Tiques chez le chien : risques, prévention et méthode pour les retirer

pince à tiques ou tire-tiques
Accès direct à vos questions via le sommaire

Les tiques sont des parasites fréquemment retrouvés sur les chiens.

Ces acariens suceurs de sang ne sont pas seulement gênants parce qu’ils provoquent une irritation, une inflammation ou un bouton à l’endroit où ils mordent le chien.

En effet, lors de leur repas sanguin, les tiques peuvent transmettre un nombre important d’éléments pathogènes comme des bactéries et des virus qui infectent le sang de votre animal.

Les maladies engendrées par la morsure de tique sont parfois très graves et potentiellement mortelles. Parmi celles-ci, la Piroplasmose est d’ailleurs la maladie transmise par les tiques la plus connue chez le chien.

Certaines maladies sont également transmissibles aux humains. C’est le cas notamment de la maladie de Lyme.

Il est donc important de connaître les tiques et leurs dangers car la prévention sera toujours plus efficace que le traitement d’une maladie une fois celle-ci installée.

Dans cet article, notre vétérinaire vous sensibilise aux tiques et aux risques de maladies que ce parasite peut transmettre à votre chien. Nous allons vous expliquer comment protéger votre chien des tiques et comment en retirer une lorsqu’elle est fixée à la peau de votre animal.

Que sont les tiques et comment le chien est-il parasité ?

Les tiques du chien et leur mode de vie

Les tiques sont des acariens possédant 8 pattes à l’âge adulte à la différence des insectes qui n’en ont que 6 au même stade de développement. Leur cycle de vie de vie se déroule selon 4 stades de développement :

  • L’œuf
  • La larve qui n’a que 6 pattes
  • La nymphe
  • Le stade adulte

cycle de vie de la tique du chien

Cycle de la tique du chien (source : Wikipedia)

Pour passer de la larve à la nymphe puis de la nymphe au stade adulte, la tique doit grimper sur un animal et ingurgiter du sang.

C’est d’ailleurs ce repas sanguin qui les fait « gonfler » et les rend si dégoutantes à voir ou à toucher. Entre 2 stades, il peut parfois se passer 3 ans et certaines tiques meurent de ne pas trouver d’animal hôte pour réaliser le repas sanguin utile à leur mue.

Les tiques vivent généralement au sol et sont capables de s’y déplacer plusieurs dizaines ou centaines de mètre pour certaines.

Elles grimpent aussi sur les végétaux environnants (herbes hautes et buissons) auxquels elles s’accrochent fermement avec leurs pattes arrière. C’est là qu’elles attendent le passage d’un hôte animal (animal sauvage, chien, chat, oiseau…) pour s’y accrocher. Lorsqu’elle se reproduit, la tique est capable de pondre entre 3000 et 5000 œufs.

Comment les tiques montent sur le chien ?

Comme nous venons de le voir, lors de ses mues la tique grimpe aux herbes ou aux arbres et attend patiemment son hôte cible pour lui sucer un peu de sang. Les études du CDC (Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies américain) montrent que les tiques sont capables de détecter leurs hôtes par les odeurs corporelles, l’haleine, la chaleur, l’humidité, les vibrations et, pour certaines, elles sont aussi capables de repérer les ombres. Les tiques ont également la faculté de repérer les zones de passage les plus fréquentées par leurs hôtes.La tique est une chasseuse !Lorsque le chien passe dans l’herbe, se frotte à un buisson ou passe sous un petit arbre contenant une tique, celle-ci le repère et se laisse tomber sur son pelage .La tique descend au contact de la peau et trouve une zone propice à la morsure. Cette zone est souvent une zone à l’abri et bien irriguée par le sang. (Oreilles, collier, aisselles, aine, dessous de la queue…).Ce parasite prend alors son repas de sang durant 3 à 5 jours en moyenne puis se décroche et se laisse tomber au sol pour continuer la transition jusqu’au stade suivant de son cycle.

Durant quelle saison trouve-t-on le plus de tiques ?

En raison des conditions météorologiques et de l’état favorable de la végétation, les tiques prolifèrent préférentiellement au printemps et à l’automne. Le temps est doux et humide et la végétation haute et dense. Cela étant dit, depuis plusieurs années, en lien avec le réchauffement climatique et la résistance toujours plus importante de ces acariens au froid et à la sécheresse, on constate des infestations aux tiques sur le chien en toutes saisons. Il convient de le savoir et de protéger son chien des infestations de tiques toute l’année désormais.

Quelles sont les maladies transmises au chien par la tique ?

