La toxoplasmose ou toxo: contamination, symptômes, traitement

La Toxoplasmose (appelée aussi Toxo) est une maladie le plus souvent inoffensive chez l’homme. Cette toxoplasmose peut néanmoins s’avérer dramatique chez le foetus lorsque la maman est contaminée pour la première fois durant sa grossesse. Cet article présente le cycle du Toxoplasme, les modes de contamination et les symptômes chez l’homme de la Toxoplasmose. Cet article vous aide à comprendre les risques et à vous en prémunir. En lire plus

Qu’est ce qu’une zoonose ?

Une zoonose est une infection ou une infestation qui peut être transmise de l’animal à l’homme ou de l’homme à l’animal.

Elle peut être provoquée par des bactéries (ex: salmonellose), des virus (ex: grippe aviaire), des champignons (ex: teigne), des prions (ex: vache folle et maladie de creutzfeldt-jakob) ou d’autres formes parasitaires (ex : certains vers du chien et du chat)

Concernant les zoonoses du chien et du chat qui nous intéressent plus sur Conseils véto, on peut citer :

– la Rage
– la Toxoplasmose lors de la grossesse
– la Teigne
– les Echinococcoses
– la Leishmaniose
– la Leptospirose
– la Maladie de Lyme
– la Toxocarose (vers du chien et du chat)
– la Maladie des griffes du chat
– la Gale sarcoptique

Il en existe d’autres que nous développerons au fur et à mesure sur le site. Prenez soin de vous informer ici ou chez votre vétérinaire et de privilégier la prévention grâce aux antiparasitaires, vermifuges, vaccins, précautions d’hygiène.

En cas de doute, demandez toujours conseil à votre vétérinaire et évoquez la présence d’un chien ou d’un chat à domicile auprès de votre médecin traitant qui pourra prendre l’information en compte dans son diagnostic.

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

11 votes, 4.73 avg. rating (94% score)

Nécrose : définition

Le mot nécrose définit une mort de cellules non naturelle, c’est à dire qu’il ne s’agit pas d’une cellule en fin de vie. Elle peut concerner plusieurs cellules dans un tissu et même des parties plus larges d’organes.

Chez le chien et le chat, les nécroses les plus faciles à voir se situent sur la peau. On en trouve après des gelures du bout des oreilles, par exemple,et, aussi,  au niveau des cicatrices difficiles quand le sang n’arrive pas correctement sur la zone concernée.

nécrose definition chien chat
Ici la partie nécrosée est située au centre (peau noire)

La nécrose peut résulter :

d’un choc : une compression des vaisseaux diminue l’apport de sang et tue les cellules.
d’une intoxication : la mort des cellules est provoquée directement par le toxique.
d’un problème circulatoire : comme pour le choc le sang est bloqué ou n’arrive pas comme il le faudrait et les cellules meurent. On connaît tous l’infarctus du myocarde, chez l’homme par exemple, qui est lié à une zone morte du muscle cardiaque. Le sang ne nourrit plus cette zone et donc les cellules musculaires meurent.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

4 votes, 4.25 avg. rating (85% score)

Prostration :définition

La prostration se définit comme un état de faiblesse et d’abattement extrême.

Elle apparaît le plus souvent, chez le chien comme chez le chat, lors d’une maladie particulièrement marquée. Cette maladie entraîne, alors, une diminution importante des facultés physiques de l’animal. Plus simplement, toute l’énergie de l’animal est pompée !

Ce qui caractérise la prostration chez le chien et le chat est le fait de voir son animal couché, le plus souvent en boule et immobile. Vous avez beau l’appeler, présenter de la nourriture, de l’eau ou des friandises rien ne l’intéresse.

C’est un signe de défaillance majeure et même d’inconfort !

Un chien prostré ou un chat prostré doivent amener le propriétaire à appeler rapidement le vétérinaire !

