origine d’une uvéite.

Congénitale
L’affection est associée à une anomalie qui a lieu au cours du développement de l’embryon. L’animal présente alors une cataracte dès la naissance.

A la suite d’un traumatisme de l’œil.

Secondaire à une inflammation des structures internes de l’œil (uvéite).
Ce cas de figure est plus fréquent chez le chat.

Cataracte du chien ou du chat : traitements

Gestion médicale de la cataracte

Des traitements médicamenteux pour soigner la cataracte existent. Ils contribuent à retarder la dégradation du cristallin mais leur efficacité est variable.
Dans tous les cas, ils ne permettent pas de guérison. Ils sont souvent utilisés dans les stades les moins avancés, lors de cataracte sénile ou à défaut de chirurgie.
Ils se présentent sous formes de comprimés ou de collyres.

Chirurgie de la cataracte chez un chien ou  un chat

La chirurgie reste le meilleur moyen de traiter la cataracte du chien ou du chat.
Elle est pratiquée par des vétérinaires spécialisés en ophtalmologie. Cette intervention permet à votre compagnon de retrouver une bonne vision rapidement même en cas d’évolution sévère.

Il s’agit d’une chirurgie ambulatoire (sortie de l’animal le jour même de l’intervention) réalisée sous anesthésie générale.
Vous déposez votre animal le matin à la clinique et vous pouvez le récupérer en fin de journée la plupart du temps (en dehors de toute complication ou nécessité propre à votre animal).
L’acte chirurgical est réputé pour être peu douloureux car le cristallin est une structure anatomique peu innervée (avec peu de nerfs).

Avant la chirurgie

Le vétérinaire réalise un bilan pré-opératoire pour évaluer le risque lié à l’anesthésie et juger si votre chien ou votre chat peut être opéré.

Celui-ci comprendra très certainement :

Un examen clinique complet de votre animal.
Un examen ophtalmologique complet des 2 yeux.
Une possible prise de sang pour s’assurer du bon fonctionnement de certains organes et limiter ainsi les risques liés à l’anesthésie.

IMPORTANT à Comprendre : Lors de l’examen ophtalmologique, le vétérinaire vérifie si les structures de l’œil fonctionnent correctement.
Plus particulièrement, il « testera » le fonctionnement de la rétine de votre chien ou de votre chat. Un examen électrorétinographique et une échographie de l’œil sont ainsi pratiqués.
En effet, si la rétine, qui permet de « capter les images » ne fonctionne plus, la chirurgie, à moins d’autres raisons liées au confort, ne servira à rien en ce qui concerne la récupération visuelle !

Déroulement de l’intervention

La technique chirurgicale la plus utilisée actuellement est la phaco-émulsification.
Au cours de l’intervention, le chirurgien fractionne le cristallin opacifié par l’utilisation d’ultrasons, les fragments sont ensuite aspirés. Puis, le vétérinaire injecte, dans certains cas, à la place du cristallin un implant artificiel. Les rayons de lumière peuvent ainsi atteindre la rétine.
Le chirurgien jugera si un implant est nécessaire. Ce dernier permet à l’animal de retrouver une vue parfaite mais peut être contre-indiqué dans certains cas.
Le vétérinaire ne vous proposera pas systématiquement la mise en place d’une lentille artificielle pour votre animal.

Avec cette technique, l’incision chirurgicale est très réduite (quelques millimètres) par rapport aux anciennes techniques pratiquées. Le geste opératoire est ainsi plus rapide et la cicatrice plus petite.
Le chirurgien peut ainsi opérer les 2 yeux en une fois et la durée d’intervention reste comprise entre vingt et trente minutes par œil.

cataracte chien chat opération
L’opération de la cataracte chez le chien ou le chat se réalise grâce à un microscope chirurgical.

 

cataracte chien chat traitement coût
La phacoemulsification (destruction et aspiration du cristallin) permet de dégager la vue du chien ou du chat.         

Après la chirurgie

L’animal doit porter une collerette tout au long de la journée et même la nuit pendant minimum 1 semaine. Elle est normalement assez bien tolérée par nos compagnons domestiques.
A ne pas négliger car il est impératif que votre chien ou votre chat ne puisse pas gratter l’œil ou les yeux opéré(s).

Des collyres à base d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires seront à instiller pendant environ 2 mois.
Un collyre à base d’atropine peut également être prescrit par le vétérinaire pendant 7 jours et des médicaments anti-inflammatoires par voie orale pendant quelques jours.
Le vétérinaire vous montrera comment appliquer un collyre dans l’œil de votre animal. Il s’agit d’un geste relativement facile à réaliser et assez bien toléré par les animaux.
Un petit coup de main facile à prendre!

Lorsqu’on se lance dans ce type de soins, il est IMPÉRATIF de suivre les conseils de votre vétérinaire afin que tout se passe au mieux et rentre dans l’ordre au plus vite !
Votre implication est PRIMORDIALE !

chien cataracte colerette

Prix de l’opération de la cataracte chez un chien ou un chat

Le coût d’un chirurgie traitant la cataracte, effectuée par un vétérinaire spécialisé, est d’environ 1300 euros par œil (consultation, anesthésie et bilan pré-opératoire compris) auquel il faut rajouter entre 200 et 250 euros pour la mise en place d’un implant.
Une chirurgie des 2 yeux coûte entre 1800 et 2300 euros (sans implant).

