Mon chat est obèse, comment le faire maigrir ?

chat obèse au régime
Accès direct à vos questions via le sommaire

Pas de doute, votre chat semble avoir pris du poids et vous entendez déjà dans votre tête les remontrances de votre vétérinaire. Mais gérer l’appétit et le poids de votre chat n’est pas une mince affaire : celui-ci fait peut d’exercice pendant la journée et il passe son temps à miauler pour vous réclamer à manger. Comment réussir à faire maigrir votre chat dans ces conditions ? Un vétérinaire vous prodigue des conseils et des astuces dans cet article sur la gestion du surpoids et de l’obésité chez le chat.

Définition de l’obésité dans l’espèce féline

On parle de surpoids ou d’obésité quand un chat présente un excès de masse graisseuse au niveau sous-cutané ou bien plus profond, entre les organes internes. Plus cet excès de gras est important et plus le niveau de surpoids est élevé et dangereux pour la santé de l’animal.

Un chat qui présente entre 10 et 20% de poids en trop par rapport à son poids optimal est considéré en surpoids. Si son excès de poids est supérieur à 20% de son poids idéal alors il est considéré comme obèse.

Le surpoids et l’obésité peuvent être très vite atteint dans l’espèce féline. Pour vous donner un exemple, si le poids de forme d’un chat est de 4 kg, alors :

  • S’il pèse 4,5 kg il est déjà considéré en surpoids (10% d’excédent de poids)
  • S’il pèse plus de 4,8-5 kg il est considéré comme obèse !!!

Comment savoir si mon chat est trop gros ?

De nombreux propriétaires de chats sont en pleins dénis et refusent d’entendre que leur chat est en surpoids. La faute à ce qui est considéré comme la normalité par beaucoup de gens. Non, un chat bien en chair ce n’est pas la norme et les chats considérés comme trop maigres sont souvent ceux qui ont la ligne. Tous les discours et les conseils donnés par le vétérinaire n’auront aucun impact si on n’est pas prêt à accepter que « son chat soit trop gros ».

Pour savoir si le poids de son animal de compagnie est excessif, deux solutions :

1/ Le peser et demander l’avis de son vétérinaire ;

2/ Evaluer sa NEC = note d’état corporel. Cette échelle de mesure a été mise en place par la WSAVA (World Small Animal Veterinary Association). Elle se base sur l’observation de plusieurs critères morphologiques et permet de donner une note sur 9 à son chat. Si la note est de 5/9 alors on peut considérer que le poids de son animal est optimal. Si la note dépasse 6/9 cela signifie que le chat évalué est en surpoids. Pour cela, il faut :

  • Palper les côtes de son chat. Vous devez pouvoir sentir les côtes de votre animal sans les voir et sans avoir à appuyer avec vos mains. Si vous devez appuyer pour sentir c’est que la couche de gras au niveau du thorax est trop importante.
  • Evaluer votre chat de profil. La ligne qui dessine son ventre doit légèrement remonter au niveau de l’aine. Si le ventre de votre chat dessine une ligne droite ou pendouille c’est qu’encore une fois la couche de graisse est trop importante.
  • Evaluer votre chat, vu du dessus. Entre le thorax et le bassin, les flancs de votre animal doivent être légèrement creusés. Si sa silhouette est rectangulaire ou bombée c’est encore un signe d’excès de poids.
note d'état corporel (NEC) chat

Dès que vous commencez à détecter des signes de surpoids chez votre chat, mettez en place immédiatement des mesures. Plus le surpoids sera pris en charge précocement et plus il sera facile à éliminer contrairement aux chats en obésité morbide.

Surpoids et obésité chez le chat : quelles conséquences pour la santé ?

Si votre vétérinaire insiste autant pour mettre votre chat au régime en cas de surpoids c’est que cela peut avoir de graves conséquences sur sa santé. Des études ont mis en évidence que les chiens et les chats obèses voyaient leur espérance de vie réduite de 2 ans par rapport à ceux dont le poids de forme est idéal.

L’excès de gras dans l’organisme est notamment responsable d’un phénomène inflammatoire généralisé et perturbe la régulation de nombreuses molécules de l’organisme. L’excès de poids va aussi entraîner chez le chat un manque de souplesse, de mobilité et une tension accrue sur les articulations.

De ce fait, surpoids et obésité chez le chat peuvent favoriser l’apparition de nombreuses maladies : arthrose, cystites, pancréatite, problèmes cutanés avec difficulté pour faire sa toilette, gingivo-stomatite, diabète, lipidose hépatique …

Mise en place d’un régime chez le chat obèse

Vous voilà sorti de votre rendez-vous chez le vétérinaire et vous savez à présent que votre chat est en surpoids ou obèse. Après discussion avec votre vétérinaire traitant, vous avez décidé de mettre votre chat au régime pour lui faire perdre du poids et l’aider à retrouver la forme. Voici tous les conseils et astuces que nous pouvons vous donner pour mettre en place un régime le plus sécuritaire et efficace possible pour votre animal.

Objectifs du régime

Mettre en place un régime chez le chat ne consiste pas simplement à réduire drastiquement ses rations de nourriture. En faisant cela, vous risquez d’une part d’entraîner des carences et d’autre part d’entraîner des troubles du comportement de la prise alimentaire causés par le stress et l’anxiété.

Un régime correctement mené doit permettre à votre chat de perdre du poids, donc de perdre du gras tout en maintenant sa masse musculaire. De plus, il faut que le nouveau régime alimentaire mît en place permette à l’animal d’être le plus rassasié possible pour ne pas entraîner un stress qui serait contre-productif.

Attention, un chat au régime ne doit pas perdre plus de 0,5 à 1% de poids par semaine ! Chez un chat de 6kg, cela correspond à une perte de poids maximum de 60 grammes par semaine. Cela vous semble peut-être peu, mais une perte de poids trop rapide peut avoir de graves conséquences sur la santé (notamment au niveau hépatique) et peut augmenter le risque de développer des comportements indésirables dus au stress (boulimie, destructions, vocalises, vols de nourriture, malpropreté …).

Un régime chez un chat obèse peut donc s’étaler sur une période assez longue, comprises entre plusieurs mois à 1 an.

Choisir un aliment de régime pour chat

Pour mettre au régime son chat obèse il est indispensable de le nourrir avec un aliment thérapeutique adapté à la perte de poids. Se contenter de réduire les doses de son aliment de base n’a pas de sens car vous entraînerez des carences et le volume des rations sera tellement faible qu’il ne sera pas calé et risque de devenir fou !

Le mieux est de donner à son chat des croquettes de régime. Tous les aliments ne se valent pas. Privilégiez les croquettes vétérinaires ou haut de gamme, pour lesquelles l’indication de régime a été vérifiée.

Pour être efficace, des croquettes de régime pour chats doivent :

  • Être riches en protéines pour favoriser la satiété, la perte de poids et le maintien de la masse musculaire. Le taux de protéines doit être supérieur à 30% et le RPC (rapport protido-calorique) doit être supérieur ou égal à 100.
  • Être pauvres en matières grasses (lipides). Le taux doit être inférieur à 12-14%.
  • Être riches en fibres pour stimuler le transit intestinal et favoriser le sentiment de satiété. Plus le taux est élevé mieux c’est ! Le mieux est d’avoir un taux minimal en fibres, aussi appelées celluloses brutes de 7-10%.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour choisir l’aliment de régime le mieux adapté à votre chat. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un de nos vétérinaires pour un bilan nutritionnel gratuit !

Favoriser la satiété

Le risque quand on met son chat au régime c’est qu’il ait faim en permanence et qu’il passe son temps à réclamer à manger ou bien à voler de la nourriture. C’est encore plus vrai pour les chats qui étaient déjà boulimiques avant le régime.

Il est donc important de faire en sorte que l’animal mît au régime soit le plus rassasié possible. Pour limiter au maximum l’apparition et l’exagération de troubles du comportement liés au stress comme des miaulements intempestifs, la malpropreté urinaire, la boulimie, de l’agressivité …

Voici donc plusieurs astuces et conseils pour faire en sorte que votre chat au régime se sente le plus rassasié possible :

1/ Espacer les repas sur la journée

Un chat normalement mange plus d’une dizaine de petits repas dans la journée. Souvent, les chats de compagnie ne mangent finalement que 2 gros repas dans la journée, surtout quand ils ne sont pas capables de se réguler. On ne respecte donc plus au final leur besoin et on les frustre.

Il est idéal pendant un régime de pouvoir distribuer 3, 4, 5 ou 6 petits repas pendant la journée. Au besoin vous pouvez acheter un distributeur de croquettes qui va vous permettre de faire cela. Manger plusieurs fois pendant la journée va aider votre chat à se sentir plus rassasié.

2/ Mettre en place la bi-nutrition

Même avec des croquettes de régime, le volume de nourriture à distribuer pendant la journée à son chat n’est pas extrêmement important. Or on sait que pour être rassasié il faut que l’estomac soit bien rempli.

Distribuer une partie de la ration journalière sous forme de pâtée au lieu de croquettes permet de palier à ce problème. On appelle cela la bi-nutrition ou alimentation mixte.

En effet, les pâtés pour chats contiennent près de 80% d’eau et très peu de calories. On peut donc apporter un gros volume dans l’estomac sans apporter beaucoup d’énergie d’un coup. En plus, l’apport d’aliments humides pendant la journée permet d’hydrater l’animal et de diminuer les risques de cystites, qui sont fréquentes chez les chats sédentaires et en surpoids.

Privilégiez les pâtées de qualité pour ne pas apporter que des matières grasses et des glucides à votre chat, ce qui contrebalancerait les efforts de votre régime. Demandez conseil à votre vétérinaire pour calculer la part de croquettes et la part de pâtée à donner à votre chat.

3/ Mettre des légumes dans la gamelle

Les légumes, en particulier les légumes verts type haricots verts et courgettes, sont très intéressants pour le chat qui fait un régime. Ils sont très pauvres en calories et très riches en eau et en fibres. Ils permettent d’augmenter le volume de la ration sans apporter d’énergie. Ainsi, vous pouvez essayer de mieux caler votre chat pendant ces repas. Vous pouvez donner jusqu’à 100 grammes de légumes verts par jour à votre animal !

4/ Donner des compléments alimentaires

Il peut être envisageable de donner à votre chat obèse, du psyllium dans sa ration journalière pour favoriser le sentiment de satiété. Ce complément alimentaire végétal est riche en mucilages, des molécules capables de se gorger en eau. Dans l’estomac, le psyllium va alors absorber du liquide comme une éponge et gonfler, ce qui aide grandement l’animal à se sentir caler.

Pour donner ce complément alimentaire, il est recommandé de demander conseil à son vétérinaire, pour savoir si c’est adapté à son animal. Les chats qui sont compléments avec du psyllium doivent toujours avoir accès à une gamelle d’eau fraîche.

Lutter contre l’ennui

Un chat qui s’ennuie pendant la journée va forcément avoir envie de manger pour passer le temps. Faire en sorte que votre chat, surtout en plein régime, soit bien occupé c’est limiter le stress devant la gamelle vide et les miaulements intempestifs.

Une très bonne façon de lutter contre l’ennui dans l’espèce féline, est de permettre à son chat de manger dans des gamelles ludiques aussi appelées, gamelles anti-gloutons, gamelles puzzles ou jeux d’intelligence. Ces gamelles vont rendre les croquettes difficiles à atteindre et très souvent le chat va devoir utiliser ses pattes pour réussir à y accéder. Le temps du repas devient plus long et on stimule les instincts naturels de son chat.

Il existe de très nombreux modèles de gamelles ludiques. A vous de trouver celui qui conviendra à votre boule de poils.

Arrêter les à-côtés et les friandises

Bien souvent, les chats en surpoids ou obèses mangent des friandises ou des restes de tables. Ces derniers sont à bannir car en plus d’être très riches, ils sont bien souvent trop gras, trop sucrés ou trop salés !

Il peut être possible de continuer à donner une friandise de temps en temps. Surtout si ce rituel était très important dans la relation homme-animal avant la mise en place du régime. Mais il faut privilégiez les friandises spéciales régimes pour chat, pauvres en calories. En donner vraiment très peu. Et au besoin, retrancher une partie des croquettes de la journée pour compenser les friandises données.

Faire faire de l’exercice à son chat

Pour terminer, mon slogan préféré quand on parle de régime chez le chat : « mangez, bougez ». Il sera extrêmement difficile pour un chat obèse de réussir à perdre du poids en passant toutes ses journées sur le canapé. Faire de l’exercice est incontournable pour brûler des calories et faire du muscle.

Bien évidemment, il ne faut pas attendre de son chat en surpoids de courir un marathon chaque jour en début de régime. Sa condition physique ne le lui permettra pas. Il est nécessaire cependant de stimuler son chat plusieurs fois dans la journée pour le faire jouer. Essayez de passer, au moins deux fois 10 minutes par jour au début avec lui. Ensuite plus votre chat va perdre du poids, plus il sera en forme et actif spontanément.

Si vous votre chat n’a pas accès à l’extérieur pourquoi ne pas lui acheter un harnais et le faire sortir sur votre pallier ou dans les escaliers de votre immeuble ?! Vous pouvez aussi lui acheter des jouets qui vont le stimuler même pendant votre absence : laser programmable, jouets qui bougent seuls, bouchon en liège pendu avec une ficelle sous la table …

Conclusion : Le mieux chez le chat, c’est d’éviter que celui-ci ne se retrouve en surpoids. Il est conseillé d’être particulièrement vigilant après la stérilisation de votre animal et d’adapter immédiatement son alimentation à ses nouveaux besoins. Si votre chat est trop gros et qu’il doit être mis au régime, prenez conseil auprès de votre vétérinaire. Ne baissez pas les bras, cela peut prendre du temps. Et n’hésitez pas à le peser régulièrement, chez vous ou au cabinet pour mettre en évidence la perte de poids. Si malgré tous vos efforts, votre chat ne perd pas de poids, faites le point avec votre vétérinaire : des maladies peuvent empêcher la perte de poids.

Dr Tatiana Pradel
Dr Tatiana Pradel
Vétérinaire
Diplômé de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.