Diarrhée chez le chat : causes et traitements

diarrhées chez le chat : causes et traitements
Accès direct à vos questions via le sommaire

Par définition une diarrhée se caractérise comme un ramollissement des selles qui sont émises de façon plus fréquente et en plus grosse quantité.

Avoir la diarrhée n’est pas une maladie à proprement parler mais un symptôme d’une maladie.

Le but est donc de soigner la diarrhée car elle est gênante et délétère pour le chat mais il est nécessaire de déterminer son origine pour éviter toute récidive.

Les causes de diarrhée chez le chat

Les causes possibles de diarrhées chez le chat sont nombreuses et peuvent varier entre le complètement bénin et les causes sévères.

Causes alimentaires de diarrhée

Chez l’animal, une diarrhée peut apparaître si on change brutalement l’alimentation mise à disposition sans réaliser de transition alimentaire. Le tube digestif et sa flore bactérienne n’ont pas le temps de s’habituer au changement de composition ce qui entraîne la diarrhée.

De même si votre chat mange un aliment périmé, auquel il n’est pas habitué (reste de table par exemple), trop gras …

Le tube digestif de nos animaux de compagnie a été habitué à manger le même aliment tous les jours sans variation. Tout écart alimentaire peut donc perturber le tube digestif, en particulier chez les chats sensibles.

Moins fréquemment, la diarrhée peut être due chez le chat à une allergie ou une intolérance alimentaire.

Causes infectieuses de diarrhée

De nombreux parasites gastro-intestinaux existent chez le chat et peuvent être responsables de diarrhée souvent chronique. Les chatons sont souvent plus sensibles que les chats adultes aux parasites digestifs. Parmi les parasites digestifs responsables de diarrhée chez le chat on retrouve les vers intestinaux qui sont soit des vers ronds (ascaris par exemple) ou des vers plats (tænia ou dipylidium caninum par exemple). Des protozoaires peuvent aussi infecter nos animaux de compagnie et entraîner des diarrhées parfois difficiles à éradiquer. Dans ce cas ce sont souvent les chats issus d’élevage qui sont atteints.

De nombreux virus et bactéries peuvent être responsables de diarrhée chez le chat, le plus connu étant le parvovirus félin responsable du typhus. Cette maladie très contagieuse et possiblement mortelle entraîne des diarrhées hémorragiques ainsi que des vomissements.

Les diarrhées d’origines infectieuses peuvent aussi être dues au virus de la leucose féline (FeLV), à des campylobacters, au virus de l’immunodéficience féline (FIV), aux salmonelles, au coronavirus félin …

Intoxications entraînant de la diarrhée

Bien que le chat soit plus attentif à ce qu’il mange il n’en reste pas moins exposé au risque d’intoxication en mangeant des plantes d’ornement dont certaines sont toxiques (exemple : ficus, rhododendron ou laurier rose) ou en léchant des produits ménagers par exemple.

Les symptômes en cas d’intoxication vont dépendre de la substance et de la quantité avalée. Très souvent on observe une salivation excessive (le chat bave), des vomissements, de la diarrhée et parfois des symptômes nerveux.

Parfois le chat va présenter de la diarrhée comme effet secondaire à la suite de l’ingestion d’un médicament (exemple : antibiotique, analgésique) qu’il était bien censé prendre.

Atteintes digestives entraînant de la diarrhée

Comme dit précédemment, les chats ont tendance à être plus vigilant et à ne pas manger tout et n’importe quoi. Malgré tout il arrive que des chats avalent un corps étranger non comestible comme un bout de plastique, des billes d’argile pour pot de fleurs, du tissu, des cailloux, de la ficelle

Ce corps étranger va entraîner une irritation digestive plus ou moins ou grave selon si le corps étranger est perforant ou s’il entraine une occlusion digestive complète.

Le chat peut être atteint d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin aussi appelée MICI. Ces maladies sont des causes fréquentes de diarrhée chroniques et d’amaigrissement qui ne répondent pas au traitement de base chez le chat adulte ou âgé. Les cancers digestifs infiltrants comme le lymphome digestif vont mimer les mêmes symptômes chez le chat. Il sera parfois difficile de faire la différence lors des examens complémentaires d’imagerie et il faudra réaliser une biopsie digestive pour essayer de faire la part des choses.

Toute anomalie du tube digestif peut entraîner un dysfonctionnement des intestins et entraîner une diarrhée : gastro-entérite, tumeur intestinale, intussusception …

Autres :

Maladie du foie (hépatique), pancréatite, hyperthyroïdie, anxiété …

Symptômes en cas de diarrhée chez le chat

Pour rappel en cas de diarrhée on observe :

  • Un ramollissement des selles (liquide ou bouse de vache) ;
  • Une plus grande quantité de selles émises (car maldigestion et selles pleines d’eau) ;
  • Une plus grande fréquence de défécation par rapport à la normale.

Ces symptômes sont bien visibles chez les chats d’intérieur alors que pour les chats qui sortent et qui font tous leurs besoins à l’extérieur, la mise en évidence de la diarrhée peut s’avérer plus compliquée. Une mauvaise odeur peut vous inciter à examiner votre chat et vous pouvez retrouver des résidus de selles séchées dans ses poils au niveau de l’anus.

Si votre chat à de la diarrhée vous pourrez aussi observer :

  • Du ténesme fécal c’est-à-dire que lorsque votre chat se met en position cela lui fait mal, il vocalise et peut faire des aller-retours la litière pour essayer de faire en plusieurs fois ;
  • Du sang dans les selles. La couleur peut orienter votre vétérinaire sur l’origine de la diarrhée : sang frais rouge (= hémochézie) si atteinte du côlon et sang digéré noir (= méléna) si atteinte de l’intestin grêle.
  • Déshydratation si diarrhée importante ou qui dure dans le temps avec persistance du pli de peau : si vous pincez la peau du cou de votre chat, la peau va rester figée un moment avant de se remettre en place.
  • Selon la cause on peut avoir de la fièvre, des vomissements associés, de l’anorexie, un amaigrissement, un poil terne …</p>

Votre vétérinaire cherchera à savoir si la diarrhée persiste depuis plus ou moins de 3 semaines chez votre chat. Si la diarrhée est présente depuis moins de 3 semaines on parle de diarrhée aiguë alors que si cela fait plus de 3 semaines on parle de diarrhée chronique. En fonction, les hypothèses diagnostiques privilégiées ne seront pas forcément les mêmes.

Que faire à la maison si mon chat à de la diarrhée ?

Si votre chat à la diarrhée mais qu’il semble en forme mettez le à jeun 24h pour que son tube digestif soit mis au repos. Laissez-lui bien de l’eau à disposition pour ne pas accentuer sa déshydratation. Puis réintroduisez progressivement son alimentation sur 2-3 jours en évitant tout écart alimentaire.

Au besoin vermifugez votre animal (si la dernière dose date d’il y a plus d’un mois). Vous pouvez éventuellement lui donner un pansement digestif pendant 24-48h que vous aurez acheté à l’accueil chez votre vétérinaire (ou du smecta : demander le dosage à votre vétérinaire).

Si malgré ces mesures la diarrhée de votre animal ne passe pas consultez.

Si c’est un chaton qui est atteint de diarrhée il n’est pas recommandé de le mettre à la diète car il a plus de risques d’être en hypoglycémie ce qui ne va pas l’aider du tout. Si l’état général de votre chaton est bon vermifugez-le, donner au besoin du pansement digestif et consultez rapidement si cela ne passe pas.

Quand consulter le vétérinaire si mon chat à la diarrhée ?

Si votre chat est en pleine forme et que la diarrhée est le seul symptôme mis en évidence vous pouvez déjà mettre en place les mesures hygiéniques énoncées précédemment. Si malgré tout la diarrhée ne disparaît pas en 2-3 jours ou si elle récidive, consultez rapidement votre vétérinaire.

Par contre, il faut consulter rapidement si :

  1. La diarrhée de votre chat est profuse (liquide +++) et qu’il n’arrive pas à se réhydrater;
  2. La diarrhée est hémorragique;
  3. Votre chat présente d’autres symptômes comme des vomissements, de la fièvre, une perte de poids, prostration, anorexie, fatigue …
  4. Votre chat n’a pas mangé depuis 48h !

Diagnostic de la diarrhée chez le chat

Comme expliqué précédemment, les causes possibles de diarrhée chez le chat sont très nombreuses et n’ont pas toutes la même gravité. Votre vétérinaire vous posera alors des questions pour savoir depuis combien de temps celle-ci dure, si vous avez déjà vu du sang dans les selles, si un écart alimentaire a pu se produire, la date du dernier vermifuge …

Dans certains cas, votre vétérinaire pourra prescrire la réalisation de certains examens complémentaires comme :

  • Une analyse des selles de votre chat pour rechercher des parasites ou des bactéries (coproscopie ou coproculture) ;
  • Bilans sanguins ;
  • Radiographie ou échographie abdominale ;
  • Régime d’éviction en cas de suspicion d’allergie alimentaire seulement (introduction du nouvel aliment sans aucun écart et après 2 mois si plus de troubles digestifs et/ou cutané on redonne l’ancien aliment et on voit si en une semaine les troubles ré apparaissent).

Traitement de la diarrhée chez le chat

Si votre chat à de la diarrhée, le traitement va chercher à traiter la diarrhée d’un côté, on parle de traitement symptomatique, et à traiter la cause sous-jacente d’autre part.

Le traitement symptomatique de la diarrhée va nécessiter :

  1. L’utilisation de pansement digestif spécifique, souvent à base de smectite (comme le smecta chez nous) ou de montmorillonite. Ces pansements digestifs vont devoir être avalé par le chat. Ils ne sont pas toujours appétents et leur administration nécessite parfois de forcer leur ingestion avec une pipette directement dans la gueule de l’animal.
  2. Des pré- ou probiotiques pour remettre la flore digestif de votre chat à niveau.
  3. Dans certains cas une hospitalisation avec perfusion.

faire avaler un pansement digestif avec une pipette chez le chat

En fonction de l’origine de la diarrhée de votre chat votre vétérinaire pourra vous prescrire une alimentation thérapeutique spécifique (hypoallergénique), un vermifuge, des antibiotiques, des immunosuppresseurs (en cas de MICI ou de lymphome), chirurgie …

Comment prévenir la diarrhée chez le chat ?

1/ Eviter tout écart alimentaire et si possible en cas de changement d’alimentation prévoir de réalisation une transition alimentaire sur 7-10 jours.

2/ Faire vacciner votre chat (même d’intérieur) contre le typhus. Cette maladie grave est très contagieuse et le virus peut être ramené chez vous sous vos chaussures.

3/ Vermifuger régulièrement votre chat contre les vers plats et les vers ronds qui sont assez fréquents : 1 fois par moi jusqu’à 6 mois chez les chatons puis entre 2 et 4 fois par an en fonction du mode de vie de votre animal. Les chats se contaminent en mangeant des proies dehors, de l’herbe mais aussi des insectes. Encore une fois vous allez dehors et vous pouvez vous-même ramener des œufs sous vos chaussures.

4/ Si possible éviter d’avoir des plantes d’ornements toxiques pour son chat chez soi et en fonction du caractère de votre animal de compagnie éviter au maximum de laisser trainer certaines choses qu’il pourrait ingérer.

5/ Visite annuelle de bonne santé chez votre vétérinaire et notamment chez le chat vieillissant puisque des maladies générales du vieux chat peuvent entraîner de la diarrhée : lymphome, MICI, hyperthyroïdie …

Rédacteur de l’article

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.