L’alimentation du chien stérilisé – Nos conseils

un labrador mange des croquettes
Accès direct à vos questions via le sommaire

Rappels concernant la stérilisation chez le chien

Il est important de rappeler que le mot « stérilisation » est utilisé pour les chiens mâles et femelles. Lorsque l’on parle de stérilisation pour un chien mâle, on dira « castration » et pour une femelle « ovariectomie ».

La stérilisation présente de nombreux avantages pour la santé des chiens :

  • Moins de risques de portées non désirées,
  • Moins de risques de développer de tumeurs mammaires chez la femelle (si stérilisée avant les 3èmes chaleurs),
  • Diminution du risque de faire un pyomètre (accumulation de pus dans l’utérus),
  • Diminution du risques de problèmes de prostate chez les mâles avec l’âge.

L’inconvénient majeur de la stérilisation pour les propriétaires est que leur chien risque de grossir plus facilement.

Il ne faut pas considérer la prise de poids après la stérilisation comme inévitable. En proposant à votre chien une alimentation adaptée à ses nouveaux besoins et en veillant à ce qu’il soit suffisamment actif, il est tout à fait possible de maintenir un poids idéal après l’intervention.

Pourquoi les chiens stérilisés sont-ils plus susceptibles de prendre du poids ?

Après la stérilisation, les besoins énergétiques d’un chien chutent de façon spectaculaire, de 20 à 30 %, tandis que l’appétit a tendance à augmenter.

1/ En effet, il n’y a plus d’organes reproducteurs à faire fonctionner (ovaires ou testicules)

2/ Avec la diminution des hormones sexuelles (surtout la progestérone et les œstrogènes) les graisses sont stockées avec plus de facilitée et l’appétit des chiens semblent augmenter.

3/ Certains chiens ont tendance à être moins actifs.

Nous savons également que certaines races de chiens sont plus susceptibles de prendre du poids car elles ont déjà une prédisposition génétique, comme les Labrador et les golden retrievers. Il faut être plus vigilant sur ces races.

Si un chien était en surpoids il est conseillé de le mettre au régime avant la stérilisation. D’une part cela facilitera le travail du vétérinaire et d’autre part, la perte de poids sera plus facile avant l’opération qu’après.

Quels risques y a t-il à être en surpoids chez le chien ?

Comme chez les humains, le surpoids diminue l’espérance de vie de nos chiens en favorisant l’apparition de beaucoup de problèmes de santé chronique : diabète, affections cardio-vasculaires, arthrose …

Il y a surpoids si l’animal excède 5 à 15% son poids idéal. Au-delà de 20% on parle d’obésité.

Un chien de 20 kg est obèse dès lors qu’il atteint la barre des 24 kg. Pour un chien de 5 kg, il suffit d’avoir 1kg en trop pour être qualifié d’obèse.

Le poids en lui-même n’est pas toujours le meilleur indicateur pour mettre en évidence le surpoids chez le chien.

Il est davantage utile d’apprendre à évaluer la note d’état corporel de votre chien avec votre vétérinaire. Pour cela il faut évaluer au toucher et visuellement la quantité de graisse sur les côtes, la présence ou l’absence de graisse au niveau du ventre et la visualisation de la taille. Ensuite on donne une note sur 9 et si celle-ci dépasse 4/9 alors on considère que l’animal est en surpoids.

echelle note d'état corporel chien

Comment faire pour maintenir le poids de forme après la stérilisation ?

Les premiers mois après la stérilisation, il est important de surveiller votre animal car c’est pendant cette période qu’il est important de prendre de bonnes habitudes alimentaires pour maintenir un bon poids de forme.

Voici ce que vous pouvez faire pour prévenir l’embonpoint :

  • Peser votre chien de façon régulière (tous les 15 jours ou 1 fois par mois la première année) ainsi vous pourrez agir modifier rapidement son alimentation si son poids augmente. Après la première année, il est recommandé de continuer à peser son chien 1 à 2 fois par an.
  • Réaliser un examen de la masse musculaire et de la masse graisseuse sur votre chien lorsque vous avez un doute (évaluation de la NEC ou note d’état corporel). Chez un chien au poids idéal, on sentira les côtes sans les voir et sans appuyer, la taille doit est être marquée avec un léger creux et on ne verra pas de gras au niveau du ventre.
  • Sortir votre chien régulièrement pour le maintenir actif. Les chiens inactifs qui s’ennuient ont tendance à être boulimique. On parle de sédentarité chez le chien dès lors qu’il fait moins de 1h de promenade sans laisse par jour !
  • Calculer avec précision la ration journalière de votre chien et adapter l’alimentation en fonction de ses nouveaux besoins. Les tableaux présentés au dos des paquets de croquettes ne sont pas précis et ont tendance à surestimer la dose quotidienne à donner à votre chien (dose non personnalisée).

Quel aliment donner à un chien stérilisé ?

Les chiens stérilisés ont des besoins énergétiques diminués de 20 à 30% par rapport aux chiens non stérilisés. On ne peut pas se contenter de réduire la ration habituelle de croquettes car on pourrait engendrer des carences en certains nutriments (comme les protéines, les minéraux …) et votre chien pourrait avoir faim.

Il est recommandé de donner à son chien, une fois stérilisé, un aliment adapté à ses nouveaux besoins énergétiques plus faibles, enrichi en protéines, en fibres et plus pauvre en glucides. Nous vous expliquons pourquoi.

Les protéines vont permettre de maintenir la masse musculaire et aider au contrôle de la prise de poids. En effet, digérer des protéines consomme de l’énergie et accroît l’effet de satiété. Le rapport protido-calorique (RPC = quantité de protéines réellement apportées pour 100 gr de nourriture) des aliments pour les animaux stérilisés doit donc être plus élevé que pour un chien : supérieur à 75-80. Si le RPC n’est pas assez élevé, c’est que la majorité de l’énergie est apportée soit par les glucides soit par les matières grasses ce qui va favoriser la prise de poids ! Pour savoir comment calculer le rapport protido-calorique (RPC) d’un aliment, il faut diviser le pourcentage de protéines par la densité énergétique de l’aliment (en kcal pour 100 gr) et ensuite multiplier le résultat obtenu par 1000.

Apporter plus de fibres dans la nourriture aide à avoir un bon transit et augmente l’effet de satiété.

Les mentions indiquées sur les paquets d’aliments comme « light » ou « pour chiens stérilisés » ne sont pas toujours fiables car il n’existe pas de réglementation pour l’application de ces mentions sur les paquets de croquettes. Vous devez nécessairement analyser la composition des croquettes pour savoir si elles sont correctement adaptées au statut physiologique de votre animal. D’où l’importance de prendre conseil auprès de votre vétérinaire pour choisir ce qui sera le plus adapté.

Si votre chien a été stérilisé très jeune (vers 5-6 mois) et qu’il est toujours en croissance (en particulier pour les grandes races, qui finissent leur croissance vers 12-18 mois) il faudra lui donner un aliment adapté à la fois à la stérilisation et à la croissance.

Vous pouvez donner une partie de la ration journalière sous forme de pâtée. Il faut juste donner un peu moins de croquettes pendant la journée : 100 gr de pâtée correspondent environ à 25 gr de croquettes (variable en fonction des marques d’aliments).

Après la stérilisation, vous pouvez nourrir votre chien en lui préparant des rations ménagères sur mesure. En revanche, il est impossible de formuler correctement vos recettes sans l’aide d’un professionnel spécialiste en nutrition animale, sans risque de déséquilibre ! En cas de préparation de repas maison, il faudra toujours ajouter à votre préparation des compléments alimentaires pour éviter les carences en minéraux et vitamines indispensables à la bonne santé de votre chien. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire traitant ou un interlocuteur compétent en alimentation canine pour vous conseiller.

Quelques bonnes habitudes alimentaires à prendre

1. Donner la ration en deux fois sur une journée minimise les risques de torsion d’estomac pour les grandes races et permet une meilleure répartition des apports énergétiques sur la journée. Si vous avez pris l’habitude de donner à manger à votre chien en une fois par jour et que cela lui convient, vous pouvez continuer ainsi.

2. Faites en sorte que votre chien ne mange pas trop vite. Comme pour les humains, prendre le temps de manger permet à la satiété de s’installer. Si nécessaire vous pouvez acheter pour votre chien une gamelle anti-glouton ou bien mettre une partie de sa ration dans des plateaux de jeux (tapis de fouille, pipolino …).

3.Evitez les à-côtés ! Les restes de table ne sont absolument pas adaptés à votre chien.

4. Vous pouvez bien évidemment donner des friandises à votre chien. Elles peuvent aider à l’apprentissage de nouveaux comportements et permettent d’établir une bonne relation avec votre animal de compagne mais il est préférable de ne pas en abuser et de privilégier des friandises pauvres en calorie.

Rédacteur de l’article

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.