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

4 votes, 4.50 avg. rating (89% score)

Sevrage du chiot et du chaton : définition, âge et durée

Période essentielle de la vie d’un chiot ou d’un chaton, le sevrage est une étape à ne pas négliger pour le bien être et la santé de votre animal. Vous trouverez ici les informations sur l’âge, le temps et la façon de procéder au sevrage de votre chiot ou de votre chaton. En lire plus

définition de sudation

La sudation est le fait de suer, de transpirer. La sudation peut être une adapatation naturelle comme une réponse du corps à la chaleur ambiante mais peut également être provoquée par une maladie en cas d’hyperthermie ou encore, par certains médicaments.

Chez le chien et le chat, la sudation est très faible et plutôt limitée aux pattes. Afin de comprendre pourquoi, je vous invite à parcourir l’article de definition des glandes sudoripares.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

3 votes, 5.00 avg. rating (97% score)

 

Vasoconstriction : définition

La vasoconstriction est une diminution de la taille (diamètre) des vaisseaux (vaso-) par contraction des muscles qui composent la paroi des vaisseaux sanguins (artères et veines).

Elle peut être provoquée par adaptation du corps. Par exemple chez le chien, le chat et l’humain, on constate que les extrémités blanchissent sous l’effet du froid. Le corps se protège du froid en exposant le moins possible de sang à la surface. Les oreilles et les truffes roses blanchissent et la même chose se produit au niveau des doigts de l’homme.

Mais vous avez également le stress qui, par action de l’adrénaline, va entraîner une vasoconstriction des vaisseaux.

Elle peut constituer un symptôme d’une maladie, d’une intoxication ou d’une envenimation.
Chez l’humain, il existe la maladie de Raynaud qui est une vasoconstriction excessive des petits vaisseaux des extrêmités lors de temps froid ou de stress. Cette maladie entraîne une perte d’irrigation de la zone concernée et une douleur associée lors du retour sanguin.

Elle peut être provoquée, lorsque cela est nécessaire, par un traitement. On parle alors d’effet vasoconstricteur du médicament. Certains sprays nasaux (pour injection dans le nez) ont cette action et on les utilise chez le chien et le chat pour limiter le risque de saignements lors de rhinoscopie (petite caméra passée dans le nez).

Le terme opposé à la vasoconstriction est la vasodilatation.

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

4 votes, 4.25 avg. rating (85% score)

Vasodilatation : définition

La vasodilatation est une augmentation de la taille (diamètre) des vaisseaux (vaso-) par dilatation.

Cette dilatation est rendue possible par un relâchement des muscles qui composent la paroi des vaisseaux sanguins (artères et veines).
Elle peut être provoquée par adaptation du corps.

Le meilleur exemple chez le chien, le chat et l’humain est de regarder les oreilles lorsqu’il fait chaud. Les vaisseaux de l’oreille (et d’autres parties du corps également) se dilatent permettant au sang d’affluer dans l’oreille et grâce à la surface de celle-ci d’augmenter les échanges de chaleur avec l’air ambiant. les oreilles sont donc plus rouges.

Elle peut constituer un symptôme d’une maladie, d’une intoxication ou d’une envenimation.
Un exemple courant chez le chien, le chat et l’homme est la réaction allergique qui se manifeste par des rougeurs et des oedèmes.
On retrouve cette vasodilatation, également, dans les réactions inflammatoires.

Elle peut être provoquée, lorsque cela est nécessaire, par un traitement. On parle alors d’effet vasodilatateur du médicament.
Un exemple courant est l’utilisation de vasodilatateur lors d’hypertension. Le sang arrive dans les vaisseaux avec une pression trop forte qui les abîme. On dilate les vaisseaux pour diminuer cette pression sanguine et protéger les vaisseaux. Le terme opposé à la vasodilatation est la vasoconstriction.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

7 votes, 5.00 avg. rating (98% score)

Glande sudoripare : définition

Une glande sudoripare est une glande dont le rôle principal est de produire de la sueur.

