Boule au niveau du nombril : Et si mon chiot ou mon chaton avait une hernie ombilicale ? 

hernie ombilicale chez le chien ou le chat
Accès direct à vos questions via le sommaire

Vous avez adopté un chiot ou un chaton et vous avez senti une boule là où devrait se situer le nombril de votre animal. Bien évidemment vous vous inquiétez et chez le vétérinaire le diagnostic tombe : c’est une hernie ombilicale. Cette malformation est assez fréquente chez le chien et un peu moins chez le chat. Dans cet article, nous vous expliquons avec plus de précision à quoi est due une hernie ombilicale, les risques et comment elle est prise en charge par votre vétérinaire.  

Hernie ombilicale : Qu’est-ce que c’est ?

Définition

Une hernie ombilicale apparaît quand la paroi abdominale de votre animal de compagnie (chien ou chat) ne se ferme pas correctement au moment de la naissance.  

Le muscle abdominal, sous ce qui va former plus tard le nombril, laisse un trou pour permettre le passage du cordon ombilical, reliant ainsi le placenta au fœtus. C’est ici que la fermeture ne se fait pas correctement. 

En fonction de la taille du trou, on a un passage possible d’organes abdominaux sous la peau du ventre. Le plus souvent c’est du gras que l’on retrouve mais on peut aussi avoir passage d’anses intestinales, d’un morceau de foie ou de rate … 

Classification des hernies ombilicales

  • Hernie ombilicale réductible : Dans ce cas-là, on peut faire “disparaître” la hernie en appuyant dessus. Tous les organes et tissu contenus dans la boule sont réintégrés dans l’abdomen. Mais bien souvent, quand la pression disparaît tout ressort immédiatement et la boule sous la peau est de nouveau remplie. 
  • Hernie ombilicale irréductible : Dans ce cas-là, on a beau appuyer pour essayer de faire disparaître les tissus dans l’abdomen, rien ne se passe. Soit le trou est trop petit, soit la hernie est très ancienne et des adhérences fibreuses se sont mis en place.  

A quel âge cette malformation apparaît elle chez le chien ou le chat ?

La hernie ombilicale est une anomalie congénitale, c’est à dire visible dès la naissance du chiot ou du chaton. Elle est parfois plus visible vers 2-3 mois quand le jeune animal à un peu grandi.  

Le mécanisme d’apparition précis de la hernie ombilicale n’est pas encore bien connu chez le chat et le chien. On suspecte en partie une origine génétique et héréditaire. Si un chien ou un chat a eu une hernie ombilicale, il faut éviter de le faire reproduire car on risque fortement de transmettre cette malformation aux futurs petits.   

Symptômes de la hernie ombilicale chez le chaton ou le chiot

Une boule de taille et de consistance variable est mise en évidence au niveau du nombril de l’animal et cela n’est absolument pas douloureux.  

Cette boule est appelée “sac herniaire” en langage scientifique. 

Quand tout va bien, absolument aucun autre symptôme n’accompagne la hernie ombilicale. Dans le cas où un organe abdominal, comme une anse intestinale (cas le plus fréquent), passe à travers la hernie et est comprimé, on va observer tous les symptômes classiques d’une occlusion intestinale : douleur abdominale violente, anorexie, vomissements, parfois fièvre … 

Comment diagnostiquer une hernie ombilicale en médecine vétérinaire ?

Mettre en évidence une hernie ombilicale chez un chien ou un chat est plutôt évident puisque la boule est visible et sa localisation assez spécifique. Même les propriétaires canins et félins peuvent émettre cette hypothèse quand ils sont familiers avec cette pathologie.  

Dans de rare cas, le vétérinaire peut réaliser une échographie de la boule pour essayer de savoir quels organes sont coincés dedans. Notamment si celui-ci suspecte un risque d’étranglement de anses digestives.  

Mon animal a une hernie ombilicale : Que faire ?

Voilà que le diagnostic de hernie ombilicale est posé pour votre jeune chiot ou chaton. Mais vous ne savez pas que faire de cette information !  

Trois cas de figure sont possibles : 

1/ Persistance de la hernie ombilicale : cas le plus fréquent.  

2/ Réduction et fermeture de la hernie ombilicale : En fait, ce n’est pas que la paroi abdominale ne ce n’était pas fermée, juste qu’elle le fait avec du retard. Le plus souvent, si fermeture tardive il doit y avoir, cela se fait avant les 4-5 mois du chiot ou du chaton. En se fermant, du tissu adipeux (= gras) peut se retrouver piégé sous la peau et une petite boule reste visible malgré tout au niveau de l’ombilic de l’animal. Ce n’est pas très esthétique mais ce n’est absolument pas grave. Dans ces cas-là, aucune prise en charge n’est nécessaire.  

3/ Etranglement de la hernie ombilicale : Un organe qui passe à travers le trou de la hernie est comprimé. La circulation sanguine au sein de l’organe est coupée ce qui entraîne une nécrose des tissus et une douleur vive. Si c’est l’intestin qui est étranglé, on a en plus une occlusion digestive puisque le contenu digestif ne peut plus avancer. Cette situation est un cas d’urgence vital pour votre animal, qui doit être pris en charge rapidement par votre vétérinaire : une intervention chirurgicale est nécessaire en urgence pour lever l’obstruction, enlever les tissus nécrosés si nécessaires et réduire la hernie. Sans cela, l’animal peut rapidement décéder.  

Prise en charge de la hernie ombilicale chez le chien et le chat : la chirurgie !

Si votre chiot ou votre chaton à une hernie ombilicale, la seule prise en charge possible pour régler le problème est chirurgicale. Le but : réduire la hernie, c’est à dire remettre les tissus qui ressortent sous la peau dans l’abdomen, et refermer le muscle.  

Quand intervenir ?

Tant qu’il n’y a pas d’étranglement, il n’y a absolument aucune urgence à traiter chirurgicalement la hernie. Souvent votre vétérinaire va vous proposer de réduire la hernie ombilicale de votre animal en même temps qu’il fera sa stérilisation (castration ou ovariectomie) vers 6 mois, afin d’anesthésier une seule fois votre compagnon. 

Même si votre vétérinaire se veut rassurant et vous dit qu’il y a peu de chances que la hernie s’étrangle dans le temps, cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire ! D’une part, en vieillissant, le muscle de votre chien va s’affaiblir et il y a un risque que la hernie s’agrandisse avec le temps. D’autre part, mieux vaut réaliser une intervention chirurgicale sur votre animal jeune et en bonne santé que sur un animal âgé ou en situation d’urgence, car le pronostic de récupération ne sera pas le même.  

En cas d’étranglement de la hernie ombilicale, votre animal doit être pris en charge en urgence par votre vétérinaire, il n’est plus possible d’attendre pour intervenir. 

La chirurgie

Chaque vétérinaire à sa façon de procéder. Mais pour faire simple, votre vétérinaire va inciser la peau en regard de la hernie et va disséquer toutes les adhérences fibreuses qui existent au niveau de la poche. Quand c’est fait, il remet en place le gras et les organes dans le ventre de votre chien ou votre chat puis il referme la paroi musculaire puis la peau. 

Si cette chirurgie est réalisée en même temps que la stérilisation de votre chienne ou de votre chatte, la voie d’abord est la même.  

Les soins post-opératoires

Dans le cas où votre vétérinaire est intervenu en prévention, quand l’état de votre animal était bon, le pronostic est favorable. Bien évidemment, votre chien ou votre chat devra rester au calme à la maison pendant quelques jours. Des anti-inflammatoires voire des antibiotiques pourront être prescrits en fonction de la situation. Pansement et collerette sont aussi des options. 

SI l’intervention a eu lieu en urgence, le pronostic est plus variable. Plus on a été rapide à intervenir et mieux c’est car les tissus ont moins eu le temps de souffrir du manque d’oxygène. Si certains organes ont eu le temps de nécroser, la situation est plus délicate, en particulier si ce sont les intestins ont été touchés et qu’une entérectomie (=retrait d’un morceau d’intestin) a dû être réalisé. Les soins post-opératoires de base seront identiques mais une hospitalisation avec une surveillance plus poussée sera souvent nécessaire.  

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.