Le but ici est de vous donner une idée de prix. Les tarifs peuvent varier en fonction des besoins spécifiques de votre animal ainsi que d’une clinique parisienne à un cabinet de province (chaque structure ne supportant pas les mêmes coûts).

Pronostic lié à la cataracte du chien ou du chat

Sans rien faire ou en agissant tardivement lorsque la cataracte est en place, il y a de fortes probabilités de perte de vision et de complications douloureuses pour votre animal.
C’est pourquoi il est vivement recommandé d’en parler à votre vétérinaire dès les premiers signes !

Les résultats de la chirurgie sont très bons et votre chien ou chat récupérera un confort visuel rapidement.
Il faut également savoir qu’une intervention précoce augmente les chances de réussite.
La réactivité paye toujours en médecine !

Les complications suite à l’intervention restent rares.
Elles peuvent se manifester sous la forme d’une uvéite, d’un déplacement de l’implant, d’un glaucome, d’un décollement de la rétine, d’une hypertension, d’une infection ou encore d’un œdème de la cornée.
Un suivi post-opératoire est donc indispensable et se fera avec votre vétérinaire et/ou le vétérinaire spécialisé en ophtalmologie. Un type de suivi peut vous proposer des contrôles 8 à 10 jours, 1 mois, 3 mois puis 6 mois après l’intervention.
Ne les prenez pas à la légère même si tout vous semble se passer au mieux !

Comme vous le voyez, la cataracte de votre animal (chien ou chat) n’est pas une pathologie à prendre à la légère. Afin d’éviter les complications, une prise en charge rapide est recommandée. Parlez en dès que vous avez un doute à votre vétérinaire qui saura vous conseiller au mieux. Une fois détectée, la meilleure solution restera la chirurgie du cristallin dont le prix est, certes, élevé mais qui permet de rendre son confort à votre boule de poils.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

La cataracte du chien et du chat: maladie, opération, coût
84 votes, 4.81 avg. rating (96% score)

Crédit photos :Tufts university, Vision4pets Dr Jacobi, aecwilton, animalpetdoctor, dogcare dailypuppy

Commentaires et Conseils vétérinaires

Mireille Muys
Répondre

Monsieur,
Une de mes amies a un caniche âgé de 11 ans qui présente une cataracte sévère depuis environ 3 mois. En effet il se cogne aux meubles et joue nettement moins qu’avant et a parfois des comportements agressifs envers les personnes qu’il fréquente excepté sa maîtresse. Auriez-vous l’amabilité de m’indiquer la procédure à suivre pour l’intervention chirurgicale, en espérant de toutes mes forces que ce soit possible et quel est le coût de l’intervention svpl.
Merci d’avance de votre rapide réponse

Dr E. Trénel

Bonjour Mireille,

La première étape est de voir le vétérinaire traitant qui pourra faire un bilan global pour juger l’atteinte oculaire mais surtout générale (bilan sanguins reins, foie etc…) qui permet de juger du risque opératoire anesthésique.£
Ensuite, si le vétérinaire concerné n’est pas spécialiste en ophtalmologie, votre amie sera référée vers un vétérinaire spécialisé ou, dans le cas contraire, prise en charge à la clinique.
Un examen de la rétine par un électro rétinogramme sera pratiqué pour juger de la fonctionnalité de celle-ci car si la rétine ne fonctionne plus, ça ne sert pas à grand chose.
Ensuite opération selon modalités décrites et prises en charge par le vétérinaire.

Voilà sur le déroulé global avec des variantes minimes d’une clinique à l’autre.
Espérant avoir répondu à votre interrogation.
Bien cordialement 🙂

BELIS Danielle
Répondre

Quelle quantité de nourriture doit manger ma petite cavalier king charles âgée de 7 ans ? Elle n’aime pas les croquettes (ROYAL CANIN) à manger seulement. Je lui prépare le soir une pâté avec un peu de pâtes ou riz + carottes et divers légumes et un peu de viande de volaille (une assiette plate par jour : est-ce trop ?).

Dr E. Trénel

Bonjour,

la quantité de nourriture d’un chien est dépendante de son âge, son poids, sa taille, ses besoins quotidiens, ses pathologies éventuelles.
Soit vous utilisez des croquettes recommandées par votre vétérinaire qui vous conseille alors une quantité pesée quoitidienne soit vous préférez réaliser une ration ménagère.
En cas de ration ménagère, je peux vous recommander l’excellent site du Dr Blanchard ICI qui peut réaliser des rations ménagères parfaitement équilibrées. 😉

En espérant que cela vous aidera

BELIS Danielle
Répondre

Ma petite cavalier king charles se lèche les pattes avant, après son repas principal (le soir). Y-a-t-il une signification psychologique ?

Dr E. Trénel

Bonjour Danielle,

Pas simple à dire comme ça.
Il faudrait savoir si c’est permanent, si c’est compulsif, si ça dure longtemps et si ça occasionne des lésions sur la peau.
Comment cela se produit il ?

Froncione Marina
Répondre

MERCI DES RENSEIGNEMENTS DIVERS POUR LES ANIMAUX

Dr E. Trénel

Merci pour votre retour positif 😉

Laisser un commentaire

Nom*

Adresse mail valide* (non publié)

Votre site web