Gale auriculaire du chat : réponses à vos questions

gale d'oreille du chat due à un parasite et qui entraîne des démangeaisons
Accès direct à vos questions via le sommaire

La gale auriculaire du chat est une maladie parasitaire touchant les oreilles des chats et des chatons.

Due à un acarien appelé Otodectes Cynotis qui se nourrit et se reproduit dans le conduit auditif du chat, elle est aussi appelée otodectose.

Non dangereuse pour l’animal si elle n’est pas compliquée par d’autres infections, cette pathologie provoque des démangeaisons très inconfortables pour le chat infesté.

Dans la grande majorité des cas, cette affection parasitaire se soigne bien en 2 à 4 semaines avec un traitement adapté.

Notre vétérinaire répond, dans cet article, à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur la gale d’oreilles du chat.

Quels sont les chats à risque de gale d’oreilles ?

Tous les chats du monde, quel que soit leur âge, leur sexe et leur race peuvent être contaminés par Otodectes Cynotis.

Les chatons vivant en communauté et les chats d’extérieur sont plus souvent infestés en raison des contacts rapprochés avec les congénères.

Comment le chat attrape la gale auriculaire et la transmet aux autres chats ?

L’acarien responsable de cette pathologie auriculaire ne saute pas et ne court pas. Ses déplacements étant limités, c’est le contact rapproché qui favorise la contamination d’un chat à l’autre.

Lors du contact direct d’un chat ou chaton infesté, le parasite saisit l’opportunité est passe des oreilles d’un animal à l’autre. Il peut, aussi et occasionnellement, se développer sur la peau de l’hôte.

Est-ce que la gale du chat est transmissible à l’homme ?

Le parasite étant assez spécifique du chat, il ne se transmet pas à l’homme. Vous ne risquez donc rien si votre chat est atteint de gale auriculaire.

Cela n’empêche pas de bien vous laver les mains lorsque vous le caressez et lorsque vous le soignez.

Sachez d’ailleurs qu’un vétérinaire un peu particulier (DMV Lopez RA) a expérimenté la contamination sur lui-même en introduisant des Otodectes dans ses oreilles sans que ceux-ci n’aient pu se développer. (source)

Est-ce que mon chat peut contaminer mes autres animaux ?

Le parasite du chat touche également le chien et le furet donc un contact rapproché entre un chat atteint de gale auriculaire et vos autres animaux peut les contaminer.

Comment savoir si mon chat a la gale d’oreilles ? Quels sont les symptômes ?

Les acariens responsables de la gale d’oreilles creusent des galeries dans le conduit auditif, se nourrissent des sécrétions que cela provoque et y pondent leurs œufs également.

La réaction inflammatoire est donc importante et l’oreille produit beaucoup de cérumen. Il s’agit d’une otite qui se surinfecte souvent.

Voici les signes que votre chat peut être atteint de gale d’oreille :

  • Du cérumen noir et sec déborde de l’oreille. Lorsque votre chat se secoue la tête, de petits morceaux se retrouvent dans son environnement immédiat.
  • Le chat se gratte et se secoue souvent la tête.
  • Une odeur nauséabonde (fermentée) peut émaner des conduits auditifs de votre animal
  • Le réflexe audito-podal est marqué

Ce réflexe est très particulier et il est lié à l’inflammation et aux démangeaisons qu’elle provoque. Le simple fait de toucher l’oreille avec le doigt ou un otoscope entraîne un réflexe de la patte arrière qui vient gratter frénétiquement l’oreille.

Si vous avez une suspicion d’atteinte auriculaire de votre chat ou chaton par la gale, le mieux est d’appeler votre vétérinaire pour prendre RDV en consultation.gale oreille chat cérumen noir sec

Un cérumen noir et sec caractérise souvent la gale d’oreille chez le chat en même temps qu’une forte démangeaison.

Comment diagnostiquer la gale du chat ?

Les acariens de l’oreille étant des parasites microscopiques, il est nécessaire de faire un prélèvement de cérumen et de l’observer au microscope. Le vétérinaire voit alors les Octodectes en train de se déplacer ainsi que leurs œufs. Le diagnostic est donc assez facile s’il y en a beaucoup dans le conduit auditif. D’ailleurs, si vous ne craignez pas les parasites, votre véto pourra vous montrer ces bestioles comme dans la vidéo ci-dessous.

Peut-on soigner naturellement la gale auriculaire féline ?

Non, il n’y a pas de traitement naturel contre la gale d’oreilles que ce soit pour un chaton ou un chat adulte.

N’utilisez jamais d’huiles essentielles ou d’autres huiles car cela pourrait aggraver les symptômes et l’inconfort de votre animal.

Quel traitement pour la gale auriculaire du chat ?

Le traitement se fait localement essentiellement pour assainir les oreilles. La prescription est souvent additionnée d’antiparasitaires externes en pipette capables d’éliminer les acariens.

Il est nécessaire de décrasser chaque oreille avec un nettoyant céruménolytique adapté pour chat. Une fois l’oreille dégagée, on applique une crème auriculaire acaricide une à deux fois par jour selon le médicament et le besoin.

Notez qu’il est essentiel de bien respecter la durée de traitement recommandée par votre vétérinaire. Ce n’est pas parce que vous ne voyez plus de cérumen qu’il n’y a plus de parasites.

La durée du traitement se fait pour un minimum de 2 semaines et peut parfois aller jusqu’à 4 semaines en fonction de l’importance de l’infestation et des risques environnementaux.

Faut-il traiter mes autres animaux en même temps que mon chat ?

Si votre chat parasité vit au contact d’autres animaux à risque, il est probable que votre vétérinaire vous recommande de les traiter mais ce n’est pas systématique.

Le vétérinaire s’adapte au cas par cas.

Comment prévenir la gale d’oreille du chat ?

Une bonne hygiène et un bon suivi de l’hygiène des oreilles de votre animal suffit souvent.

S’il n’est pas au contact d’autres chats, le risque de contamination est quasi nul.

En cas de contact à risque, il existe des pipettes acaricides adaptées qui élimineront les Otodectes si une infestation est suspectée et qu’il n’y a pas encore de symptômes auriculaires.

Demandez conseil à votre vétérinaire.

En conclusion, la gale d’oreille du chat est une maladie parasitaire fréquente et assez facile à traiter.

Pour limiter la durée de traitement et les complications infectieuses, il est recommandé de traiter au plus tôt. Pour cela, appelez rapidement votre vétérinaire au moindre symptôme évocateur.

Un bon suivi du traitement sur quelques semaines et un soin régulier des oreilles permet d’éradiquer les récidives.

Enfin, faites attention lorsque vous introduisez un nouvel animal à la maison ou que votre chat évolue en extérieur au contact d’autres congénères. Les contaminations sont alors plus faciles et une vigilance accrue est nécessaire.

Dès l’adoption d’un chaton ou un chat adulte, privilégiez une consultation médicale préventive afin de déparasiter et protéger votre boule de poils.

Rédacteur de l’article

Dr Eric Trénel
Dr Eric Trénel
Vétérinaire
Fondateur de Conseils Véto

Bonne nouvelle !

Nous travaillons sur une recette de croquettes pour les chiens. Pour recevoir un échantillon dès sa finalisation, laissez vos coordonnées ci-dessous :
Nom(Nécessaire)
RGPD(Nécessaire)

Service indisponible

Notre service de mise en relation avec un vétérinaire est disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Merci de réessayer plus tard.

Service à venir !

Nous sommes en train de finaliser le développement de ce service.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer sa mise en ligne

Recevez par email toute notre actualité

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.