Vasoconstriction : définition

La vasoconstriction est une diminution de la taille (diamètre) des vaisseaux (vaso-) par contraction des muscles qui composent la paroi des vaisseaux sanguins (artères et veines).

Elle peut être provoquée par adaptation du corps. Par exemple chez le chien, le chat et l’humain, on constate que les extrémités blanchissent sous l’effet du froid. Le corps se protège du froid en exposant le moins possible de sang à la surface. Les oreilles et les truffes roses blanchissent et la même chose se produit au niveau des doigts de l’homme.

Mais vous avez également le stress qui, par action de l’adrénaline, va entraîner une vasoconstriction des vaisseaux.

Elle peut constituer un symptôme d’une maladie, d’une intoxication ou d’une envenimation.
Chez l’humain, il existe la maladie de Raynaud qui est une vasoconstriction excessive des petits vaisseaux des extrêmités lors de temps froid ou de stress. Cette maladie entraîne une perte d’irrigation de la zone concernée et une douleur associée lors du retour sanguin.

Elle peut être provoquée, lorsque cela est nécessaire, par un traitement. On parle alors d’effet vasoconstricteur du médicament. Certains sprays nasaux (pour injection dans le nez) ont cette action et on les utilise chez le chien et le chat pour limiter le risque de saignements lors de rhinoscopie (petite caméra passée dans le nez).

Le terme opposé à la vasoconstriction est la vasodilatation.

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

Vasoconstriction : définition
4 votes, 4.25 avg. rating (86% score)