Conseils Véto > Plaies chez le chat : comment les soigner ?

Plaies chez le chat : comment les soigner ?

L​es plaies qui constituent des blessures externes sont​ fréquentes chez le chat​ ​qui y est tout aussi sensible que les autres animaux.

Qu​​e votre chat vive en extérieur ou en intérieur, la nature​ des plaies félines ​est le plus souvent bénigne. Elles se cantonnent souvent à quelques éraflures, coupures ou contusions​ qui ne demandent que peu de traitement.

​Néanmoins, il arrive aussi que ce​r​taines blessures liées aux accidents domestiques, chutes en tout genre et bagarres (sources de morsures et griffures parfois profondes) soient plus graves et nécessitent ​une intervention vétérinaire plus importante ​allant de la suture aux soins d'urgence.

Quelque soit la taille de la lésion de votre chat ou chaton, celle-ci mérite toute votre attention!
 
C'est pourquoi nous allons vous guider dans cet article et vous donner les conseils vétérinaires adaptés pour savoir ce qu'il faut faire en cas de plaie chez votre chat, comment ​favoriser sa cicatrisation et l'aider à retrouver son confort.

More...

​Traitement des plaies d​u chat ​par le vétérinaire

Selon la nature et l'importance de la plaie, vous ne pourrez pas toujours soigner vous même votre chat. Il est alors important de comprendre le rôle de votre vétérinaire ​pour ​aider au mieux votre animal de compagnie dans sa récupération.

​Dans les cas plus légers de blessures cutanées, ​vous aurez la possibilité de soigner ses petits bobos ​à la maison. ​Il vous suffit de suivre nos conseils vétérinaires ​pour appliquer les soins adaptés et le mener à la guérison rapidement.

Prise en charge des blessures félines par le vétérinaire

Afin de diagnostiquer toutes les plaies de votre minou, le vétérinaire va commencer par un examen clinique poussé qui révélera souvent des blessures que vous n'aviez pas détectées et permettra d'évaluer l'état général et la gravité du trauma.

Afin de réaliser cet examen minutieux, il peut être amené à raser le poil de la zone concernée afin de mettre en évidence l'étendu des dégâts cutanés et musculaires. Selon la douleur ressentie par votre compagnon et son agressivité éventuelle en réaction au traumatisme subi, votre véto peut opter pour une anesthésie générale plus confortable pour tout le monde.

Dans certains cas cliniques des examens complémentaires sont parfois nécessaires pour vérifier l'intégrité des tissus et organes profonds. Dans un cas de morsure thoracique par exemple, une radiographie des poumons est réalisée pour vérifier qu'ils ne soient pas perforés.

soigner plaie chat ou chaton vétérinaire

​Le vétérinaire sait parfaitement détecter les plaies du chat ou du chaton et les soigner.

Comment le vétérinaire soigne-t-il les plaies du chat ou du chaton blessé ?

Difficile ici de passer en revue tous les types de blessures et de situations tellement chaque cas est différent.

Notez tout de même que dans les cas les plus graves, le vétérinaire peut prioriser la stabilisation de l'état général de votre chat avant le traitement pur des blessures. L'animal peut alors être hospitalisé, mis en perfusion, couvert par des anti-douleurs et antibiotiques selon le besoin ainsi que tout ​autre médicament utile.

Dans ce cas un traitement conservateur des plaies est fait afin de limiter leur complication, le temps que l'animal se récupère.

Pour les autres cas, qu'il y ait besoin d'une sédation ou non, votre véto sera p​robablement amené à :

  • Nettoyer et désinfecter les lésions. Le vétérinaire s'assure qu'il n'y a pas de débris ou corps étranger dans la plaie. Le nettoyage permet également d'éliminer un maximum de bactéries.

  • ​​Parer la plaie si nécessaire. Le praticien découpe alors les tissus morts ou trop abîmés pour favoriser la suture et la cicatrisation.

  • Suturer la peau et parfois les muscles avec du fil résorbable par exemple.

  • Poser des agrafes sur des ​coupures ou perforations modérées. Dans quelques cas particuliers, l'usage d'une colle chirurgicale pour rapprocher les bords de peau est aussi possible.

  • Reconstruire les tissus chirurgicalement lors de déchirures profondes. Il peut dans ce cas être utile de pratiquer de l'auto-greffe de peau quand cela est possible.

  • Drainer la plaie. Lorsque ​la production de liquide ​inflammatoire, de sérosités, de pus voire de sang par micro-saignements est notable, le chirurgien peut poser un drain (souvent de Penrose) pour favoriser l'évacuation de ces liquides et éviter une collection.

  • Laisser les plaies béantes pour une cicatrisation par seconde intention. C'est assez surprenant pour le propriétaire mais recommandé lorsque la tension de suture est trop forte ou qu'il manque trop de ​tissus après une forte abrasion par exemple.
    On fait aussi cela sur certaines plaies ​fortement infectées ​comme sur les abcès de chat par exemple

  • Réaliser un pansement et imposer le port d'une collerette afin de protéger la zone et empêcher les auto-mutilations par grattage et léchage principalement.

Combien coûtent les soins de plaies ​à la clinique vétérinaire ?

Pas simple de donner une tarification des soins de plaies tellement le type de blessures et de soins varient d'un animal à l'autre.
Les frais vétérinaires associés peuvent tout aussi bien aller de 50€ à plusieurs centaines d'euros en fonction des soins ​prodigués

En effet, ​pour des plaies superficielles, il se peut qu'une consultation et un ou deux médicaments suffisent.
Par contre, si votre chat a subi des lésions profondes nécessitant examens complémentaires, hospitalisation, anesthésie et/ou chirurgie la facture peut vite grimper.