Chez l’homme ces glandes sont réparties sur tout le corps et sont très actives lorsqu’il fait chaud. L’évaporation de la sueur provoque, alors, un refroidissement de la peau.
Chez le chien et chez le chat, il y a des glandes sudoripares mais celles qui sont sur le corps produisent plutôt des éléments protecteurs de la peau et des phéromones. C’est pourquoi on dit que les chiens et les chats ne suent pas.

Ceci, cependant, n’est pas exact, car on trouve des glandes sudoripares chez ces deux animaux au niveau des pattes, entre les coussinets. Le chien et le chat transpirent donc des pattes mais la surface est tellement petite que ça ne permet pas de refroidir le corps.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

14 votes, 4.43 avg. rating (88% score)

Cyanose : définition et causes

Urgence vitale, la cyanose chez le chien et le chat est un symptôme qui se définit, comme chez l’homme, par une coloration anormalement bleutée/violacée des muqueuses (gencives, babines, langue, conjonctives,…) et de la peau. Cette coloration est directement liée à une concentration trop basse en oxygène transporté dans le sang. En lire plus

Hypothermie du chien et du chat : causes et solutions

L’hypothermie peut être dangereuse pour votre chien ou votre chat. Cet article vous aide à comprendre ce qu’est l’hypothermie et comment protéger votre chien ou votre chat de celle-ci. En lire plus

Hyperthermie : définition

L’hyperthermie est définie par le passage de la température du corps de l’animal au dessus de la normale.

Elle peut être liée au phénomène de fièvre lors d’une maladie mais aussi à une augmentation de température du corps lors de fortes chaleurs ou d’exercice important réalisé par le chien ou le chat.
Au delà de 42°C, la température du corps du chien ou du chat devient dangereuse et peut, si celle-ci grimpe plus haut, entrainer la mort de l’animal.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

16 votes, 4.66 avg. rating (92% score)
 

Faux négatif : définition

Le terme « faux négatif » est utilisé pour parler du résultat d’un test ou d’un examen complémentaire.

Un résultat « faux négatif »  indique que l’animal est sain alors que celui-ci est malade. En gros, le test n’a pas fait son travail et passe à côté de la maladie.
C’est une marge d’erreur très faible qui existe pour chaque test médical. Cela arrive aussi sur des maladies peu exprimées.

Un point rassurant ! Lorsqu’un test est vendu, des données statistiques (sensibilité, spécificité et valeur prédictives pour les adeptes) permettent de connaître sa fiabilité. Le vétérinaire est ainsi capable de choisir les meilleurs examens pour votre chien ou votre chat.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)
 

Faux positif : définition

Le terme « faux positif » est utilisé pour parler du résultat d’un test ou d’un examen complémentaire.

Un résultat « faux positif »  indique que l’animal est malade alors que celui-ci ne l’est pas. Heureusement, cela reste rare et le vétérinaire va rapporter le résultat à ses observations quitte à pratiquer un second test ou un autre examen complémentaire.
Rassurez vous tout de même ! Lorsqu’un test est vendu, des données statistiques (sensibilité, spécificité et valeur prédictives pour les adeptes) permettent de connaître sa fiabilité.Le vétérinaire est ainsi capable de choisir les meilleurs examens pour votre chien ou votre chat.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

4 votes, 4.65 avg. rating (92% score)
 

Acide aminé : définition

Les acides aminés sont les constituants de base des protéines. Il en existe 21 chez le chien et le chat.
Leur association permet, comme on le ferait avec des légos de couleurs et de tailles différentes, de  réaliser des montages plus ou moins longs et complexes qui forment les protéines.
On trouve alors des protéines de quelques acides aminés à plusieurs dizaines d’acides aminés. Leur nombre permet de constituer un très grand nombre de protéines.

On parle d’acides aminés non essentiels lorsque l’animal est capable de les produire dans son organisme.
Les acides aminés non essentiels du chien et du chat sont :

– l’alanine
– l’asparagine
– l’aspartate
– la cystéine
– le glutamate
– la glutamine
– la glycine
– la proline
– la sérine
– la tyrosine

On parle d’acides aminés essentiels quand l’animal ne sait pas les produire et doit impérativement les trouver dans son alimentation Les acides aminés essentiels du chien et du chat sont :

– l’arginine
– l’histidine
– l’isoleucine
– la leucine
– la lysine
– la méthionine
– la phénylalanine
– la thréonine
– le tryptophane
– la valine

Il reste le 21 ème acide aminé qu’est la taurine. Celle-ci est essentielle chez le chat et non essentielle chez le chien. Le chien utilise donc 10 acides aminés essentiels et le chat en compte, quant à lui, 11.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

7 votes, 3.71 avg. rating (76% score)
 

Sphincter : définition

Un sphincter est un muscle en forme d’anneau qui permet l’ouverture et la fermeture d’un orifice naturel.

Le sphincter oesophagien permet de fermer ou d’ouvrir le passage entre l’oesophage et l’estomac. Lors d’un fonctionnement anormal on constate des remontées de l’estomac appelées reflux gastro-oesophagiens.

Le sphincter vésical s’ouvre lors de la libération de l’urine. Son dysfonctionnement peut entraîner de l’incontinence urinaire.

Le sphincter anal s’ouvre lorsque l’animal doit déféquer (faire ses crottes). Son dysfonctionnement entraînera, lui aussi, une incontinence fécale.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 5.00 avg. rating (96% score)
 

Appétence : définition

Le mot « appétence » est essentiellement utilisé dans le domaine vétérinaire pour caractériser un aliment ou un médicament.
On dit d’un aliment ou d’un comprimé, par exemple, qu’ils sont appétents lorsqu’ils attirent l’animal et l’amène à les manger facilement.

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

10 votes, 4.60 avg. rating (91% score)

Coprophagie : définition

La coprophagie est le nom donné au comportement de l’animal, par exemple chat ou chien qui mange des crottes  lui appartenant ou appartenant à un autre animal. Ce comportement est assez répandu chez les chiens de compagnie et très rare chez le chat en dehors de la chatte qui lèche ses chatons et ingère leurs excréments jusqu’à l’âge d’un mois environ.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

5 votes, 4.20 avg. rating (84% score)
 

Carence : définition

Le mot « carence » est synonyme de manque, d’absence, d’insuffisance. Dans la sphère vétérinaire, ce mot peut être utilisé de 2 façons :

La première (de loin la plus fréquente) pour parler de la présence en quantité insuffisante ou de l’absence d’un élément dans le corps.
Il peut s’agir d’un défaut d’apport par l’alimentation (carence en taurine chez le chat par exemple), de pertes ou de destructions exagérées (carence en globules rouges lors de saignements chroniques ou d’attaques immunitaires anormales) ou d’un défaut de production par le corps ( carence en insuline dans certains cas de diabètes par exemple).

La seconde qui concerne les contrats de type mutuelle santé dans lesquels il peut être évoqué un « délai de carence » .
Dans ce cas, cela signifie que, durant une période définie dans le contrat et tout de suite après son acceptation, l’assurance ne couvrira pas le chien ou le chat pour tout problème de santé ou accident.
Par exemple, si le délai de carence est de 1 mois et que votre assurance couvre les accidents, cela signifie qu’un accident se produisant au 28ème jour après signature ne sera pas couvert. Ce procédé vise, à priori, à éviter que les petits malins souscrivent le jour de l’accident.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)
 

Carnivore : définition

On appelle « animal carnivore » un animal dont le régime alimentaire est normalement composé d’aliments d’origine animale.
Le chien et le chat sont, par nature, des carnivores même si les humains leur font manger de plus en plus d’aliments divers.
On notera que le chien est très opportuniste et ne se fait pas prier lorsqu’il s’agit d’engloutir un cake ou des chocolats ! 🙂

On oppose aux carnivores :

– les omnivores qui peuvent manger des aliments d’origine animale et végétale.
– les herbivores qui se nourrissent de plantes (herbes, feuilles).
– les frugivores qui se nourrissent de fruits.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

5 votes, 5.00 avg. rating (98% score)
 

Omnivore : définition

Un animal omnivore est un animal qui a la capacité de manger des aliments d’origine animale et végétale. L’homme est un omnivore.

On oppose aux omnivores les carnivores (tels que le chien et le chat), les herbivores (tels que la vache ou le cobaye) et les frugivores ( certains singes et certains oiseaux).

– les carnivores mangent des aliments d’origine animale (viande, poissons, volailles).
– les herbivores mangent des plantes telles que l’herbe ou les feuilles.
– les frugivores se nourrissent de fruits.

Bien que carnivore d’origine, le chien, au contact de l’humain, devient dans de nombreux cas un omnivore opportuniste profitant de ce qui traîne ou de ce que ses maîtres lui offrent.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 3.00 avg. rating (69% score)
 

Selles : définition

Les selles sont les déjections de l’animal plus couramment appelées « crottes » et médicalement appelées « fèces » d’où provient, d’ailleurs, le verbe déféquer. Autres synonymes : excréments, matières fécales
Il ne faut pas confondre le mot « selles » avec le « sel » de table (je vous déconseille de vous tromper 😉 ) ou les « sels organiques » (comme les sels biliaires).

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Stérile : définition

Le mot « stérile » utilisé en médecine vétérinaire possède 2 significations :

– La première est liée à l’absence de microbes. On parle de compresses stériles, d’une plaie stérile ou stérilisée, de gants stériles, par exemple, lorsque ceux-ci ont été traités ou nettoyés de façon à ce que les microbes ne puissent ni survivre ni se multiplier.
– La deuxième est liée à la reproduction des chiens, des chats ou autres animaux. On dit qu’un chien ou un chat est stérile lorsqu’il n’a pas ou plus la possibilité de se reproduire et donc, de faire des petits (chiots, chatons, …). Il peut arriver, comme chez les humains, que ce soit une anomalie liée au corps de l’animal mais le plus souvent cette stérilité est provoquée par une opération volontaire : la stérilisation.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 3.00 avg. rating (69% score)
 

Sérum physiologique : définition

Le sérum physiologique est, tout simplement, un mélange d’eau stérile avec du sel (aussi appelé chlorure de sodium). La quantité de sel qu’il contient est adaptée aux concentrations rencontrées dans le corps du chien ou du chat et c’est la même chose chez l’homme. Il en existe de 2 sortes:

– le sérum physiologique non injectable : celui utilisé généralement pour nettoyer les yeux.
– le sérum physiologique injectable : on l’utilise sous forme de poches pour les perfusions.

 

sérum physiologique chien chat
Poche de sérum physiologique pour perfusion

dosettes sérum physiologique yeux chat
Dosettes de sérum physiologique pour les yeux

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

14 votes, 4.21 avg. rating (84% score)

Erythème : définition

On appelle érythème une zone rouge (plaque rouge ou bouton) plus ou moins étendue à la surface de la peau du chien, du chat ou d’un autre animal, indépendamment de son origine (virale, bactérienne, brûlure, allergie,…).

Une caractéristique permet de reconnaître un érythème : il suffit d’appuyer avec le doigt sur la plaque rouge pour voir disparaître cette coloration qui revient tout de suite dès qu’on relâche la pression. Vous pouvez faire cette expérience sur un érythème liée à une inflammation par exemple (plaque allergique) sur votre animal.  

plaque rouge chien érythème
Erythème cutané chez un chien

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

3 votes, 4.67 avg. rating (92% score)

Antigène : définition

Un antigène est une molécule présente à la surface ou à l’intérieur d’un élément étranger au corps (naturel comme les microbes ou synthétique) ou de cellules anormales présentes dans le corps (cellules dégénérées, tumorales) de l’animal ou de l’humain et qui est spécifiquement reconnu par les anticorps.
Il est généralement constitué de protéines (ou fragments de protéines appelés peptides) ou de sucres (polysaccharides).
La rencontre d’un anticorps avec son antigène spécifique déclenche une réaction immunitaire en chaîne qui vise à détruire l’élément anormal à la surface duquel se trouve cet antigène.  

 

antigene definition

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 3.00 avg. rating (69% score)

Crédits : Kapucine Nielsen-Kolding

Anticorps : définition

Les anticorps sont des protéines particulières produites par les plasmocytes (cellules appartenant à la famille des globules blancs).
Les anticorps sont produits directement au contact d’éléments non reconnus par le système immunitaire comme les microbes ou des molécules étrangères (ou anormalement produites par le corps).

Ce sont des armes de défense appartenant au système immunitaire. Leur rôle est de reconnaître l’élément anormal présent dans le corps et d’initier l’attaque contre celui-ci en « sonnant l’alarme » et en attirant les autres cellules immunitaires qui viennent le détruire.
Ce que reconnaît l’anticorps sur cet élément anormal est, en fait, un petit morceau bien spécifique de celui-ci appelé antigène.
Pour détecter les anticorps dans le corps de l’animal, on se sert d’un examen qui s’appelle la sérologie.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Sérologie : définition

La sérologie est un examen complémentaire qui consiste à étudier le sérum. Cette analyse  est surtout axée sur la recherche et la quantification des anticorps. La sérologie sera donc spécifique de la maladie ou des éléments anormaux recherchés.
Comme les anticorps sont produits au contact de miro-organismes ou de molécules anormalement présentes dans le corps, on va pouvoir utiliser leur mesure pour :

Réaliser des diagnostics > C’est le cas par exemple pour le FIV (Sida du chat) dont la recherche des anticorps permet, en plus des symptômes, de confirmer la présence du virus mortel.

Réaliser des dépistages > Il s’agit de détecter si l’animal a été en contact avec le microbe. Ca ne prouve pas qu’il est encore présent et actif. Il a, en effet, pu être détruit et les anticorps persistent pour prévenir d’une nouvelle attaque. Si le test est positif (présence des anticorps contre le microbe), on effectue une recherche plus poussée pour rechercher l’élément pathogène. L’exemple bien connu est celui qui permet de savoir si la femme enceinte est immunisée ou pas contre la toxoplasmose.

Suivre l’évolution d’une maladie > puisque bon nombre d’anticorps disparaissent avec le temps, on va réaliser des sérologies espacées dans le temps pour constater leur disparition. On retrouve ce type de procédé dans certaines maladies inflammatoires.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 5.00 avg. rating (96% score)

Hémorragie : définition

Une hémorragie (sens strict) est un écoulement de sang hors des vaisseaux (veines ou artères) lorsque ceux-ci sont rompus (blessure, éclatement d’organe).

Normalement, la réaction d’hémostase permet l’arrêt du saignement. Malheureusement, dans certains cas :

– soit les plaies sont trop importantes pour que l’hémostase arrête le saignement
– soit les facteurs de coagulation sont entièrement consommés par un saignement continu (même s’il n’est pas très important)
– soit certains facteurs de coagulation sont absents comme dans les hémophilies Dans ces cas, le saignement ne s’arrête pas et on parle d’hémorragie (sens large utilisé).

On parle :

– d’hémorragie externe lorsque le saignement provient d’une blessure à la surface du corps.
– d’hémorragie interne extériorisée lorsque le saignement provient de l’intérieur du corps mais peut sortir de celui-ci (saignement intestinal ou pulmonaire par exemple).
– d’hémorragie interne stricte lorsque le saignement se produit à l’intérieur d’un organe ( hémorragie oculaire par exemple) ou d’une cavité ( cavité abdominale par exemple) sans que le sang puisse sortir du corps.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

3 votes, 4.67 avg. rating (92% score)

Hémostase : définition

 L’hémostase est un ensemble de réactions qui interviennent lorsque des vaisseaux sanguins (veines ou artères) sont rompus, comme lors d’une blessure par exemple, pour arrêter le saignement et empêcher l’hémorragie.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 3.50 avg. rating (76% score)
 

Coagulation : définition

La coagulation, quand on parle du sang, se définit comme le fait de le voir se solidifier. On dit qu’il se forme un caillot sanguin.
Cette coagulation intervient dans un processus qu’on appelle l’hémostase.

Lorsqu’un chien, un chat ou un humain se blesse et qu’il saigne faiblement, on constate que le sang se solidifie sur la plaie.
C’est la coagulation qui permet de « boucher » la plaie, d’arrêter le saignement et de permettre au corps de commencer à réparer la blessure.

Elle est due aux facteurs de coagulation présents dans le sang. Ces facteurs aux noms barbares (prothrombine, Facteur de von Willebrand, fibrinogène, …) vont agir selon une cascade bien déterminée pour réduire l’arrivée du sang au niveau de la plaie et créer ce « bouchon » qu’on appelle caillot sanguin.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

14 votes, 4.75 avg. rating (94% score)

Anticoagulant : définition

Un anticoagulant est une substance que l’on mélange au sang après la prise de sang pour l’empêcher de coaguler (durcir).
En effet, lorsqu’on veut faire des analyses sanguines, il est souvent nécessaire de faire passer le sang dans une machine et pour cela il faut que celui-ci reste liquide. C’est pour cette raison qu’on utilise un anticoagulant.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Plasma : définition

Prélevé à partir du sang chez le chat et chez le chien, le plasma sanguin est un liquide qui est régulièrement employé pour réaliser des analyses directement à la clinique ou dans des laboratoires spécialisés. Découvrez dans cet article la définition du plasma sanguin et l’utilisation faite par votre vétérinaire de ce liquide. En lire plus

Sérum : définition

Utilisé pour de nombreuses analyses chez le chien et chez le chat, le sérum est un liquide qui doit être préparé à partir d’une prise de sang avant d’être utilisé dans les analyseurs de la clinique ou envoyé vers un laboratoire spécialisé. Cette définition du sérum vous aidera à comprendre ce qu’il est, comment votre vétérinaire l’obtient et ce à quoi il sert. En lire plus

Oedème chez le chien et chez le chat

Fréquemment observé, l’ oedème chez le chien ou chez le chat peut se présenter sous différentes formes selon son origine et le tissu dans lequel il se développe.
La gravité est plus ou moins marquée selon la zone concernée avec une possibilité d’entraîner la mort dans certains cas!
En lire plus

Inflammation : définition

Une inflammation est définie comme une réaction de défense du corps  de l’animal contre une agression (infection, choc, brûlure…).
Elle se caractérise par 4 réactions principales déjà décrites dès l’antiquité par les termes rubor, tumor, calor, dolor: En lire plus

Microbe : définition

Un microbe est une micro-organisme (ou organisme microscopique) capable de déclencher une maladie en se multipliant dans l’animal. Les virus, les bactéries ou les champignons qui provoquent des maladies chez le chien, le chat, le furet, le lapin,… sont des microbes.

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

1 vote, 5.00 avg. rating (94% score)

Infestation : définition

  Une infestation chez les animaux est un envahissement de l’organisme par des parasites.

On parle d’infestation externe (pour les puces et les tiques par exemple)  lorsque ces parasites envahissent la surface extérieure du corps de l’animal. On parle d’infestation interne (pour les vers par exemple) quand les parasites pénètrent à l’intérieur du corps de l’animal.

Ce terme est souvent confondu avec le terme infection .

 

Cet article vous a-t-il bien informé(e) ?

2 votes, 4.50 avg. rating (89% score)