Rôle de la salive de tique dans la morsure

Lorsque la tique mord un chien (le terme morsure de tique est en effet plus approprié que piqûre de tique), le parasite injecte de la salive contenant des substances anti-inflammatoires. Ces molécules anti-inflammatoires de la salive de tique intéressent d’ailleurs la recherche humaine. Cette salive permet de limiter la réaction locale désensibilisant le chien et de limiter l’action du système immunitaire contre elle. C’est ce qui lui permet de rester quelques jours sur la peau sans être rejetée ou éliminée par l’animal.

morsure de tique sur un chien - transmission des maladies

Contamination du chien par la salive de tique

Mais la salive de tique ne contient pas que cela. En effet, en passant d’animal en animal au cours de son cycle, elle récupère des bactéries, des parasites et des virus qui peuvent ainsi passer d’un hôte à l’autre. C’est particulièrement en fin de repas que la contamination est la plus importante avec régurgitation possible de contenu digestif contaminé par les microbes. C’est pour cette raison, qu’on ne recommande pas le retrait brutal avec des produits stressant pour le parasite ou avec les doigts. Vous risqueriez de provoquer cette régurgitation contaminante. Les tiques peuvent ainsi contaminer votre chien avec des parasites plus petits appelés Babesia qui détruisent le sang et provoquent la Piroplasmose canine. Mais elle peut aussi transmettre, en même temps parfois, la Borreliose (Maladie de Lyme chez le chien), l’Ehrlichiose, l’Anaplasmose ou l’Hépatozoonose canines qui sont des pathologies graves. D’autres virus, parasites ou bactéries moins pathogènes ou peu connus émergent aussi des morsures répétées de tiques chez nos animaux.

Nous ne traiterons pas spécifiquement de ces maladies ici mais vous comprenez pourquoi il faut protéger votre chien des tiques et de leurs morsures.

Comment protéger son chien contre les tiques ?

Même si les pathologies que transmet la tique sont parfois graves, fort heureusement, la prévention est assez simple. Un peu de discipline et d’attention vous permettront de protéger efficacement votre chien contre ce parasite.

Voici 5 conseils à suivre pour limiter les risques d’infestation :

  • Évitez les herbes hautes et les sous-bois buissonneux lors des promenades (surtout au printemps et à l’automne)
  • Parcourez le pelage et les zones de peau à risque de votre chien lorsque vous revenez de balade.
  • Tondez régulièrement l’herbe de votre jardin. Plus les herbes sont hautes, plus les tiques ont de facilité à grimper sur votre chien.
  • Administrez régulièrement un produit préventif contre les tiques à votre animal.
  • Pensez à vous protéger également en gardant des vêtements couvrants (pantalons, manches) dans les zones à risque.

Les traitements de prévention contre les tiques, souvent couplés aux antipuces, sont très efficaces et permettent à la fois la répulsion et l’éradication des tiques.

Ces moyens de lutte existent en sprays, colliers, pipettes cutanées ou comprimés appétents et sont capables de protéger votre chien pour des périodes minimales de 4 semaines à plusieurs mois.

Pour les zones de forte présence des tiques, les traitements peuvent être rapprochés et appliqués toute l’année.

traitement anti-tiques chien pipette collier

Comment enlever une tique sur un chien ?

Méthodes à ne pas utiliser pour retirer une tique sur un chien

Comme nous l’avons exposé précédemment, stresser une tique ou presser dessus risque fort de lui faire régurgiter tous les éléments contaminants directement dans le sang de votre chien. Toutes les méthodes à base d’alcool, d’éther, d’eau oxygénée, d’huiles essentielles à mettre sur la tique sont à proscrire ! Premièrement, ce n’est pas efficace et, deuxièmement, ça favorise la contamination de votre animal par les microbes. Approcher une cigarette est également une erreur pour la même raison et pour le risque de brûlure que vous pourriez infliger à votre chien ou chiot. Enfin, bien que cela se voit sur internet, la pince à épiler n’est pas le meilleur outil pour décrocher une tique de la peau de votre animal tout comme l’attraper directement avec vos doigts. En faisant ainsi, vous risquez de presser la tique et de lui faire régurgiter ses microbes dans le sang de votre chien ou alors de la couper en deux et de laisser une partie de sa tête dans la peau. Le risque d’infection est alors plus important.

Les 2 meilleures méthodes pour enlever une tique sur un chien

De très loin, le meilleur outil pour retirer une tique est le crochet tire-tique. Ce petit outil qui ne coûte pas grand-chose et que vous pouvez garder facilement dans votre sac ou votre portefeuille durant des années, permet de décrocher toutes les tiques facilement et sans risque. Il suffit de l’insérer délicatement entre la peau et la tête de la tique puis de « dévisser » la tique doucement en tournant le crochet et en le relevant. La tique vient quasiment toute seule, sans stress ni pression. Quand la tique est extraite, détruisez là et lavez-vous les mains. Ne la jetez pas dans votre jardin si vous ne voulez pas qu’elle s’y reproduise !C’est la meilleure méthode d’extraction du parasite et celle présentant le moins de risque de régurgitation et de contamination pour votre toutou.

La seconde méthode, si vous n’êtes pas à l’aise avec cet acte, consiste à appeler la clinique vétérinaire et de demander qu’un vétérinaire ou une assistante spécialisée retire le parasite de votre chien à votre place. L’expérience du professionnel vous rassurera très probablement et vous évitera toute fausse manœuvre.

Vous en savez désormais beaucoup plus sur les tiques du chien que la majeure partie des gens qui vous entourent. L’intérêt, pour vous, en tant que parent de chien ou de chiot, est de mesurer le risque lié aux maladies transmises par les tiques et de comprendre pourquoi il est préférable de prévenir les infestations. Si vous n’en avez pas encore, achetez un crochet tire tique qui pourra vous servir autant qu’à votre animal. N’oubliez pas non plus les traitements préventifs contre les tiques afin de garder l’esprit tranquille.

Rédacteur de l’article

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.