En ce sens, prendre une assurance​ santé pour ​votre chat, ​s'il sort, s'avère d'ailleurs une excellente stratégie dans la mesure où les risques d'accidents et de bagarres sont plus nombreux en extérieur.

Lorsque votre chat est sérieusement touché, votre vétérinaire aura pour rôle de stabiliser et soulager votre chat avant de traiter ses plaies et de les soigner. Les ​traitements apportés à la clinique permettent alors de créer les conditions d'une guérison rapide en accélérant le processus de cicatrisation.

​​Soigner les plaies de son chat à la maison

​Pour rappel, vous n'interviendrez sur les plaies de votre chat ou chaton qu'à 3 conditions :

  • Son état général est bon : il court, joue, mange et boit normalement.
  • Sa blessure ou ses lésions ne sont que superficielles : égratignures, éraflures, écorchures, ecchymose modérée, petit gonflement très localisé...
  • Il ne manifeste pas de douleur vive ou un inconfort manifeste qui impose une consultation.

Pensez bien qu'en cas de doute, un appel à la clinique ne vous coûtera rien comparé aux complications de blessures mal gérées à domicile. 😉

Quel désinfectant choisir pour nettoyer la plaie de mon chat ?

La bétadine ou Vétédine® (formulation vétérinaire) est indiquée pour la plupart des plaies cutanées de surface. Attention néanmoins à éviter les muqueuses et à tester une petite zone en premier pour s'assurer de l'absence d'allergie de votre chat ou chaton.
On préfèrera la diluer un peu (1 bouchon de vétédine pour 9 bouchons d'eau claire)

Il existe des formulations de désinfectants spécifiques vétérinaires qui ne piquent pas et accélèrent la cicatrisation comme le Dermaflon® ou le Cothivet® .

N'utilisez pas d'alcool ou de chlorhexidine sans avis vétérinaire car ces antiseptiques ont tendance à piquer lorsqu'on les applique sur une lésion à vif.

L'eau oxygénée (péroxyde d'hydrogène) ne doit pas être utilisée hors contrôle vétérinaire car sa puissance d'action peut endommager les tissus malgré son effet anti-infectieux puissant. A ne pas utiliser à la maison donc !

Si vous n'avez aucun de ces produits chez vous, le sérum physiologique contenu dans les pipettes de nettoyage pour les yeux ou le nez des bébés par exemple fera l'affaire. Ce ne sera pas antiseptique mais ça permettra à minima de rincer la plaie avec une solution stérile sans conséquences pour votre animal.

antiseptiques plaies chat

​Antiseptiques vétérinaires recommandés pour nettoyer les plaies du chat

Quel antiseptique naturel utiliser pour désinfecter la plaie d'un chat ?

Le Cothivet® cité un peu plus haut est un bon choix car ce produit est élaboré à partir de teintures mères et d'huiles essentielles. Son efficacité n'est plus à prouver.
Il présente, en plus, l'avantage d'être amer au goût et de limiter le léchage.

L'offre de soin et médicamenteuse évoluant, interrogez votre vétérinaire ou ses assistants pour voir s'ils ont d'autres formulations antiseptiques naturelles similaires à vous proposer.

Le miel, et plus particulièrement le miel de Thym, possède des propriétés antiseptiques et cicatrisantes très efficaces. Une application quotidienne de miel en fine couche peut aider à la cicatrisation de plaies superficielles.

Il est tout de même préférable, avant d'utiliser le miel, de demander conseil à votre vétérinaire pour ne pas couvrir une plaie infectée sérieusement et risquer de la faire macérer. Cette solution est, par ailleurs utilisable sur des zones non accessibles à la langue de votre chat. 

Comment appliquer un antiseptique sur la plaie de mon chat ?

Nous vous recommandons d'utiliser des compresses hydrophiles que vous trouverez aisément dans votre armoire à médicaments ou à la pharmacie.

On évite le coton basique qui risque de laisser des fibres dans la plaie et de retarder la cicatrisation en drainant des saletés à l'intérieur et en agissant comme un corps étranger.

L'usage de Demak'Up peut faire l'affaire en second recours car son coton est compressé et ne fait pas de fibres si vous ne le déchirez pas.

L'application sera délicate et progressive afin de tester la sensibilité de votre chat.
Faites vous accompagner s'il faut le tenir et ne le brusquez pas.

Pensez à faire 2 ou 3 passages pour éliminer les saletés et favoriser la cicatrisation

​Faut-il mettre un pansement sur la blessure d​'un chat ?

Pour les plaies superficielles que vous traiterez, ce ne sera pas nécessaire et nous ne vous le recommandons pas.

En effet, l'aération d'une plaie superficielle favorise sa cicatrisation car l'oxygène empêche le développement de bactéries très agressives. Si vous couvrez trop une plaie, celle-ci peut se mettre à fermenter et se compliquer.

E​N RÉSUMÉ

Ne prenez jamais une plaie de chat à la légère car les conséquences sont parfois plus sérieuses que vous ne l'imaginez pour sa santé.

Demandez toujours l'avis de votre vétérinaire ou de ses assistant(e)s en cas de doute pour ne pas passer à côté d'une atteinte plus profonde de votre animal.

Suivez les consignes de soins à la lettre car les infections secondaires et complications de cicatrisation sont fréquentes pour les blessures cutanées de chat. Votre chat vous en remerciera et son confort sera assuré.

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

Plaies chez le chat : comment les soigner ?
41 votes, 4.88 avg. rating (97% score)


>

Le site Conseils Véto utilise des cookies afin de faciliter et personnaliser votre navigation. Vous pourrez les contrôler en suivant nos conseils via le lien suivant Gérer les Cookies

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer